EENI École d'Affaires & Université Business School
Accord de libre-échange Panama-Singapour

Programme de l’unité d’enseignement - L’accord de libre-échange (ALE) Singapour-Panama (Cours).

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange Singapour-Panama
  2. Le commerce international de marchandises, services et investissements entre Singapour et le Panama
  3. Les avantages pour les exportateurs
  4. La zone franche de Colón (Panama)
Cours Master Doctorats, École d’Affaires EENI

L’unité d’enseignement « L’accord de libre-échange (ALE) Panama-Singapour » fait partie des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD Online) de l’EENI Global Business School (École d'Affaires) :
  1. Masters : affaires internationales, commerce international, Asie, relations économiques, Amérique
  2. Doctorats : affaires américains, affaires asiatiques, commerce mondial
  3. Cours (DU) : Affaires en Amérique centrale, marchés de l’ASEAN

Étudiant africain doctorat / master FOAD en affaires

Les documents d’étude en Masters affaires FOAD Online en français Doctorats masters affaires en anglais Singapore-Panama ou Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Panamá-Singapur.

Exemple de l’unité d’enseignement - l’accord de libre-échange (ALE) Panama-Singapour :
Cours : Accord de libre-échange Panama-Singapour





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

 

Description de l’unité d’enseignement FOAD : l’accord de libre-échange Panama-Singapour.

L’accord de libre-échange (ALE) Panama-Singapour est entré en vigueur en 2007.

La République de Singapour libéralise les droits dès la mise en œuvre de l’accord de libre-échange (ALE) alors que le Panama dispose de dix ans.

En ce qui concerne le commerce international de produits, l’accord de libre-échange Panama-Singapour gèle les droits de douane à partir de 2007, propose l’élimination progressive des droits de douane selon un période de réductions et met en place des mécanismes de consultation sur les produits d’exportations, les règles et les certificats d’origine et les procédures douanières.

L’accord de libre-échange Panama-Singapour comprend :

  1. Les règles et le certificat d’origine
  2. Les procédures douanières
  3. Les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS)
  4. Les obstacles techniques au commerce (OTC)
  5. La politique de la concurrence
  6. L’accès aux marchés publics internationaux
  7. Les investissements directs étrangers (IDE)
  8. Le commerce transfrontalier de services
  9. Les services financiers
  10. Les télécommunications
  11. Le commerce électronique...

Un chapitre est consacré au commerce bilatéral de services qui détermine les secteurs exclus de l’accord de libre-échange Panama-Singapour.

Le commerce international de produits entre la République du Panama-République de Singapour est petit.

  1. La République de Singapour est la 54e partenaire commercial du Panama pour les importations et son 61e partenaire en ce qui concerne les exportations

Le Panama appartient à la civilisation chrétienne occidentale - américaine - Latino-américaine et Singapour à la civilisation sinique - Bouddhiste.

  1. Les accords de libre-échange (ALE) du Panama : AELE, Canada, États-Unis, Chili, Taïwan, Système d’intégration centraméricain, SPG, SELA, Association des États de la Caraïbe, Amérique centrale, Union européenne...
  2. Les accords de libre-échange (ALE) de Singapour : ASEAN (zone de libre-échange, communauté économique, Union européenne, Canada), Accord stratégique transpacifique, APEC, IORA, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, AELE, Inde, Chine, États-Unis, Pérou, Jordanie...


(c) EENI Global Business School (École d'Affaires)
Enseignement supérieur pour tous à des prix abordables
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page