EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Panama, Canal



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Panama.

  1. L’introduction au Panama (Amérique centrale) ;
  2. Le canal de Panama ;
  3. L’économie panaméenne ;
  4. Le commerce international panaméen ;
  5. L’investissement direct étranger (IDE) au Panama ;
  6. Les secteurs stratégiques :
    1. Les services ;
    2. Le tourisme ;
    3. La logistique ;
    4. Les technologies de l’information (TI) ;
    5. L’énergie ;
    6. L’industrie agroalimentaire.
  7. Étude de cas :
    1. Les entreprises étrangères au Panama ;
    2. La Ville de la Connaissance ;
    3. La zone franche de Colón.
  8. Le Plan quinquennal indicatif des investissements publics au Panama ;
  9. L’accès au marché panaméen ;
  10. Le plan d’affaires pour le Panama.

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires au Panama » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Panama ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Panama ;
  3. Connaitre les accords de libre-échange (ALE) du Panama ;
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Panama avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché panaméen ;
  6. Étudier le profil du canal de Panama et de la zone franche de Colón.

Exemple :
Le commerce international et les affaires au Panama :
Cours Master : commerce international et affaires au Panama

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires en Amérique centrale

Étudiant Master / Doctorat FOAD en Affaires internationales

L’UE « Commerce international et affaires au Panama » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires américains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Panamá Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Panama.

  1. Crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires au Panama » : 1
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : une semaine.

Le commerce international et les affaires au Panama.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Panama.

  1. La Panama et l’espace économique latino-américain ;
  2. Le Système d’intégration centraméricain (SICA)
    1. Le Marché commun centraméricain -intégré au SICA-.
  3. Le Système économique latino-américain (SELA) ;
  4. L’Association latino-américaine d’intégration (ALADI) ;
  5. L’Association des États de la Caraïbe (AEC) ;
  6. Le Projet Mésoamérique ;
  7. L’accord de libre-échange États-Unis-Panama ;
  8. L’accord de libre-échange Panama-Chili ;
  9. L’accord Communauté andine-Panama ;
  10. L’accord Panama-Association européenne de libre-échange (AELE) ;
  11. L’accord de libre-échange Panama-Taiwan ;
  12. L’accord de libre-échange (ALE) Panama-Singapour ;
  13. L’accord de libre-échange Canada-Panama ;
  14. L’accord Amérique centrale-Panama ;
  15. L’accord de libre-échange Panama-Honduras ;
  16. L’accord de portée partielle Panama-République dominicaine ;
  17. L’accord de libre-échange Panama-Costa Rica ;
  18. L’accord de libre-échange (ALE) Salvador-Panama ;
  19. L’accord de libre-échange Panama-Pérou ;
  20. L’accord de libre-échange Panama-Guatemala ;
  21. L’accord de libre-échange Panama-Nicaragua ;
  22. L’accord de libre-échange Mexique-Panama ;
  23. L’accord de libre-échange Corée du Sud-Amérique centrale (Costa Rica, El Salvador, Honduras, Nicaragua, Panama) ;
  24. L’accord de libre-échange et d'intégration économique du Royaume-Uni - Amérique centrale ;
  25. Le Système de préférences généralisées (SPG) de l’Union européenne ;
  26. Les Panama est candidat à l’adhésion a l’Alliance du Pacifique ;
  27. L’Union des nations sud-américaines (UNASUR) - Pays observateur.

Exemple :
Système d’intégration centraméricain (SICA) : le Belize, le Costa Rica, Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua et le Panama

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
    1. L’Accord général sur le commerce des services (AGCS) ;
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce (OTC) ;
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF) ;
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition (PSI) ;
    5. L’Accord sur les sauvegardes (SG) ;
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE).
  2. Le Bureau International des Containers et du Transport Intermodal (BIC) ;
  3. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI, Convention de Chicago) ;
  4. L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
    1. La Convention de Kyoto révisée (CKR).
  5. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention internationale sur la sécurité des conteneurs (CSC) ;
    2. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) (non membre).
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC, NU) (non membre) ;
  7. La Convention sur le transport de marchandises par mer (Règles de Hambourg, NU).

Exemple :
Organisation maritime internationale (IMO) Convention pour faciliter le trafic maritime international (FAL)

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration latino-américaine

Les organisations commerciales et économiques américaines.

  1. Le Forum de coopération Amérique latine-Asie de l’Est (FEALAC) ;
  2. La Banque interaméricaine de développement (BID) ;
  3. La Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL) ;
  4. L’Organisation des États Américains (OEA) ;
  5. La Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC).

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM) ;
  2. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).
  3. Le Fonds monétaire international (FMI) ;
  4. ...

Exemple :
Accord de libre-échange Union européenne (France, Belgique...)-Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

La République du Panama.

  1. La capitale panaméenne : Ciudad du Panama ;
  2. Les frontières du Panama : le Costa Rica et la Colombie ;
  3. La population panaméenne : 3,6 millions d’habitants ;
  4. La superficie panaméenne : 75 517 kilomètres carrés ;
  5. La langue officielle panaméenne : l’espagnol ;
  6. Le Panama est devenu indépendant de l’Espagne en 1821 ;
  7. L’abolition de l’esclavage au Panama : 1824 ;
  8. La diaspora africaine : 0,4 million d’afro-américains (14 % de la population).

La principale religion : le christianisme (le catholicisme -3 millions et le protestantisme).

Le Panama appartient à la civilisation chrétienne occidentale - américaine - Latino-américaine.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Exemple :
Accord de libre-échange Chili-Panama

L’économie panaméenne.

Les principaux piliers de l’économie de la République du Panama sont le canal de Panama, les services bancaires et financiers et la zone de libre-échange de Colon (le plus grande zone de libre-échange des Amériques).

  1. Le Balboa et le Dollar américain (USD) sont les devises officielles du Panama ;
  2. Le Panama utilise le dollar des États-Unis comme monnaie de libre circulation, n’ayant pas une Banque centrale, en n’ayant pas du risque des dévaluations et en ayant une liberté totale pour le transfert de capitaux ;
  3. Il n’existe aucune limitation pour mobiliser les capitaux ;
  4. Le Centre bancaire international du Panama, avec plus de soixante-dix banques de réputation internationale, est régi par les principes de la Convention de Basile ;
  5. La Ville du Savoir est un complexe internationale pour l’éducation, la recherche et l’innovation, organisée pour promouvoir et faciliter la synergie entre les universités, les centres de recherche scientifique, les entreprises de la nouvelle économie et les organismes internationaux ;
  6. Au Panama on a effectué l’installation de cinq câbles sous-marins de fibre optique qui convergent sur l’Isthme du Panama et communiquent avec le nord et le sud de l’Amérique avec les Caraïbes et le reste du monde (MAYA, ARCS, SAC, PAC et Panaméricain), en se transformant en un lieu parfait pour des compagnies des télécommunications et centres de données puisqu’ils présentent l’avantage d’offrir une grande connectivité ;
  7. Le Panama a été choisi par d’importantes entreprises multinationales comme Samsung électronique, Inc., DHL, DELL (Call Center), Hutchinson Port Société faitière Groupe, HSBC, BICSA, SCOTIABANK, Assicurazioni Generali, American Assurance Vie entreprise et beaucoup d’autres, comme siège pour ses opérations régionales ;
  8. Certains organismes internationaux comme UNICEF, PNUD, l’Organisation des États Américains, l’Agence espagnole de coopération internationale et le BLADEX entre autres, ont choisi aussi Panama pour établir leurs opérations.

Clusters d’investissement :

  1. Les services ;
  2. Le tourisme ;
  3. La logistique ;
  4. Les technologies de l’information ;
  5. L’énergie ;
  6. L’agrobusiness.

Exemple :
Accord ALE Panama-Communauté andine

Le canal de Panama.

Le Panama a une position stratégique qui lui a permis d’être l’un des centres logistiques les plus importants ; avec le canal de Panama comme axe principal, en transportant plus de 190 millions de tonnes métriques de charge, en servant plus de 120 routes maritimes vers 80 pays du monde.

  1. Des navires du monde transitent journellement à travers le canal du Panama. Entre 13 000 et 14 000 bateaux l’utilisent chaque année ;
  2. De fait, les activités de transport commercial à travers le canal représentent environ 5 % du commerce mondial ;
  3. L’augmentation du commerce international, spécialement entre l’Asie et les États-Unis, continue en ayant des effets significatifs sur la demande pour les services du canal avec l’augmentation du nombre de transits (Système de courbure de navires du canal) ;
  4. Le projet d’élargissement du canal de Panama (1 milliard de dollars) offre d’importants débouchés commerciaux pour les entreprises.

Exemple :
Accord de libre-échange Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)-Panama

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international panaméen.

  1. Le Panama dispose de la zone de Libre de Colón, la plus importante de la région, avec un échange commercial annuel de plus de 12 millions de dollars ;
  2. Le développement du secteur de la zone économique spéciale du Pacifique, servira comme un espace destiné à la production de produits et de services de haute technologie (centres d’appels...) ;
  3. Les exportations du Panama : 821 millions de dollars ;
  4. Les principaux produits d’exportation panaméens sont le saumon, le thon, le bœuf, la pastèque, les crevettes et les ananas ;
  5. Les principaux marchés d’exportation du Panama (en % de la valeur totale des exportations) sont les États-Unis 42 %, la République populaire de Chine et Taïwan 5,3 % ;
  6. Les principaux partenaires d’importation du Panama sont les États-Unis 29 %, le Costa Rica 5,2 %, le Mexique 4,5 %, la Chine 4,2 %, le Japon 3,6 %.

Exemple :
Accord de libre-échange États-Unis - Panama

Exemple :
Panama City affaires

Exemple :
Accord de libre-échange Panama-Singapour

Exemple :
Accord de libre-échange Canada-Panama

Colon Zone franche

Exemple :
Accord de libre-échange Taïwan-Panama



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page