Langues appliquées au commerce international

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : les langues vivantes appliquées au commerce international.

  1. Les langues vivantes du monde
  2. Les « langues franches »
  3. Les langues « émergentes » (le chinois, le russe, l’hindi...)
  4. L’anglais, l’espagnol et le portugais pour les affaires internationales
  5. Cours d’introduction à
      - L’arabe
      - L’hindi
      - L’indonésien (Bahasa)
      - Le coréen
      - Le swahili
      - Le thaïlandais
      - Le tagalog
      - Le vietnamien
  6. Des outils de traduction numérique. Les portails spécialisés

Objectifs de la formation :

  1. Être capable de comprendre les informations liées aux affaires internationales écrites en anglais (lettres, Internet, e-mail, journaux etc.)
  2. Améliorer ses capacités à comprendre une conversation
  3. Améliorer ses capacités d’écriture

Français arabe :
Pourquoi étudier l’arabe

Crédits de l’unité d’enseignement « les langues vivantes appliquées au commerce international » : 2 ECTS

L’unité d’enseignement « Langues appliquées au commerce international » fait partie :
  1. Master professionnel en affaires internationales
  2. Master en commerce et marketing international

Outils d’étude en Fr ou En Languages Es Idiomas.

Description de l’unité d’enseignement (UE) : les langues appliquées au commerce international.

94 % de la population ne parle pas l’anglais comme première langue. Bien que l’anglais puisse être la langage des affaires internationales, dans beaucoup de cas la négociation finale est effectuée dans la langue locale. La langue la plus utile ne doit pas être l’anglais ou le français mais plutôt la langue de notre client et ceci est spécifiquement important sur Internet.

  1. Par exemple, en Inde, il y a vingt-deux langues reconnues dans la constitution et près de 844 dialectes. Bien que l’anglais est la « lingua franca », l’Hindi est la langue officielle. L’Hindi est parlé par près de 800 millions d’habitants (comme première et deuxième langue). Sur la table vous pouvez voir les différentes langues de l’Inde (en jaune). Beaucoup des entreprises localisent leurs sites au Hindi et / ou les principales langues de l’Inde (le Gujarâtî, le bengali, le télougou, le Pendjabi, le marathi, le tamoul...)
  2. Les données statistiques officielles du recensement des États-Unis montrent que 17,9 % de citoyens américains ne parlent pas l’anglais dans leur maison. 10,7 % des Américains parlent l’espagnol et 7,2 % parlent une autre langue que l’anglais (http ://www.usa.gov)

Guillermo Pie Guillermo Pie Jahn. Directeur du département de langues.

Anglais - français :
Anglais - français

Français Portugais :
Français-Portugais

La Coréen
Coréen

vietnamien :
vietnamien

Exemple de l’unité d’enseignement :
Anglais pour les affaires internationales

La nouvelle société de l’information est fondée sur la communication. Dans un environnement chaque fois plus mondiale mais multilingue, les entreprises ont besoin des personnes avec des connaissances d’autres langues pour développer des politiques de communication tant internes qu’externes pour garantir la diffusion maximale et obtenir le succès sur les marchés internationaux.

Cette stratégie de localisation est complexe et couteuse, mais aussi il est certain que nous disposons d’une série d’outils (traducteurs on line) et services (portails spécialisés dans les traductions) qui permettent aux entreprises d’aborder cette localisation d’une manière relativement facile. Il est essentiel de connaître ces outils et services.

Il est estimé que 58 % des plus importantes entreprises de Fortune 500 ont maintenant des sites Web multilingues. 70 % des vingt plus importantes sociétés de Fortune 500, y compris Wal-Mart ou General Motors, ont localisé au moins une partie de leur contenu. Dans les vingt petites entreprises de Fortune 500, cette proportion tombe à 50 %. 42 % des sites Web des entreprises de Fortune 500 qui ne sont pas localisés. Les entreprises engagées dans l’huile (chiffre d’affaires au-delà des 270 000 millions de dollars), qui sont souvent moins disponibles pour les contenus multilingues. Seuls trois des dix plus importantes raffineries ont certains contenus multilingues.

Les entreprises exportatrices et les marques qui veulent d’établir une relation plus étroite avec les consommateurs offrent plus souvent des sites Web localisés. Par exemple, les cinq plus importantes banques commerciales aux États-Unis ont toutes un contenus multilingues.

Google et Yahoo proposent des sites multilingues.

Il existe une tendance de plus que la pression exercée par la mondialisation sur la culture, l’inertie est plus forte vers ce qui est local et la langue vernaculaire locale est généralement le véhicule par lequel on canalise celle-ci.

Cette tendance se reflète par exemple, dans les utilisateurs qui recherchent des informations et par conséquent l’achat, avec plus d’intensité sur Internet dans leur langue locale. Les grandes sociétés travaillent avec des sites multilingues (russe, hindi, chinoise...) dans le cadre de leur stratégie d’internationalisation.


En outre, sur l’e-campus l’étudiant dispos des outils qui lui permettent d’accéder à plus de cent traducteurs on-line afin de faciliter son travail.

Conscients du fait que les professionnels spécialisés en commerce international doivent maitriser plusieurs langues, nous leur proposons cette série des cours afin qu’ils améliorent leurs capacités à communiquer en anglais, en espagnol, en portugais et en italien.

Tous ces cours ont été conçus de la même manière :
Contenu de chaque cours.

1. Introduction grammaticale. Le cours commence par une introduction grammaticale (structure des phrases, pronoms, substantifs, verbes, prépositions, etc.). De plus, vous disposez d’une liste des termes employés en commerce international.

2. Conversation I. L’étudiant dispos d’un texte traduit dans deux langues différentes (en espagnol et dans la langue du cours). Il y a environ cent conversations bilingues disponibles.

3. Conversation II. L’étudiant étudie 175 exemples (dans les deux langues) et peut écouter (enregistrements audio et vidéos) ces exemples dans les deux langues.


EENI École Supérieure de Commerce International