La traite négrière transatlantique

EENI- École Supérieure de Commerce International

Description de la sous-unité d’enseignement : la traite négrière transatlantique (Afrique-Amérique-Europe)

Selon l’UNESCO, environ 30 millions d’Africains (hommes, femmes et enfants) ont été volés de l’Afrique pendant les 400 ans de la traite transatlantique des esclaves.

Exemple de la sous-unité d’enseignement : la traite négrière transatlantique (Afrique)
Traite négrière esclavage

La sous-unité d’enseignement « La traite négrière transatlantique (Europe - Afrique - Amérique) » fait partie :
  1. Doctorats (à distance) : Afrique, marchés musulmans, Amérique

Outils d’étude Français ou Anglais Transatlantic Slave Trade Portugais Tráfico Transatlântico Espagnol Trata Transatlantica.

Nous croyons en l’Afrique

Pendant 400 ans, plus de 30 millions d’hommes, des femmes et des enfants, ont été victimes de la tragique traite transatlantique des esclaves, l’un des évènements les plus ténébreux de l’histoire de l’humanité.

  1. La mortalité de la traite négrière transatlantique (estimations) : pour chaque Africain arrivé aux Amériques, quatre à cinq autres étaient décédées
  2. 200 millions d’américains (diaspore) se considèrent comme d’origine africaine
  3. Fondement juridique de la traite négrière et l’esclavage : le code noir
  4. La traite négrière transatlantique est souvent considérée comme le premier système de la mondialisation (Afrique-Amérique-Europe-Asie)

« Il y avait un Soldat de Buffalo, dans le cœur de l’Amérique, volé de l’Afrique, forcé à aller à l’Amérique...
Si vous connaissez votre histoire, alors vous connaitrez d’où vous venez... » Bob Marley - Soldat de Buffalo
.

Les conséquences de la traite négrière transatlantique pour l’Afrique : ralentissement de la croissance démographique africaine et de son développement économique.

Commerce d’esclaves Africains

Les continents et les pays impliqués para la traite négrière transatlantique des esclaves :

Les victimes : les Africains de l’Afrique au Sud du Sahara (*).

Les pays africains actuels touchés par la traite des esclaves (*) : le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée-Conakry, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone, le Togo, le Burkina Faso, le Niger, le Mali, le Cap-Vert, l’Afrique du Sud, la Namibie, le Botswana, le Lesotho, le Swaziland, la Zambie, le Zimbabwe, Djibouti, l’État d’Érythrée, le Kenya, le Mozambique, la Tanzanie, le Soudan, le Burundi, l’Éthiopie, le Malawi, le Rwanda, le Soudan du Sud, l’Ouganda, l’Angola, le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République du Congo, la République démocratique du Congo, la République centrafricaine, le Tchad, Sao Tomé-et-Principe.

Les destinations des esclaves Africains (la diaspora africaine) :

  1. Les îles de l’océan Indien (quatre millions) : Madagascar, l’Île Maurice, les Seychelles, les Comores
  2. L’Amérique
    1. Les États-Unis, le Canada et le Mexique
    2. L’Amérique centrale : le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, Honduras, le Nicaragua, le Belize, le Panama
    3. Les Caraïbes : l’Antigua-et-Barbuda, les Bahamas, Bermuda, la Barbade, la Dominique, Grenade, le Guyana, la Jamaïque, Montserrat, Saint-Christophe-et-Niévès, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines, la Trinité-et-Tobago, l’Haïti,  l’Anguilla, les îles Turks et Caïques, les îles Vierges britanniques, la République dominicaine, Cuba, les îles Caïmans...
    4. Les pays andins : Bolivie, la Colombie, l’Équateur, le Pérou, le Venezuela, le Suriname, la Guyane française, le Belize
    5. L’Amérique du Sud : l’Argentine, le Brésil, le Paraguay, l’Uruguay

2- Les pays et les continents trafiquants :

  1. L’Afrique (*) : l’Égypte, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie, la Libye
  2. L’Europe : l’Espagne, le Portugal, le Royaume-Uni, la France, les Pays-Bas, la Danemark, la Suède, la Prusse
  3. L’Amérique : les États-Unis, le Brésil
  4. Les Arabes : l’Arabie saoudite, le Yémen, l’Oman, le Qatar, les Émirats arabes unis et le Koweït
  5. Les Turcs

(*) Dans presque tous les pays africains il a eu des africains qu’ils ont participé au trafic d’esclaves.

Le volume V (Afrique du XVIe au XVIIIe siècle de l’histoire générale de l’Afrique de l’UNESCO analyse la traite des esclaves.

Traite négrière esclavage

Harriet Tubman.

Harriet Tubman Abolitionniste

La civilisation africaine.

Plus d’informations (UNESCO) : la Routes de l’esclave.



Université U-EENI