EENI École d'Affaires / Business School

Israël-MERCOSUR (accord de libre-échange)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’accord de libre-échange (ALE) MERCOSUR-Israël

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange MERCOSUR-Israël
  2. Le certificat d’origine

Exemple - l’accord de libre-échange MERCOSUR-Israël
Accord de libre-échange MERCOSUR-Israel

L’UE « L’accord de libre-échange (ALE) MERCOSUR-Israël » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Masters : affaires en Amérique, affaires internationales, commerce international, relations économiques
  2. Doctorats : commerce mondial, affaires américains
  3. Cours (DU) : affaires en Amérique du Sud

Étudiant africaine, affaires internationales (Cours, Master, Doctorat)

Les documents d’étude en Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) MERCOSUR Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international MERCOSUL Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Israel-MERCOSUR.

Description - l’accord de libre-échange (ALE) MERCOSUR (Marché commun du Sud)-Israël.

Le MERCOSUR (l’Argentine, le Brésil, le Paraguay, l’Uruguay et le Venezuela) a signé en 2008 un accord-cadre sur le commerce international avec l’État d’Israël, avec l’objectif de négocier un accord de libre-échange (ALE).

Les buts de l’accord de libre-échange (ALE) MERCOSUR-État d’Israël sont les suivants :

  1. Éliminer les obstacles au commerce international et faciliter la circulation des produits MERCOSUR-Israël
  2. Promouvoir des conditions de concurrence loyale dans la zone de libre-échange
  3. Augmenter les possibilités d’investissement direct à l’étranger
  4. Établir un cadre pour renforcer la coopération bilatérale

Les accords de libre-échange (ALE) du MERCOSUR : Union européenne, ALADI, Communauté andine, Chili, Bolivie, Mexique, Pérou, Inde, Égypte...



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page