EENI École d'Affaires / Business School

Affaires à Sainte-Lucie, Castries



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : Commerce international et affaires à Sainte-Lucie - Castries. L’économie saint-lucienne.

  1. L’introduction à Sainte-Lucie ;
  2. Les affaires à Castries ;
  3. L’économie saint-lucienne ;
  4. Le commerce international saint-lucien ;
  5. Les opportunités d’affaires à Sainte-Lucie ;
  6. L’accès au marché saint-lucien ;
  7. Le plan d’affaires pour Sainte-Lucie.

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires à Sainte-Lucie » sont les suivants :

  1. Analyser l’économie et le commerce international (importations, exportations, IDE) saint-lucien ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires à Sainte-Lucie ;
  3. Analyser les relations commerciales de Sainte-Lucie avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange de Sainte-Lucie ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché saint-lucien.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires dans les Caraïbes (CARICOM)

Étudiants Master / Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « Commerce international et affaires à Sainte-Lucie » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires américains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Saint-Lucia Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Santa Lucía Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Santa Lucía.

Commerce international et affaires à Sainte-Lucie.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de Sainte-Lucie :

  1. Sainte-Lucie appartient à l’espace économique caribéen ;
  2. La Communauté des Caraïbes (CARICOM)
    1. L’accord de libre-échange CARICOM-République Dominicaine ;
    2. L’accord Costa Rica-Communauté des Caraïbes (Sainte-Lucie) ;
    3. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - CARIFORUM ;
    4. L’accord de partenariat économique Union européenne-CARIFORUM ;
    5. L’Accord Colombie-CARICOM (Sainte-Lucie).
  3. L’Initiative du bassin des Caraïbes ;
  4. L’Association des États de la Caraïbe (AEC) ;
  5. Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECS).

Accord de libre-échange Costa Rica-CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
    1. L’Accord général sur le commerce des services (AGCS) ;
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce (OTC) ;
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF) ;
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition (PSI) ;
    5. L’Accord sur les sauvegardes (SG) ;
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE).
  2. Le Bureau International des Containers et du Transport Intermodal (BIC) ;
  3. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI, Convention de Chicago) ;
  4. L’Organisation mondiale des douanes (OMD) (non membre) ;
  5. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention internationale sur la sécurité des conteneurs (CSC) ;
    2. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) (non membre).
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC, NU) (non membre).

Organisation maritime internationale (IMO) Convention pour faciliter le trafic maritime international (FAL)

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations commerciales et économiques américaines :

  1. L’Organisation des États Américains (OEA) ;
  2. La Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL) ;
  3. La Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC)
    1. Le Sommet Union européenne-CELAC.

Les organisations mondiales :

  1. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ;
  2. La Commonwealth (Communauté des Nations) ;
  3. La Banque mondiale (BM) ;
  4. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  5. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) ;
    4. La Commission pour le droit commercial international (CNUDCI).

Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC) Croissance de l’économie et du commerce international de la région

  1. La capitale saint-lucienne : Castries (33 % de la population) ;
  2. Les districts de Sainte-Lucie : Anse La Raye, Castries, Choiseul, Dauphin, Dennery, Gros Islet, Laborie, Micoud, Praslin, Soufrière et Vieux Fort ;
  3. Sainte-Lucie ne partage ses frontières terrestres avec aucun pays ;
  4. Les pays les plus proches à Sainte-Lucie par la mer : la Barbade, Saint-Vincent-et-les-Grenadines et la Martinique ;
  5. La superficie de Sainte-Lucie : 616 kilomètres carrés ;
  6. La population de Sainte-Lucie : 179 000 habitants
    1. La densité de la population saint-lucienne : 300 personnes / kilomètres carrés ;
    2. 85 % de la population est d’origine africaine (diaspora africaine).
  7. La langue officielle de Sainte-Lucie est l’anglais (créole antillais) ;
  8. L’abolition de l’esclavage à Sainte-Lucie : 1834 ;
  9. Le climat de Sainte-Lucie : tropical ;
  10. Sainte-Lucie est une île volcanique ;
  11. 1502 : découverte par les Espagnols (Sainte-Lucie était une martyre chrétienne) ;
  12. Sainte-Lucie a été colonisée par des Britanniques et des Français ;
  13. 1814 : colonisation définitive Britannique ;
  14. Le type de gouvernement : Monarchie constitutionnelle parlementaire (Reine Élisabeth II, Commonwealth) ;
  15. Sainte-Lucie est devenue indépendante du Royaume-Uni en 1979.

La religion principale à Sainte-Lucie : christianisme (catholicisme).

Sainte-Lucie appartient à l’espace économique caribéen de la civilisation occidentale.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Affaires à Sainte-Lucie, Cours Master Caraïbes (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

L’économie saint-lucienne.

  1. Classification des Nations Unies : un petit État insulaire en développement ;
  2. L’économie de Sainte-Lucie dépend principalement du tourisme et des revenus de la banane ;
  3. Le PIB saint-lucien (PPA) : 2 689 millions de dollars ;
  4. Les services représentent 83 % du PIB ;
  5. Le PIB par habitant de Sainte-Lucie (PPA) : 15 225 dollars ;
  6. L’industrie bananière est la principale activité économique de Saint-Vincent-et-les-Grenadines ;
  7. D’autres cultures importantes sont le cacao, la noix de coco, les agrumes ;
  8. Les secteurs émergents: le tourisme et la banque off-shore ;
  9. La monnaie saint-lucien : le Dollar des Caraïbes orientales (XCD) ;
  10. Le Code Internet de Sainte-Lucie : .lc.

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport et logistique internationale

  1. Sainte-Lucie tiene 1 210 kilomètres de routes (847 km pavés) ;
  2. L’Aéroport George F. L. Charles (Castries) ;
  3. L’Aéroport international Hewanorra (au sud de Sainte-Lucie) ;
  4. Le principal port : Port de Castries.

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international saint-lucien.

  1. Les principales exportations de Sainte-Lucie sont les bananes, les textiles, le cacao, les légumes, les fruits, l’huile de coco ;
  2. Les principales destinations des exportations de Sainte-Lucie : les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, le Brésil ;
  3. Les principales importations de Sainte-Lucie sont des produits alimentaires, des machines, des produits chimiques, des minéraux, des matériels de transport et des carburants ;
  4. Les principaux fournisseurs de Sainte-Lucie :le Brésil, les États-Unis, Trinité-et-Tobago, les Pays-Bas, le Venezuela, la Finlande, le Royaume-Uni, la France.

Accord CARIFORUM(Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-Union européenne (France, Belgique...)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2023
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page