EENI École d'Affaires / Business School

Strive Masiyiwa (homme d’affaires du Zimbabwe)



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) - Strive Masiyiwa (chef d’entreprise zimbabwéen).

  1. L’homme d’affaires zimbabwéen Strive Masiyiwa ;
  2. Le groupe Econet Wireless ;
  3. Son union à l’initiative « The Giving Pledge ».

Exemple :
Strive Masiyiwa (homme d’affaires zimbabwéen)
Strive Masiyiwa homme d’affaires zimbabwéen

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Afrique australe

Étudiant africain doctorat / master FOAD en affaires internationales

L’UE « Strive Masiyiwa (homme d’affaires zimbabwéen) » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, religions et affaires, Afrique subsaharienne.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Cours (DU) : économie africaine, Afrique australe, christianisme et affaires.

Doctorat (DIB) : affaires africains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Pourquoi étudier « Christianisme et affaires » ?

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Strive Masiyiwa Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Strive Masiyiwa Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Strive Masiyiwa.

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires et économie africaine

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

Strive Masiyiwa (homme d’affaires zimbabwéen).

L’homme d’affaires zimbabwéen Strive Masiyiwa naquit le 29 janvier 1961, au Zimbabwe.

  1. Strive Masiyiwa est le fondateur et le directeur d’ « Econet Wireless Groupe » (Afrique du Sud), avec des investissements en Afrique, en Amérique, en Europe et en Asie ;
  2. Dans le passé, lorsque Strive Masiyiwa a essayé d’ouvrir sa propre entreprise de télécommunications, le gouvernement du Zimbabwe a interdit sa entreprise (monopole d’État), mais Strive Masiyiwa a entamé une dure bataille légale contre le gouvernement et enfin il a gagné ;
  3. Maintenant, Masiyiwa est envisagé comme une icône de l’ouverture du secteur des télécommunications en Afrique ;
  4. En Afrique, Strive Masiyiwa est l’une des personnes qui plus luttent contre la corruption ;
  5. En 2014, Strive Masiyiwa et Tsitsi (sa femme) se sont unis à l’initiative l’Engagement de donner.

Non à la corruption dans les affaires internationales (cours, master, doctorat)

  1. Strive Masiyiwa appartient au Conseil de l’Union africaine pour l’initiative « La croissance de l’Afrique » ;
  2. Masiyiwa est aussi membre du Conseil d’administration de la Fondation Rockefeller.

Strive Masiyiwa est chrétien et habite à Londres.

Plus d’informations sur le Zimbabwe au Portail affaires africains de l’EENI.

  1. Bulawayo ;
  2. Harare ;
  3. Logistique au Zimbabwe.

L’homme d’affaires africain Strive Masiyiwa appartient à l’espace économique d’Afrique australe de la civilisation africaine.

  1. Divine Ndhlukula ;
  2. Sifiso Dabengwa.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page