Mohammed Abdul Mannan (homme d'affaires)

EENI- École d'Affaires et Université


Accueil EENI

Programme de l'unité d'enseignement - Mohammed Abdul Mannan. La Banque islamique du Bangladesh.

  1. Le banquier bangladais Muhammad Abdul Mannan
  2. La Banque islamique du Bangladesh
  3. L'application des principes de l'économie islamique et de la charia dans la Banque islamique du Bangladesh
L'unité d'enseignement « Mohammed Abdul Mannan (banquier bangladais) » fait partie des programmes suivants d'enseignement supérieur à distance (licence, master, doctorat) de l'EENI (École d'Affaires) et de l'Université Hispano-Africaine des Affaires Internationales :
  1. Doctorats : religions et affaires, marchés musulmans, Asie
  2. Masters à distance : affaires internationales, commerce international, Asie, pays musulmans, marchés émergents
  3. Licence en commerce international à distance

Les outils d'étude en Enseignement LMD (licences, masters et doctorats) en français + Enseignement supérieur en anglais Mohammed Mannan Étudier LMD (licence, master, doctorat) en espagnol Mohammed Mannan Formation ouverte en portugais Mohammed Abdul Mannan.

Exemple de l'unité d'enseignement (formation ouverte et à distance) : Mohammed Abdul Mannan (banquier bangladais)
Mohammed Abdul Mannan (banquier bangladais)

Description de l'unité d'enseignement : Mohammed Abdul Mannan (homme d'affaires bangladais).

Mohammed Abdul Mannan (1952, Narayanganj) est actuellement le président-directeur général de la Banque islamique du Bangladesh, la plus grande banque privée du Bangladesh et la première Banque de l'Asie du Sud-est à appliquer les principes de la charia et de l'économie islamique.

  1. Avant d'assumer cette fonction en mai 2010, il a occupé divers postes dans cette banque
  2. Mohammed Abdul Mannan a rejoint la Banque islamique du Bangladesh comme le responsable des relations publiques, il a fait des actions importantes pour populariser les produits financiers fondés sur la charia et a réussi à positionner avec succès l'image de marque de la Banque islamique au Bangladesh
  3. Il dirige actuellement le Forum Consultatif du Comité de Tâches de Banque islamiques

Charia Islam

Mohammed Abdul Mannan, pense qu'il existent sept étapes dans la formulation et le développement de la science économique islamique.

  1. Il identifie les trois fonctions économiques de base : la consommation, la production et la distribution
  2. Ces fonctions universelles, sont régies par une série de principes qui doivent être en accord avec la charia
  3. Définition d'une théorie qui soit capable de synthétiser toutes les variables économiques sous les valeurs de l'islam
  4. Définition d'une série de biens et des services nécessaires pour réussir les objectifs individuels ou des groupes de la société
  5. La mise en œuvre de mesures politiques
  6. Évaluation
  7. Résultats

Mohammed Abdul Mannan appartient à l'espace économique de l'Eurasie centrale de la civilisation islamique.

Les religions et les affaires.



(c) EENI- École A'affaires / Université Hispano-Africaine