EENI-École d'Affaires

e-Business et commerce international

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : l’e-Business et les affaires internationals.

  1. L’e-Business et le commerce international
  2. La nouvelle économie numérique
  3. E-Process (CRM, SCM, e-Procurement...)
  4. Les modèles d’e-business
  5. Les concepts d’e-Sécurité (signature numérique, SSL / SET)
  6. Le référencement sur les moteurs de recherche
  7. Les fondements de HTML pour la conception de pages Web
  8. La mise en œuvre et l’utilisation d’un site d’entreprise
  9. Étude de cas :
    1. Amazon
    2. Le groupe Alibaba (Chine)
    3. Les sites de vente en ligne nigériane
    4. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le commerce et l’intégration régionale en Afrique
    5. Le marché unique numérique européen

Les objectifs de la formation « l’e-Business et les affaires internationales » sont les suivants :

L’e-business est une nouvelle façon de faire des affaires, les entreprises exportatrices vendent sur Internet. Dans cette partie, nous analyserons les différents types de modèles (B2B, B2C etc...) et nous vous donnerons une vision de ce nouveau marché. Les objectifs sont les suivants :

  1. Comprendre les concepts fondamentaux d’e-business et de la nouvelle économie (pervasive computing, e-alliances, le core business, etc.)
  2. Comprendre les différents modèles d’affaires numériques qu’une entreprise peut réaliser, mais aussi comprendre l’importance d’une stratégie de marketing et de la technologie dans un projet d’e-business
  3. Connaitre les principaux processus d’e-business ainsi que quelques solutions technologiques
  4. Comprendre le Référencement sur les moteurs de recherche
  5. Savoir les aspects les plus importants de la sécurité sur Internet ainsi que les protocoles habituels utilisés pour avoir accès aux sécurités électroniques
  6. Être conscient de l’importance stratégique d’un business plan correct et savoir comment le réaliser
  1. Crédits de l’unité d’enseignement « L’e-Business et les affaires internationales » : 4 ECTS - CECT
  2. Durée : 4 semaines

L’unité d’enseignement « L’e-Business et les affaires internationales » fait partie :

  1. Master professionnel en affaires internationales
  2. Master en commerce et marketing mondial
  3. Cours Marketing international Avancé
  4. Licences : commerce international, affaires interafricaines, L-3 en commerce et marketing

Les outils d’étude en Français + Anglais e-Business Espagnol e-Business.

TIC, commerce et intégration régionale en Afrique

Description de l’unité d’enseignement : L’e-Business et les affaires internationales

L’e-business est une nouvelle façon de faire des affaires et qui peut devenir un avantage concurrentiel pour une entreprise sur le marché mondial si elle sait dessiner une stratégie d’e-business en accord avec sa stratégie d’internationalisation.

Souvent ce manque de stratégie peut convertir cet avantage en une menace ou une faiblesse pour l’entreprise exportatrice.

Internet, le commerce électronique, e-business, le marketing numérique, e-pme, etc. ce sont des mots à la mode ; les moyens de communication nous montrent de nouvelles possibilités chaque jour ; les administrations l’utilisent de plus en plus ; les entreprises vendent et achètent par Internet et changent leurs habitudes ; les banques permettent à leurs clients d’opérer en ligne et cela presque partout le monde et tous ceci est considéré comme un phénomène de la mondialisation.

Dans cette partie, nous allons analyser l’impact des nouvelles technologies de l’information pour les entreprises exportatrices.

Nous sommes passés d’une société industrielle à une société d’information, régis par la nouvelle économie : l’économie électronique ou e-économie, caractérisée pour être mondiale et numérique. Cela crée de nouvelles opportunités mais aussi de nouvelles menaces, les petites entreprises peuvent rivaliser avec les grandes si elles savent dénicher leur marché.

Le monde traditionnel des affaires devient dépassé, c’est pourquoi nous devons changer nos habitudes, parce que le monde traditionnel crée un impact sur les aspects socioéconomiques de la société. Dans cette partie, nous allons caractériser cette nouvelle économie que les entreprises doivent complètement connaitre pour comprendre la menace du numérique.

Exemple de l’unité d’enseignement - l’e-business :
Marché unique numérique de l’UE

L’un des problèmes que souvent rencontre une entreprise qui ne sait pas quelles technologies choisir, c’est le manque d’exemples clairs d’entreprises exportatrices ayant une expérience prouvée dans l’implantation de ces e-processus. De plus, il existe de multiples options technologiques sur le marché. Le problème est de savoir si réellement toutes ces applications que nous verrons sont nécessaires dans votre cas et si elles le sont, nous devrons analyser les critères de sélections.

Le plan des affaires devrait définir les technologies nécessaires et la stratégie d’e-business applicable. En définitive, nous devons définir :

  1. Quelles sont les affaires ?
  2. Les objectifs
  3. Comment appliquer notre e-stratégie ?

Dans cette partie, nous analyserons les principaux e-processus et nous présenterons quelques solutions technologiques.

Personne n’a une sécurité absolue sur Internet, aussi bien les fournisseurs que les acheteurs ont un risque, cependant, les transactions sont de plus en plus sécurisées grâce aux progrès de la technologie. Les techniques de codages des informations deviennent plus sécurisées sur Internet que les techniques du commerce traditionnel comme, les cartes de crédit. La difficulté rencontrée, c’est de pouvoir convaincre le client que notre site est complètement sécurisé tout comme le commerce électronique. Quand il se réalise une transaction par Internet et quand on nous envoie des informations personnelles (le nom, l’adresse, le numéro de téléphone etc.)

Nous pourrons arrêter toute transaction si une personne étrangère à notre entreprise arrive à l’intercepter pendant la transmission (entre le vendeur et l’acheteur). Cette personne, peut-elle utiliser vos informations pour usurper votre identité ? Le vendeur devra s’assurer que les renseignements qu’il reçoit soit vrais, c’est-à-dire qu’il devra s’assurer que l’acheteur est vraiment celui qui prétend être. C’est pour cette raison que nous avons réaliser un système de transaction complètement sûr. En fait, la signature électronique n’est plus seulement une sorte de codage d’informations, sur lequel se réalise un contrôle simplement sur le flux d’informations (par exemple d’un contrat, d’un numéro de carte de crédit etc.) mais on l’utilise aussi pour vérifier la provenance de l’information demandée (le colis, le numéro de carte etc.) n’a pas été changé.

Déroulement d’un e-business plan. Premièrement, il est important de réaliser le business plan sur papier, pour être bien sur de ne rien oublier. Puis, si nous voulons trouver des investisseurs ou des partenaires, la première chose qui nous demanderons, c’est le business plan. Sans lui, il ne nous contacterons pas. De plus, il existe plusieurs façons du faire, mais il n’existe aucune façon officielle. Tous au long de cette partie, nous présenterons quelques idées clés. Il faut que vous sachiez que c’est à vous de connaitre votre projet, nous pourrons seulement vous conseiller sur la forme et la présentation.

Dans cette partie, nous allons analyser le processus d’implantation d’une entreprise exportatrice sur le réseau. Ce doit être le fruit d’un projet parfaitement réalisé avec des objectifs bien définis. Ce ne doit pas être seulement pour être présent sur le marché. La définition d’un modèle parfait d’affaires sur Internet est la première chose qu’une entreprise ou entrepreneur doit définir : soit une entreprise de « brick et mortage » (entreprise avec une présence physique mais aussi l’une activité traditionnelle) ou une entreprise numérique (qui ne vend seulement sur Internet). Ce processus doit aller plus loin que la simple création d’une page Web. Nous devons considérer cette implantation comme un projet de renaissance, en profitant au maximum des avantages qu’offre la nouvelle technologie. Nous devons réinventer beaucoup de choses. Beaucoup d’organisations considèrent que la réalisation d’une page Web de qualité au niveau de l’esthétique est suffisant pour sa présence et son existence sur Internet, mais toujours est-il qu’ils remplissent seulement le premier des objectifs, c’est-à-dire, la présence.


(c) EENI- École Supérieure de Commerce International