EENI École d'Affaires / Business School

Initiative baie du Bengale



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE)

Accord-cadre zone de libre-échange baie du Bengale (BIMSTEC) Inde, Sri Lanka

  1. L’introduction à l’Initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC)
  2. Les États membres (BIMSTEC) : le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, Myanmar, le Sri Lanka, la Thaïlande et le Népal
  3. Les objectifs de l’initiative de la baie du Bengale
  4. La zone de libre-échange de la baie du Bengale
    1. L’accord-cadre de la zone de libre-échange
  5. Le commerce international et les investissements

Exemple : l’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) :
Initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC)


Les objectifs de l’UE « l’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) » sont :

  1. Comprendre les objectifs et les fonctions de l’Initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC)
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de l’Initiative de la baie du Bengale
  3. Analyser le processus d’intégration économique (zone de libre-échange) et le commerce international entre les pays membres de l’Initiative de la baie du Bengale

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) » fait partie des programmes FOAD proposés par l’EENI Global Business School :

Master en affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Doctorat en commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Cours : religions de l’Inde et affaires, bouddhisme et affaires.

Affaires en Inde

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) ou Formation affaires et commerce international en anglais Bay Bengale Initiative Étudier en espagnol master commerce international et affaires Iniciativa Bahía Bengala.




Accès préférentiel / Accords commerciaux

Le BIMSTEC (Initiative de la baie du Bengale) est une organisation régionale qui fournit un lien unique entre l’Asie du Sud et l’Asie du Sud-Est, un lien entre l’ASEAN et l’Association sud-asiatique pour la coopération régionale, regroupant 1,3 milliard d’habitants - 21 % de la population mondiale et un PIB combiné de 750 milliards de dollars.

Organisations économiques asiatiques

L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) a enregistré un volume du commerce international de 33 à 59 milliards de dollars en vertu du régime du libre-échange de la région de la baie du Bengale.

Les États membres de l’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) sont le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, le Myanmar, le Népal, Sri Lanka et la Thaïlande.

Les pays membres de l’initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC) doivent encore s’entendre sur le texte d’un accord de libre-échange et d’une série commune des règles d’origine préférentielles.

Les pays membres de la zone de croissance de l’ASEAN orientale ont convenu d’établir l’accord-cadre sur la zone de libre-échange BIMST-EC sur le commerce régional pour stimuler le commerce international et l’investissement direct étranger à la région et d’attirer l’investissement.

L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) est formée par des pays :

  1. Musulmans : le Bangladesh
  2. Hindoues : l’Inde (Bharat)
  3. Bouddhistes : le Myanmar, le Sri Lanka, la Thaïlande, le Bhoutan et le Népal

L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) appartient à la civilisation hindoue, à la civilisation bouddhiste et à la civilisation islamique.



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité