EENI École d'Affaires / Business School
Affaires à Sao Tomé-et-Principe

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires à Sao Tomé-et-Principe.

  1. L’introduction à la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) (Afrique centrale)
  2. L’économie santoméenne
  3. Le commerce international (exportations, importations) santoméen
  4. Les opportunités d’affaires à Sao Tomé-et-Principe
  5. L’accès au marché santoméen
  6. Le plan d’affaires pour Sao Tomé-et-Principe

Les buts de l’UE « Le commerce international et les affaires à Sao Tomé-et-Principe » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires à Sao Tomé-et-Principe
  2. Évaluer les opportunités d’affaires à Sao Tomé-et-Principe
  3. Connaitre les accords commerciaux de Sao Tomé-et-Principe
  4. Analyser les relations commerciales (exportations, importations) de Sao Tomé-et-Principe avec le pays de l’étudiant
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché santoméen
L’unité d’enseignement (UE) « Faire des affaires à Sao Tomé-et-Principe » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Doctorats : affaires africains, commerce mondial
  2. Diplôme (DU) : Affaires en Afrique centrale
  3. Masters : affaires en Afrique subsaharienne, affaires internationales, commerce international

Doctorats et masters à distance (Affaires, Afrique)

Les documents d’étude en Masters affaires internationales FOAD Online en français + Doctorats masters affaires en anglais Sao Tome Masters affaires internationales FOAD Online en français São Tomé e Príncipe Étudier en espagnol master, doctorat, commerce international Sao Tome.

Les crédits de l’UE « le commerce international et les affaires à Sao Tomé-et-Principe » : 1 ECTS - CECT

Exemple de l’UE - Le commerce international et les affaires à Sao Tomé-et-Principe :
Cours Master : commerce international et affaires à Sao Tomé-et-Principe





Tweter.png Tweet
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Portail africain de l’EENI Global Business School (École d’Affaires)

Nous croyons en l’Afrique - EENI École d’Affaires

Description de l’UE (Faire des affaires à Sao Tomé-et-Principe).

Sao Tomé-et-Principe : un « pays touristique » et exportateur de cacao

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de Sao Tomé-et-Principe

  1. Sao Tomé-et-Principe appartient à l’espace économique d’Afrique centrale
  2. La Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (ECCAS)
  3. La Loi sur la croissance économique en Afrique (AGOA)
  4. Le Partenariat stratégique Afrique-Union européenne (Cotonou)

Les organisations commerciales et économiques africaines

  1. L’Union africaine (UA)
  2. La Convention lutte contre la corruption (Union africaine)
  3. La Banque africaine de développement (BAD)
  4. La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA)
  5. Le NEPAD (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique)
  6. Le Forum sur la coopération sino-africaine
  7. L’Afrique et les pays du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud)
  8. Le Partenariat Afrique-Japon (TICAD)
  9. La Coopération afro-arabe
  10. Le Forum Afrique du Sud-Inde
  11. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique
  12. Le Partenariat Afrique-Turquie
  13. Le Partenariat Afrique-Corée du Sud
  14. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA)

La facilitation des échanges

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) (processus d’accession en cours)
  2. L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
    1. La Convention de Kyoto révisée
  3. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) (non membre)
    2. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC) (non membre)

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM)
  2. Les Nations Unies (NU)
  3. Le Fonds monétaire international (FMI)
  4. La Communauté des pays de langue portugaise

Sao Tomé-et-Principe :

  1. Sao Tomé-et-Principe est un pays insulaire
  2. Les pays voisins (par mer) : le Gabon, le Cameroun et la Guinée équatoriale
  3. La population santoméenne : 212 000 d’habitants
  4. La capitale de Sao Tomé-et-Principe : São Tomé (137 500 habitants)
  5. Le taux d’alphabétisation : 70 %
  6. La langue officielle santoméenne : le portugais
  7. La superficie de Sao Tomé-et-Principe : 1 000 kilomètres carrés
  8. Le gouvernement de Sao Tomé-et-Principe : République démocratie multipartite
  9. Le climat de Sao Tomé-et-Principe : tropical
  10. L’indépendance santoméenne : 1975 (Portugal)

Les religions à Sao Tomé-et-Principe :

  1. 80 % de la population santoméenne est chrétienne (Catholicisme)
  2. Les religions traditionnelles africaines

Sao Tomé-et-Principe appartient à l’espace économique d’Afrique centrale de la civilisation africaine.

L’économie de Sao Tomé-et-Principe :

  1. La croissance du PIB santoméen : 4 % (pays à revenu intermédiaire)
    1. 20 % agriculture et sylviculture
    2. 19 % secteur industriel
    3. 61 % services
  2. L’inflation santoméenne : 7.9
  3. Le chômage : 55 %
  4. La monnaie santoméenne : le Dobra (STD)
  5. Les cultures en espèces : le cacao, le café, la noix de coco, le poivre
  6. Le principal produit d’exportation santoméen : le cacao (95 % des exportations totales)
  7. Les principaux partenaires commerciaux  de Sao Tomé-et-Principe sont l’Union européenne (60 % avec le Portugal) et l’Angola
  8. Le commerce avec la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) : seulement 2 % du commerce international total de Sao Tomé
  9. Les secteurs potentiels : le tourisme, l’énergie, le pétrole, la construction, les finances, les télécommunications, la santé et l’éducation
  10. Stabilité politique
  11. Manque d’infrastructures physiques
  12. Faiblesse du système judiciaire santoméen
  13. Sao Tomé-et-Principe est un pavillon de complaisance.

Communauté Économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe et le Tchad.

Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA)

Zone de libre-échange continentale africaine. Les effets économiques de l’Union douanière continentale africaine (2019)

Cours Master : commerce international et affaires São Tomé e Príncipe



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
En raison de la pandémie COVID, l'EENI a mis en place le télétravail. Veuillez contacter uniquement par e-mail, WhatsApp ou via le formulaire de demande d'informations.
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page