EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Vietnam, Hanoï


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Vietnam. L’économie vietnamienne. Hanoï.

  1. L’introduction au Vietnam (Sud-est asiatique) ;
  2. Les affaires à Hanoï ;
  3. L’économie vietnamienne ;
  4. Le commerce international vietnamien ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) au Vietnam ;
  6. Les couts d’affaires au Vietnam ;
  7. Étude de cas :
    1. Mobilfone ;
    2. Zamil Acier.
  8. L’accès au marché vietnamien ;
  9. Le plan d’affaires pour le Vietnam.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires au Vietnam » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Vietnam ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Vietnam ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange du Vietnam ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Vietnam avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché vietnamien ;
  6. Étudier le profil des entreprises vietnamiennes.

Diplôme FOAD : affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

Exemple :
ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-est) Communauté économique ASEAN. Zone libre-échange

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « Commerce international et affaires au Vietnam » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : Confucianisme, taoïsme et affaires.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Vietnam Étudier LMD (licence, master, doctorat) en espagnol Vietnám.

  1. Crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires au Vietnam » : 2
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : deux semaines.

Thạc sĩ Kinh doanh quốc tế Ngoại.

Vietnam (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) Master adapté aux étudiants vietnamiens.

Le commerce international et les affaires au Vietnam.

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport et logistique internationale

Exemple :
Corridor économique Est-Ouest (Myanmar-Thaïlande-Laos-Vietnam)

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Vietnam.

  1. Le Vietnam et l’espace économique bouddhiste ;
  2. L’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN)
    1. La communauté économique de l’ASEAN ;
    2. La zone de libre-échange de l’ASEAN ;
    3. La Stratégie de coopération économique du Mékong (ACMECS) ;
    4. La Commission du Mékong (MRC) ;
    5. Les accords de libre-échange (ALE) de l’ASEAN : Union européenne, Australie, Corée, Japon, Inde, Chine, Pakistan, Russie, Canada, États-Unis...
  3. Le Forum de la coopération économique de la zone Asie-Pacifique (APEC) ;
  4. L’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) ;
  5. Le Partenariat régional économique global (RCEP) ;
  6. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - Vietnam ;
  7. L’accord de libre-échange Union européenne-Vietnam ;
  8. La zone de libre-échange avec l’Union économique eurasiatique (UEE) ;
  9. L’Union douanière Russie-Viêtnam ;
  10. L’accord de libre-échange (ALE) Japon-Vietnam ;
  11. L’accord de libre-échange (ALE) Corée du Sud-Vietnam ;
  12. L’accord de libre-échange Chili-Vietnam ;
  13. La Sous-région du Grand Mékong (GMS) ;
  14. Le Système global de préférences commerciales entre pays en développement (SGPC).

Exemple :
Zone de libre-échange ASEAN (Brunei, Indonésie, Malaisie, Philippines...)

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Exemple :
APEC Coopération économique pour l'Asie-Pacifique. Zone de libre-échange

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

Les organisations commerciales et économiques asiatiques :

  1. La Commission économique et sociale pour l’Asie et le Pacifique (CESAP) ;
  2. La Banque asiatique de développement (BAD) ;
  3. Le Forum de Boao pour l’Asie ;
  4. Le Dialogue de coopération asiatique (ACD) ;
  5. Le Plan de Colombo ;
  6. Le Nouveau partenariat stratégique Asie-Afrique.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ;
  2. La Banque mondiale (BM) ;
  3. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  4. Le Fonds monétaire international (FMI).

Exemple :
Grand Mékong : Cambodge, Chine, Laos, Myanmar, Thaïlande, Vietnam (exportations, importations)

La République socialiste du Viêt Nam (Asie).

  1. Le Vietnam est un pays riche en ressources naturelles avec un bon niveau d’éducation (le taux d’alphabétisation est 90 %) ;
  2. La population vietnamienne : 91,7 millions d’habitants ;
  3. La capitale du Vietnam : Hanoï ;
  4. La plus grande ville vietnamienne : Ho Chi Minh Ville ;
  5. La langue officielle du Vietnam : le vietnamien ;
  6. Les principaux groupes ethniques : les Kinh (86 %) ;
  7. Le type de gouvernement : République socialiste parlementaire ;
  8. L’indépendance du Vietnam : 1945 (France) ;
  9. La superficie vietnamienne : 332 698 kilomètres carrés.

La religion au Vietnam :

  1. Le bouddhisme mahayana est pratiqué par 80 % des Vietnamiens (le theravada par 2 %) ;
  2. 8 millions de Vietnamiens sont des adeptes à la religion cao dai ;
  3. Forte influence du confucianisme et du taoïsme dans la société vietnamienne ;
  4. 7 millions de chrétiens catholiques ;
  5. Le Vietnam n’a pas de religion officielle.

Le Vietnam appartient à l’espace économique bouddhiste / civilisation sinique.

Formation online (cours, master, doctorat) : Bouddhisme et affaires internationales

Formation online : Confucianisme, taoïsme et affaires

Exemple :
Stratégie de coopération économique du Mékong (ASEAN) le Cambodge, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam

L’économie vietnamienne.

  1. Depuis 1986 le Parti Communiste du Vietnam s’est engagé dans la réforme économique, le « Doi Moi » (Nouveaux changements), pour passer d’une économie centralisée à une économie de marché fondée sur les principes du libre marché ;
  2. Le Viêtnam est un marché frontalier ;
  3. Le Viêtnam sera la 21e plus grande économie au monde en 2025 ;
  4. La croissance réelle du produit intérieur brut vietnamien est encore forte, bien qu’il y ait eu une décélération légère ;
  5. L’inflation est estimée à 8,3 %, engendrée surtout par l’augmentation des prix des aliments ;
  6. Selon les données de la balance des paiements du Vietnam, les exportations vietnamiens ont augmenté 23 %, tandis que les importations ont augmenté seulement 21 % ;
  7. La Fondation Heritage estime que l’économie du Vietnam est 49,8 % libre (le Vietnam occupe la 135e place). Le Vietnam occupe la vingt-cinquième place (de trente pays) de la région de l’Asie-Pacifique et sa ponctuation totale est inférieure à la moyenne régionale ;
  8. Le Vietnam a amélioré ses indices de liberté en 0,4 points, en reflétant des légères améliorations ;
  9. Les frais publics du Vietnam sont d’environ 25 % du produit intérieur brut, ce qui est relativement bas par rapport à d’autres pays ;
  10. Bien qu’il ait fait l’objet de réformes, le secteur financier vietnamien n’est ni bien réglé ni indépendant du gouvernement ;
  11. Malgré quelques progrès effectués, l’investissement étranger est soumis à une série de règlements peu transparents ;
  12. Le pouvoir judiciaire est soumis à l’influence politique ;
  13. La corruption est un problème grave dans le système juridique, ainsi que pour l’administration publique ;
  14. La monnaie du Vietnam : le Đồng ;
  15. Le PIB nominal vietnamien : 138 milliards de dollars
    1. L’agriculture : 19 % du PIB ;
    2. L’industrie : 38 % ;
    3. Les services : 42 %.
  16. L’inflation vietnamienne (IPC) : 1,86 %.

Exemple :
Corridor économique Nanning (Chine)-Singapour, le Cambodge, le Laos, la Malaisie, la Thaïlande et le Vietnam

Exemple :
Accord de libre-échange Union européenne (France, Belgique...)-Association des nations de l'Asie du Sud-est (ASEAN)

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international vietnamien.

  1. Selon les données de la balance des paiements du Vietnam, les exportations ont augmenté 23 %, tandis que les importations ont augmenté 21 % ;
  2. Les principaux produits exportés par le Vietnam sont le pétrole brut, les textiles, les chaussures, les produits de la pêche et les produits électroniques ;
  3. Les principaux marchés d’exportation du Vietnam sont les États-Unis, le Japon, la Chine, l’Australie, Singapour ;
  4. Les principales importations du Vietnam sont les machines, l’huile raffinée, l’acier, les matières textiles ;
  5. Les principales sources d’importations vietnamiennes sont la Chine, Taïwan, Singapour, la Corée du Sud, la Thaïlande et la Malaisie ;
  6. Le port de Saigon est l’un des ports les plus grands du Vietnam.

Les accords de libre-échange (ALE) du Vietnam.

Le Vietnam dispose d’accords de commerce international avec l’Argentine, l’Indonésie, la Norvège, l’Australie, l’Irak, les Philippines, le Bangladesh, l’Italie, l’Arabie saoudite, le Brésil, le Japon, Singapour, le Burkina Faso, la Jordanie, la Corée du Sud, le Cambodge, le Koweït, la Suède, le Canada, le Laos, la Suisse, la Chine, la Lettonie, la Syrie, l’Estonie, la Lituanie, Taïwan, l’Union européenne (UE), la Malaisie, la Thaïlande, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni (double imposition), l’Inde, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis (ratifié).

L’appartenance du Vietnam à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) aide à améliorer spécialement l’environnement patronal. Le gouvernement développe aussi des plans de réformes dans les entreprises vietnamiennes.

Exemple :
Commission du Mékong (Cambodge, Laos, Thaïlande, Vietnam, ASEAN)

Exemple :
Zone économique du Pan-Golfe de Beibu (Chine, ASEAN)

Vietnamien


(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page