EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Suriname, Paramaribo



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : Commerce international et affaires au Suriname - Paramaribo. L’économie surinamienne.

  1. L’introduction à Suriname ;
  2. Les affaires à Paramaribo ;
  3. L’économie surinamienne ;
  4. Le commerce international surinamien ;
  5. Les opportunités d’affaires au Suriname ;
  6. L’accès au marché surinamien ;
  7. Le plan d’affaires pour le Suriname.

Les objectifs de l’UE « Commerce international et affaires au Suriname » sont les suivants :

  1. Analyser l’économie et le commerce international surinamien ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Suriname ;
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Suriname avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange du Suriname ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché surinamien.

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires en Amérique centrale

Étudiant africaine, affaires internationales (Cours, Master, Doctorat)

L’UE « Commerce international et affaires au Suriname » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : pays musulmans, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires américains, affaires islamiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : affaires en Amérique centrale, pays andins, Amérique du Sud, Caraïbes.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Suriname Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Surinam Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Suriname.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires dans les Caraïbes (CARICOM)

Commerce international et affaires au Suriname.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Suriname :

  1. Le Suriname et l’espace économique caribéen ;
  2. L’Association des États de la Caraïbe (AEC) ;
  3. La Communauté des Caraïbes (CARICOM)
    1. L’accord de partenariat économique Union européenne-CARIFORUM ;
    2. L’Accord Colombie-CARICOM (Suriname) ;
    3. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - CARIFORUM ;
    4. L’accord de libre-échange CARICOM-République Dominicaine ;
    5. L’accord Costa Rica-Communauté des Caraïbes (Suriname).
  4. Le Système économique latino-américain et des Caraïbes (SELA) ;
  5. L’Union des nations sud-américaines (UNASUR) ;
  6. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI ;
  7. Le Système global de préférences commerciales entre pays en développement (SGPC) - a demandé l'accès ;
  8. Le Suriname est un état associé au MERCOSUR (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay).

Exemple :
Accord CARIFORUM(Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)-Union européenne (France, Belgique...)

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Exemple :
Organisation maritime internationale (IMO) Convention pour faciliter le trafic maritime international (FAL)

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations commerciales et économiques américaines :

  1. La Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC)
    1. Le Sommet Union européenne-CELAC.
  2. L’Organisation des États Américains (OEA) ;
  3. La Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL) ;
  4. La Banque interaméricaine de développement (BID) ;
  5. Le Sommet Afrique-Amérique du Sud (ASA) ;
  6. Le Sommet Amérique du Sud-pays arabes (ASPA).

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations islamiques

Les organisations islamiques :

  1. La Banque islamique de développement (BID) ;
  2. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    1. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale ;
    2. Le Centre de recherche pays islamiques ;
    3. Le Centre islamique pour le développement du commerce ;
    4. La Chambre islamique de commerce et d’industrie ;
    5. La Déclaration du Caire sur les droits de l’homme en Islam.

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  3. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) ;
  4. Commonwealth ;
  5. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) ;
    4. La Commission pour le droit commercial international (CNUDCI).

Exemple :
Union des nations Sud-américaines (UNASUR) Argentine, Brésil, Bolivie, Colombie, Chili...

  1. La capitale surinamienne : Paramaribo ;
  2. Les frontières du Suriname : le Brésil, la Guyane et la Guyane française ;
  3. La superficie du Suriname : 163 820 kilomètres carrés
    1. Des tensions territoriales avec la Guyane et la Guyane française.
  4. La population du Suriname : 550 000 habitants
    1. La densité de la population surinamienne : 3 personnes / kilomètres carrés ;
    2. 27 % de la population sont Hindustanis (originaire d’Inde) ;
    3. 21 % de la population sont cimarrones (marrons) d’origine africaine (diaspora africaine).
  5. La langue officielle du Suriname est le néerlandais
    1. La langue sranan tongo est utilisée par 40 % de la population ;
    2. L’anglais, le français, l’espagnol et le portugais sont largement utilisés.
  6. L’abolition de l’esclavage au Suriname : 1863 ;
  7. Les rivières principales : Suriname, Courantyne, Coppename, Marowijne, Nickerie ;
  8. Le climat du Suriname : équatorial-tropical ;
  9. 1498 : découverte par les espagnols ;
  10. A partir du XVIe siècle : la colonisation britannique et la néerlandaise ;
  11. Le Suriname s’appelait autrefois la Guyane néerlandaise ;
  12. Type de gouvernement: République présidentielle ;
  13. Le Suriname est devenu indépendant des Pays-Bas en 1975 ;
  14. Le Suriname fait partie du Royaume des Pays-Bas.

Les principales religions au Suriname :

  1. Le christianisme : 48% de la population surinamienne ;
  2. L’hindouisme : 23 % de la population surinamienne ;
  3. L’islam: 14 % de la population surinamienne.

Le Suriname appartient à l’...

  1. L’Espace économique caribéen de la civilisation occidentale ;
  2. L’espace économique de la civilisation hindoue ;
  3. L’espace économique de la civilisation islamique.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires et hindouisme, jaïnisme, sikhisme...

Exemple :
Accord de libre-échange Costa Rica-CARICOM (Dominique, Haïti, Guyane, Grenade, Jamaïque, Sainte-Lucie...)

L’économie surinamienne.

  1. Le PIB surinamien : 9 067 millions de dollars ;
  2. Le PIB par habitant du Suriname : 13 362 dollars ;
  3. 25% de la population surinamienne travaille dans le secteur agricole ;
  4. Les principaux produits agricoles : riz, bananes, bois, palmistes, noix de coco, arachides, agrumes et produits forestiers ;
  5. Les ressources naturelles: bauxite, or, pétrole, minerai de fer, autres minéraux, bois, poisson et crevettes ;
  6. La principale activité économique du Suriname est l’industrie de l’aluminium (15 % du PIB, 66 % des exportations) ;
  7. Importantes réserves d’or et de bauxite ;
  8. L’industrie de la bauxite représente 15 % du PIB et 70 % des recettes d’exportation ;
  9. Potentiel hydroélectrique important ;
  10. La monnaie surinamienne : le Dollar surinamien (SRD) ;
  11. Le Code Internet du Suriname : .sr.

Exemple :
Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC) Croissance de l’économie et du commerce international de la région

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international surinamien.

  1. Les principales exportations du Suriname sont : l’aluminium, la bauxite, le riz, les bananes, les crevettes, l’or, le pétrole brut, le bois, le poisson ;
  2. Les principales destinations des exportations du Suriname : les États-Unis, la Belgique, les Émirats arabes unis, le Canada, la Guyane, la France et la Barbade ;
  3. Les principales importations du Suriname sont : les biens d’équipement, le pétrole, les denrées alimentaires, le coton, les biens de consommation ;
  4. Les principaux fournisseurs du Suriname : les États-Unis, les Pays-Bas, la Chine, les Émirats arabes unis, Antigua-et-Barbuda, les Antilles néerlandaises et le Japon ;
  5. Les principaux partenaires commerciaux : les Pays-Bas, les États-Unis, le Canada, Trinité-et-Tobago et les îles des anciennes Antilles néerlandaises ;
  6. L’accord avec le Venezuela pour l’importation de pétrole (Petrocaribe).

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport et logistique internationale

Le transport et la logistique internationale au Suriname :

  1. Le principal port maritime : Paramaribo ;
  2. D’autres ports : Albina, Moengo, Nieuw-Nickerie ;
  3. 4 304 kilomètres de routes (1 130 pavées)
    1. Conduite à gauche.
  4. 166 kilomètres de transport ferroviaire ;
  5. Zorg en Hoop Airport (Paramaribo).


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page