Accord stratégique transpacifique (TPP)

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : l’accord stratégique transpacifique de partenariat économique.

  1. L’approche a l’accord stratégique transpacifique de partenariat économique (TTP)
  2. Le Canada et les négociations sur le Partenariat transpacifique
  3. Le libre-échange des marchandises
  4. Les règles d’origine
  5. Le commerce des services
  6. L’élargissement de l’accord TPP
La sous-unité d’enseignement « L’accord stratégique transpacifique » fait partie :
  1. Masters professionnels EAD : affaires internationales (MIB), Amérique, Asie, Pacifique, marchés émergents, relations internationales
  2. Doctorats (DIB) : affaires en Amérique, Asie

Outils d’étude en Fr et En Trans Pacific Agreement Es Acuerdo TPP.

Exemple de la sous-unité d’enseignement - l’accord stratégique transpacifique de partenariat économique :
Accord transpacifique TPP

Description de la sous-unité d’enseignement (SUE) : l’accord transpacifique (TPP).

Le XXIe siècle serait le « siècle du Pacifique sera celui des États-Unis » (Hillary Clinton).

L’accord de partenariat économique stratégique transpacifique (P4) achevé entre le Brunei Darussalam, le Chili, la Nouvelle-Zélande, Singapour, les États-Unis d’Amérique, l’Australie, la Malaisie, le Pérou et le Viet Nam est entré en vigueur en 2006.

En novembre 2011, le Canada, le Japon et le Mexique ont rejoint les négociations.

En octobre 2015, a été signée l’extension de l’accord de partenariat économique stratégique transpacifique (TPP) à douze pays représentant 40 % du PIB mondial : l’Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, le Vietnam et les États-Unis.

L’accord de partenariat économique transpacifique s’applique à :

  1. Le commerce international des services
  2. Les droits de propriété intellectuelle (DPI)
  3. Les obstacles techniques au commerce extérieur
  4. Les mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS)
  5. L’accès aux marchés publics internationaux et
  6. La politique de la concurrence

Les États-Unis d’Amérique promeuvent activement l’accord transpacifique pour créer une union économique Asie-Pacifique sous leur direction.

L’accord transpacifique est formé par des pays musulmans (la Malaisie et Brunei), chrétiens (le Chili, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis, l’Australie et le Pérou) et un pays bouddhiste (le Viet Nam).

L’accord de partenariat économique transpacifique est une organisation inter-civilisationnel : sinique, bouddhiste, islamique, chrétienne occidentale et japonaise.



EENI École Supérieure de Commerce International