Association latino-américaine d’intégration ALADI

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : ALADI (Association latino-américaine d’intégration) - Argentine Brésil.

  1. L’approche a l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI)
  2. Le traité de Montevideo (TM80)
  3. L’organisation institutionnelle
  4. La Convention sur les paiements et les crédits réciproques
  5. Le système de paiement en monnaie locale
  6. Le profil économique des pays de l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI)
  7. Les procédures douanières des pays ALADI
  8. La nomenclature de l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI)

Les objectifs de l’unité d’enseignement « l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) » sont :

  1. Comprendre les objectifs et les fonctions de l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI)
  2. Analyser le processus d’intégration économique (marché commun latino-américain) et le commerce international entre les pays ALADI
  3. Connaître le système de paiements et crédits réciproques en monnaie locale
  4. Évaluer les avantages pour les pays membres ALADI
  5. Comprendre les procédures douanières des pays ALADI et la nomenclature douanière
L’unité d’enseignement « L’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) » fait partie :
  1. Masters en ligne : affaires internationales, Amérique, Pacifique, pays BRICS, marchés émergents, relations économiques
  2. Doctorat en affaires en Amérique

Outils d’étude en Fr ou En ALADI Es ALADI Pt ALADI.

  1. Crédits de l’unité d’enseignement « ALADI » : 1 ECTS (0,5 Crédits AC)
  2. Durée : une semaine

Exemple de l’unité d’enseignement : ALADI (Association latino-américaine d’intégration)
ALADI Association latino-américaine intégration

Description de l’unité d’enseignement - L’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) :

L’Association latino-américaine d’intégration est le plus grand groupe latino-américain d’intégration du commerce international.

Les pays membres de l’ALADI (Association latino-américaine d’intégration) sont : l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, Cuba, l’Équateur, le Mexique, le Paraguay, la République du Pérou, l’Uruguay et le Venezuela.

La région ALADI (Association latino-américaine d’intégration) :

  1. 20 millions de kilomètres carrés
  2. 500 millions d’habitants.
  3. Tous les pays de l’ALADI ont majorité catholique.
  4. L’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) appartient à l’espace économique latino-américain de la civilisation chrétienne occidentale

Créée par le traité de Montevideo, l’ALADI (Association latino-américaine d’intégration) a succédé, en 1980 à l’ALALE (Association latino-américaine de libre-échange) fondé, en 1960 par onze pays latino-américains et paralysée par l’absence de coordination économique. Cuba est entré dans l’organisme en 1991.

L’objectif du Traité de Montevideo est l’établissement graduel et progressif d’un marché commun latino-américain. Deux grandes catégories d’outils sont utilisées pour atteindre les objectifs de l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) :

  1. Les accords de portée régionale, auxquels tous les États membres ALADI participent selon leur niveau de développement et
  2. Les accords de portée partielle qui ne lient que leurs signataires

Les pays de l’ALADI (Association latino-américaine d’intégration) sont classés en trois catégories :

  1. Les pays les plus développés
  2. Les pays moyennement développés et
  3. Les pays relativement moins développés

La Convention des paiements et des crédits réciproques.

C’est une convention souscrite par douze banques centrales, à travers laquelle ils sont suivis et compensent entre eux, pendant des périodes de quatre mois, des paiements dérivés du commerce international des pays membres.

Les pays observateurs de l’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) sont : le Salvador, le Honduras, l’Espagne, le Portugal, le Guatemala, la République dominicaine, le Costa Rica, le Nicaragua, l’Italie, Panama, la Suisse, la Fédération de la Russie, la Roumanie, la Chine, la République de Corée, le Japon, l’Ukraine.

Les organismes observateurs de l’Association latino-américaine d’intégration sont : la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, l’Organisation des États Américains, la Banque interaméricaine de développement, le Programme des Nations Unies pour le développement, la Commission des communautés européennes, le Système économique latino-américain, la Corporation andine de promotion, l’Institut Interaméricain de coopération pour l’agriculture, l’Organisation panaméricaine de la Santé, Secrétariat général latino-américain.

Accord EENI et ALADI.



EENI École Supérieure de Commerce International