Thomas Monaghan. Fondateur de Domino Pizza (Cours)

École d’Affaires EENI & Université HA



Programme de l’unité d’enseignement FOAD - Thomas Monaghan (homme d’affaires catholique - La règle d’or).

  1. L’homme d’affaires catholique nord-américain Thomas Monaghan
  2. La fondation et la vente de Domino Pizza
  3. L’application de la règle d’or dans ses affaires
  4. Les votes de pauvreté de Thomas Monaghan

L’unité d’enseignement « Thomas Monaghan (homme d’affaires catholique nord-américain) » fait partie des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD) de l’École d’Affaires EENI & Université HA :
  1. Masters : affaires internationales, commerce international, Amérique, religions et affaires
  2. Doctorats : étique, religions et affaires, Amérique
  3. Cours : christianisme et affaires

Les documents d’étude en Masters affaires FOAD en français + In Monaghan Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Monaghan.

Exemple de l’unité d’enseignement FOAD - Thomas Monaghan (homme d’affaires nord-américain) :
Thomas Monaghan homme d’affaires nord-américain catholique





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’unité d’enseignement FOAD - L’homme d’affaires nord-américain Thomas Monaghan :

L’homme d’affaires et philanthrope Tom Monaghan (Michigan - États-Unis, 1937) a fondé Domino Pizza en 1960.

  1. En 1998, Monaghan a vendu ses actions de Domino Pizza pour s’engager à la philanthropie et à la politique
  2. Thomas Monaghan est chrétien catholique
  3. En 1968, il ouvre son premier local « Domino Pizza »

Dans une interview publiée dans Catholic.net Tom Monaghan a expliqué comment sa stratégie est fondée sur la règle d’or avec l’influence chrétienne :

« La règle d’or de Domino Pizza est de traiter les autres comme vous voulez être traité. En trente-huit ans d’activité, je n’ai jamais traité injustement aucune personne. » Thomas Monaghan.

  1. Sa carrière a été fulgurante, en 1983 Monaghan dispose de 1 000 locaux
  2. Près de trois nouvelles franchises sont ouvertes tous les jours
  3. Il acquiert également l’équipe de baseball « Les Tigres de Detroit » pour 54 millions de dollars
  4. En 1989, il subit une crise spirituelle, durant laquelle il redéfinit beaucoup de choses de sa vie
  5. En 1992, il a vendu ses actions des « Tigres de Detroit » et d’autres entreprises
  6. Au début des années 90, il a construit une mission dans un village de l’Honduras, financé et supervisé la construction de la nouvelle cathédrale de Managua (Nicaragua), après que l’ancienne cathédrale eut été détruite durant le tremblement de terre de 1972

En 1998, il a vendu Domino Pizza pour 1 milliard de dollars au fonds « Bain Capital » et il prononce également des vœux de pauvreté.

Monaghan est un chrétien catholique avec un intérêt particulier dans les causes Pro vie. Monaghan favorise publiquement l’assistance à la messe tous les jours, la récitation quotidienne du chapelet et la confession sacramentelle fréquente. Il est membre de l’Opus Dei.

En 1983, il a créé la Fondation Mater Christi, connue aujourd’hui comme la Fondation Ave Maria, pour se concentrer sur l’enseignement catholique, les médias catholiques, les projets communautaires et d’autres organismes de bienfaisance catholiques.

Thomas Monaghan a fait une donation de 250 millions de dollars pour la création de l’Université Ave Maria.

« J’ai décidé que le plus important que les catholiques peuvent faire avec leur argent c’est d’aider les autres à obtenir le ciel, peu importe d’où ils sont - d’Afrique, du Honduras, du Nicaragua ou de Naples... » Thomas Monaghan.

En 1987, Tom Monaghan a contribué à créer Legatus, une organisation pour les dirigeants catholiques des entreprises qui gagnent plus de 4 millions de dollars par an avec le but de promouvoir et d’appuyer...

«... L’éthique dans les affaires en conformité avec les enseignements de l’Église catholique romaine ».

Règle d’or éthique (master, doctorat)

Les religions et les affaires.



(c) École d’Affaires EENI & Université HA (Nous n’utilisons pas de cookies)