EENI École d'Affaires / Business School

Accord États-Unis - Bahreïn


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’accord de libre-échange (ALE) États-Unis - Bahreïn

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange États-Unis - Bahreïn
  2. Les avantages de l’accord de libre-échange (ALE)
  3. Le commerce international (exportations, importations) entre les États-Unis et le Bahreïn
  4. Les opportunités d’affaires pour les exportateurs

Exemple : l’accord de libre-échange (ALE) États-Unis - Bahreïn
États-Unis - Bahreïn accord de libre-échange

L’UE « L’accord de libre-échange États-Unis - Bahreïn » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Masters : affaires dans les pays musulmans, affaires internationales, commerce international, Amérique
  2. Doctorats : affaires islamiques, affaires américains, commerce mondial
  3. Cours (DU) : Affaires aux États-Unis, Moyen-Orient, Amérique du Nord

Étudiant africain, doctorat et master FOAD en affaires internationales

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais United States Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Estados Unidos.

Description - L’accord de libre-échange (ALE) États-Unis - Bahreïn

L’accord de libre-échange (ALE) États-Unis - Bahreïn est entré en vigueur le 11 janvier 2006.

Alors que le Bahreïn est un petit marché pour les produits et services américains, il doit servir comme une plateforme pour entrer dans les autres marchés de la région (l’Arabie saoudite, les Émirats, le Qatar...).

  1. Le Bahreïn est membre du Conseil de coopération du Golfe
  2. Le Bahreïn est l’une des économies les plus diversifiées dans le golfe Persique
  3. Les exportations américaines vers le Bahreïn : 1,25 milliard de dollars, soit un accroissement de 87 % au cours de l’année précédente et résultant en un excédent commercial de 829,3 millions de dollars
  4. Le Bahreïn est le 82e plus grand marché d’exportation des produits américains.
  5. Le 100 % du commerce international de produits d’exportation industriels et de consommation, sont sans tarifs douaniers

Les principales opportunités d’affaires :

  1. Le tourisme
  2. Les télécommunications
  3. Les transports
  4. L’électricité et l’eau
  5. Les ports et les services aéroportuaires
  6. Le pétrole et le gaz
  7. Les services postaux
  8. Les services municipaux

L’accord de libre-échange (ALE) États-Unis - Bahreïn appartient à la civilisation islamique (espace économique arabe) et à la civilisation occidentale (espace nord-américain).

Les accords de libre-échange (ALE) des États-Unis : UEMOA, COMESA, EAC, Loi sur la croissance économique en Afrique, Oman, Jordanie, Maroc, Corée du Sud, Australie, Singapour, ASEAN, Chili, Colombie, Pérou, Amérique centrale, Panama, Initiative du bassin des Caraïbes, ACEUM, APEC, Union européenne...



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page