Faire des affaires en Suède

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement - Le commerce international et les affaires en Suède. Les entreprises suédoises.

  1. L’approche au Royaume de Suède (Union européenne)
  2. Faire des affaires à Stockholm
  3. L’économie suédoise
  4. Le commerce international suédois
  5. Études de cas :
    - Hennes Mauritz.
    - Groupe Atlas Copco.
    - Ericsson.
    - IKEA.
    - Scania.
    - Securitas.
    - Tetra Pak.
    - Volvo
  6. L’accès au marché suédois
  7. Le plan d’affaires pour la Suède

Les objectifs de l’unité d’enseignement « Faire des affaires en Suède » :

  1. Analyser l’économie et le commerce international suédois
  2. Évaluer les opportunités d’affaires sur le marché suédois
  3. Analyser les relations commerciales de la Suède avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange (ALE) de la Suède en tant que membre de l’Union européenne
  5. Élaborer un plan d’affaires pour le marché suédois
L’unité d’enseignement « Le commerce international et les affaires en Suède » fait partie :
  1. Doctorat à distance : Europe
  2. Masters professionnels : Union européenne, affaires internationales

Les outils d’étude en Français + Anglais Sweden Espagnol Suecia Portugais Suecia

  1. Crédits de l’unité d’enseignement « Faire des affaires en Suède » : 1 ECTS
  2. Durée : une semaine

Description de l’unité d’enseignement - Le commerce international et les affaires en Suède :

Le Royaume de la Suède (Europe)

  1. La capitale : Stockholm
  2. La population : 9 593 millions d’habitants
  3. La superficie : 450 295 kilomètres carrés
  4. Les frontières : la Norvège et la Finlande
  5. Le suédois est la langue officielle de la Suède.
  6. Type du gouvernement : monarchie parlementaire
  7. Le Roi : Charles XVI Gustave de la Suède
  8. En 1995, la Suède s’est séparée de la Norvège
  9. Depuis 1814, la Suède n’a pas pris part à une guerre
  10. La principale religion : les protestants (christianisme)
  11. La Suède appartient à la civilisation chrétienne occidentale (espace économique européen)

L’économie suédoise

  1. Le Royaume de Suède est le pays d’origine de beaucoup d’innovations : la dynamite, le séparateur de crème, l’échelle de température Celsius, le Bluetooth, le stimulateur cardiaque, les Tetra Pak...
  2. Le Royaume de Suède est l’un des leaders mondiaux en la recherche en biotechnologie, les innovations médicales, la microélectronique, les technologies de l’information (TI) et télécommunications.
  3. La Suède est à la quatrième place dans le classement de la compétitivité du Forum économique mondial.
  4. Le pilier de l’économie suédoise s’est déplacé de l’agriculture et de l’industrie au secteur tertiaire (télécommunications et technologies de l’information).
  5. Beaucoup d’entreprises multinationales ont ses origines au Royaume de Suède : Volvo, Astra, ABB, Ikea, Ericsson, Electrolux, H&M, Skype, Spotify...
  6. La monnaie : la couronne suédoise
  7. Le PIB nominal : 444 585 millions de dollars.
  8. Le PIB par habitant (nominal) : 49 582 dollars
  9. La Suède est l’un des pays les moins corrompus au monde

Le commerce international suédois

  1. Le Royaume de Suède exporte : les voitures, les produits du secteur métal mécanique, l’acier, les appareils électroniques, les équipes de communication et les produits du papier.
  2. Les services de l’ingénierie représentent 50 % des exportations suédoises
  3. Les principaux fournisseurs : l’Allemagne, le Danemark et le Royaume-Uni.
  4. Les principaux produits importés par la Suède : les produits de l’industrie manufacturière, les véhicules, la machinerie et les produits chimiques.
  5. En tant que membre de l’Union européenne, la Suède se bénéficie des accords de libre-échange de l’UE : le Maroc, la Colombie, le Chili, le Mexique, la Corée du Sud, la Géorgie etc.

Accord de partenariat Union européenne-Maroc

Les relations économiques internationales de la Suède

  1. La Chambre de commerce internationale
  2. La Banque interaméricaine de développement (la Suède est un pays n’emprunteur de la BID)
  3. L’Organisation mondiale du commerce
  4. La Commission économique pour l’Europe (CEPE)
  5. La Banque mondiale
  6. Le Fonds monétaire international (FMI)
  7. Les Nations Unies
  8. La Banque européenne d’investissement (BEI)
  9. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement
  10. La Banque internationale pour la reconstruction et le développement
  11. L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE)
  12. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)
  13. La Réunion économique Asie-Europe (ASEM)
  14. Le Conseil des États de la mer Baltique
  15. Le Conseil de coopération régionale
  16. Le Groupe d'États contre la corruption (GRECO)

Exemple de l’unité d’enseignement - Le commerce international et les affaires en Suède :

Réunion économique Asie-Europe ASEM

Mohammed Hussein Ali Al Amoudi
Sheikh Mohammed Al Amoudi



Université U-EENI