Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Master)

École d’Affaires EENI & Université HA



Programme de l’unité d’enseignement FOAD : l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS).

  1. L’introduction à l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) - Afrique de l’Ouest
  2. Le profil économique du fleuve Sénégal : la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal
  3. La charte des eaux du fleuve Sénégal
  4. Le code international de navigation
  5. Le cadre institutionnel de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal
  6. L’histoire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal

Les objectifs de l’unité d’enseignement FOAD « l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal » sont les suivants :

  1. Comprendre les objectifs et les programmes de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal
  2. Analyser le profil économique du fleuve Sénégal

L’unité d’enseignement « L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) » fait partie des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD) de l’École d’Affaires EENI & Université HA :

Étudiant africaine master / doctorat FOAD en affaires

  1. Doctorats : Afrique, marchés musulmans, commerce mondial
  2. Cours (Diplôme d’Université) : affaires en Afrique de l’Ouest
  3. Masters : Afrique subsaharienne, affaires internationales, commerce international, pays musulmans

Les documents d’étude de l’unité d’enseignement en Masters affaires FOAD en français ou Doctorats masters affaires en anglais Organisation for the Development of the Senegal River Étudier master FOAD affaires, portugais Organização para o Desenvolvimento Rio Senegal Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Organización para el Desarrollo del Río Senegal.

Crédits de l’unité d’enseignement FOAD de l’École d’Affaires EENI & Université HA « L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal » : 0,2 ECTS - CECT).

Exemple de l’unité d’enseignement FOAD - L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal
Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’unité d’enseignement FOAD : l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal

Les pays membres de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal sont la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal

  1. L’objectif de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal est la gestion intégrée et concertée des ressources en eau du fleuve Sénégal
  2. Les objectifs sectoriels : l’hydroélectricité, la navigation, l’eau potable, l’assainissement, le transport, l’exploitation minière, l’industrie...
  3. Le haut-commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal : Kabiné Komara
  4. La superficie du bassin du fleuve Sénégal (Afrique) : 289 000 kilomètres carrés
  5. Les régions : le Haut Bassin, la vallée et le Delta
  6. Les activités économiques : l’agriculture, l’élevage, la pêche, les mines, l’industrie...
  7. La religion : l’islam
  8. La langue principale : le français et l’arabe
  9. Le port principal : le port de Dakar

Les accords de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal :

  1. Le système intégré de transport multimodal
  2. Le Code international de navigation

Les entreprises de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal :

  1. La société de gestion de l’énergie de Manantali
  2. La société de gestion et d’exploitation du Barrage de Diama
  3. La société de gestion et d’exploitation de la Navigation

Plus d’informations sur le fleuve Sénégal au Portail africain de l’École d’Affaires EENI & Université HA

Afrique - École d’Affaires EENI & Université HA

L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal appartient à l’espace économique d’Afrique de l’Ouest de la civilisation africaine.

Les corridors :

  1. L’autoroute trans-sahélienne
  2. Le corridor Dakar-Lagos
  3. Le corridor Le Caire-Dakar


(c) École d’Affaires EENI & Université HA (Nous n’utilisons pas de cookies)