EENI École d'Affaires / Business School

Singapour-Corée (accord de libre-échange)



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’accord de libre-échange (ALE) Singapour-Corée du Sud.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange Corée du Sud-Singapour ;
  2. Le commerce international de marchandises, services et investissements ;
  3. Les avantages pour les exportateurs ;
  4. Les règles d’origine ;
  5. Le corridor de croissance Asie-Afrique.

Exemple :
Singapour-Corée du Sud (accord de libre-échange)
Accord de libre-échange Singapour-Corée du Sud

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « L’accord de libre-échange (ALE) Singapour-Corée du Sud » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours (DU) : confucianisme, taoïsme et affaires, bouddhisme et affaires.

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Korea-Singapore Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Corea-Singapur
  1. Pourquoi étudier « Confucianisme, taoïsme et affaires » ? ;
  2. Pourquoi étudier « Bouddhisme, éthique et affaires » ?.

Diplôme FOAD : affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

L’accord de libre-échange (ALE) Singapour-Corée du Sud.

L’accord de libre-échange (ALE) entre la Corée du Sud et Singapour est entré en vigueur en 2006.

En raison de l’accord de libre-échange (ALE) entre la Corée du Sud et Singapour, toutes les exportations coréennes ont profité d’une admission en franchise de droits à Singapour.

L’accord de libre-échange entre la Corée du Sud et Singapour s’applique à l’ensemble des secteurs des services.

L’accord de libre-échange (ALE) entre la Corée du Sud et Singapour couvre :

  1. Les procédures de règlement des différends ;
  2. Le renforcement de la protection des droits de propriété intellectuelle ;
  3. L’accès aux marchés publics internationaux ;
  4. ...

L’accord de libre-échange Corée du Sud-Singapour appartient à l’espace économique bouddhiste.

Les accords de libre-échange (ALE) de la Corée du Sud : Afrique-Corée du Sud, Union européenne, AELE, APEC, ASEAN, Inde, États-Unis, Pérou, Chili, Accord commercial Asie-Pacifique...

Les accords de libre-échange (ALE) de Singapour : ASEAN (zone de libre-échange, communauté économique, Union européenne, Canada), IORA, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, AELE, Inde, Chine, États-Unis, Pérou, Panama, Jordanie...



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page