EENI École d'Affaires / Business School

Organisation mondiale des douanes



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’Organisation mondiale des douanes (OMD). L’évaluation en douane.

  1. L’introduction à l’Organisation mondiale des douanes (OMD) ;
  2. Le Bureau international des tarifs douaniers ;
  3. Le système harmonisé (SH) ;
  4. L’évaluation en douane ;
  5. Les règles d’origine ;
  6. L’accord de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur les règles d’origine ;
  7. La Convention de Kyoto révisée (CKR) ;
  8. Les conventions de l’Organisation mondiale des douanes (OMD)
    1. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) ;
    2. La Convention internationale sur la sécurité des conteneurs (CSC) ;
    3. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC, NU).
  9. Le contrôle et la lutte contre la fraude ;
  10. La facilitation et les procédures douanières ;
  11. Le SAFE Pack de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) ;
  12. Le système A.T.A ;
  13. Étude de cas : le plan d’accès aux marchés ;
  14. La Convention internationale sur l’harmonisation des contrôles des marchandises aux frontières (UNECE).

Les objectifs de la formation « L’Organisation mondiale des douanes (OMD) » sont les suivants :

  1. Connaitre les objectifs de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) ;
  2. Comprendre le Système harmonisé (SH) ;
  3. Comprendre les critères sur l’évaluation en douane et les règles d’origine ;
  4. Analyser les programmes sur la facilitation et les procédures douanières.

Exemple :
L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
Organisation mondiale des douanes. Système harmonisé. Règles d’origine. Procédures douanières. Convention de Kyoto

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Étudiant africain master en commerce international

L’UE « L’Organisation mondiale des douanes (OMD) » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours : assistant d’exportation, techniques de commerce international.

Formation online (cours, master, doctorat) : Techniques de commerce international

Diplôme (DU) : commerce international.

Formation online (cours, master, doctorat) : Diplôme professionnel (DU) en commerce international

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international, transport international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : commerce mondial, logistique mondiale.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais World Customs Organisation (WCO) Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Organización Mundial de Aduanas (OMA) Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Organização Mundial das Alfândegas (OMA).

Domaine de spécialisation : commerce international.

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

Exemple :
Convention de Kyoto révisée. Simplification et l'harmonisation des régimes douaniers. Organisation mondiale des douanes (OMA)

L’Organisation mondiale des douanes.

L’Organisation mondiale des douanes (OMD) est spécialisée en la réalisation de règles douanières mondiales pour le commerce international.

Organisation mondiale des douanes (OMD)

L’Organisation mondiale des douanes développe aussi :

  1. La simplification et l’harmonisation des régimes douaniers ;
  2. La sécurité de la chaine logistique ;
  3. La facilitation des échanges ;
  4. La lutte contre la fraude, la contrefaçon et la piraterie.

L’Organisation mondiale des douanes (OMED) administre :

  1. La nomenclature internationale de produits du système harmonisé ;
  2. Les aspects techniques des accords de commerce international de l’Organisation mondiale du commerce sur l’évaluation en douane et sur les règles d’origine.

Le système harmonisé de désignation et de codification des produits (Système harmonisé ou SH) est une nomenclature mondiale élaborée par l’Organisation mondiale des douanes.

  1. Le système harmonisé inclut 5 000 groupes de produits d’exportation, assimilés à un code à six chiffres ;
  2. 98 % du commerce international mondial de produits est classé avec la nomenclature du système harmonisé (SH) ;
  3. Le système harmonisé : 1 200 titres sont regroupés en 96 chapitres, les chapitres sont organisés en vingt et un sections.

La détermination de la valeur en douane des produits importés sert pour calculer les droits ad valorem. La valeur en douane est la base d’imposition des droits de douane dans les opérations de commerce international.

Le code BIC (Bureau international des conteneurs) est accepté par l’Organisation mondiale des douanes.

Source : Organisation mondiale des douanes.

Exemple :
Conteneurs et transport international. Convention douanière relative aux conteneurs, Code BIC. Conteneurisation

Formation online (cours, master, doctorat) : Mesures non tarifaires


Les pays membres de l’Organisation mondiale des douanes sont l’Union européenne, Les territoires douaniers des Antilles néerlandaises, Albanie, Afrique du Sud, Allemagne, Algérie, Andorre, Angola, Arabie saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Bahamas, Bahreïn, Bangladesh, Barbade, Biélorussie, Belgique, Bénin, Bermudes, Bhoutan, Bolivie, Botswana, Brésil, Brunei Darussalam, Bulgarie, Burkina Faso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Cap-Vert, Chili, Chine, Colombie, Comores, Corée du Sud, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Croatie, Cuba, Chypre, Danemark, Équateur, Égypte, Émirats arabes unis, États-Unis d’Amérique, Érythrée, Espagne, Estonie, Éthiopie, Fidji, Finlande, France, Gabon, Gambie, Géorgie, Ghana, Grèce, Guatemala, Guinée, Guyane, Haïti, Honduras, Hong Kong, Hongrie, Islande, Inde, Indonésie, Iran, Irak, Irlande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Koweït, Kirghizistan, Lettonie, Liban, Lesotho, Libéria, Libye, Lituanie, Luxembourg, Macao Macédoine, Madagascar, Malawi, Malaisie, Maldives, Mali, Malte, Mauritanie, Maurice, Mexique, Moldavie, Mongolie, Maroc, Mozambique, Myanmar, Namibie, Népal, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Niger, Nigeria, Norvège, Oman, Pakistan, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, République du Congo, République démocratique du Congo, République centrafricaine, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Rwanda, Samoa, Sao Tomé-et-Principe, Salvador, Sénégal, Serbie, Seychelles, Sierra Leone, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Sri Lanka, Soudan, Eswatini (Swaziland), Suède, Suisse, Suriname, Syrie, Tadjikistan, Tanzanie, Thaïlande, Timor oriental, Togo, Trinité-et-Tobago, Tunisie, Turquie, Turkménistan, Ouganda, Ouzbékistan, Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen, Zambie, Zimbabwe.

Les pays non membres de l’Organisation mondiale des douanes: Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Grenade, Dominique, Guinée équatoriale, Somalie, Corée du Nord, Liechtenstein, Monaco, Saint-Marin, Cité du Vatican, Palau, Iles Salomon, Micronésie, Kiribati, Îles Marshall, Tuvalu, Nauru, Îles Cook, Niue, Autorité palestinienne, Taipei (Taïwan), République sahraouie, Kosovo.



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page