Accord économique Union européenne-Canada (Cours FOAD)

École d’Affaires EENI & Université HA



Programme de l’unité d’enseignement FOAD : l’Accord économique et commercial global (AECG / CETA) Union européenne-Canada

  1. Le dialogue politique Union européenne-Canada
  2. L’accord économique et commercial global (AECG / CETA) UE-Canada
    1. Les principales caractéristiques de l’accord économique Union européenne-Canada
    2. La structure de l’accord économique et commercial global UE-Canada
    3. Les avantages pour les exportateurs
    4. L’élimination des droits de douane
    5. Le système de tribunaux d’investissements
  3. Le commerce international et les investissements entre les pays de l’UE et Canada

L’unité d’enseignement « L’accord économique et commercial global Union européenne-Canada » fait partie des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD) de l’École d’Affaires EENI & Université HA :
  1. Masters : affaires en Amérique, affaires internationales, commerce international, affaires en Europe
  2. Doctorats : affaires européennes, affaires américains, commerce mondial
  3. Cours (Diplôme d’Université) : relations internationales de l’UE, Amérique du Nord

Les documents d’étude en Masters affaires FOAD en français + Doctorats masters affaires en anglais European Union-Canada Étudier master FOAD affaires, portugais União Europeia-Canadá Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Unión Europea-Canada.

Exemple de l’unité d’enseignement FOAD - l’accord économique et commercial global Union européenne-Canada :
Cours : Accord économique Union européenne-Canada





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’unité d’enseignement FOAD - l’accord économique et commercial Global (AECG / CETA) Union européenne-Canada :

L’accord économique et commercial global (AECG / CETA) Union européenne-Canada :

  1. Facilite les exportations de produits et de services
  2. Élimine 99 % des droits de douane (épargne estimé de 400 millions d’euros à l’an). 92 % des produits agroalimentaires européens entreront sans droits de douane dans le marché canadien
  3. Éliminera plusieurs obstacles techniques au commerce (OTC) existants
  4. Ouvre les marchés aux investissements
  5. Favorise les contrats publics
  6. Renforce les droits d’auteur

S’admettent les certificats d’évaluation de la conformité (jouets, équipes électriques...) ce que signifiera un important épargne pour les exportateurs.

La libéralisation du commerce de services entre le Canada et les pays de l’Union européenne devrait contribuer à la croissance du PIB (50 % pour l’UE et 45,5 % pour le Canada). Cette libéralisation ne concerne pas les services publics.

L’accord économique et commercial global Union européenne-Canada intégrera un nouveau système de tribunaux d’investissements ainsi que le droit des gouvernements a réglementer certains secteurs d’utilité publique (la santé publique, la sécurité, la protection des consommateurs, etc.)

Les pays de l’UE bénéficiaires de l’accord économique et commercial global UE-Canada sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Croatie, Chypre, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, le Royaume-Uni (BREXIT), la République tchèque, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie et la Suède.

Le Canada et l’UE font partie de la civilisation chrétienne (espace économique européen et nord-américain).



(c) École d’Affaires EENI & Université HA (Nous n’utilisons pas de cookies)