EENI-École d'Affaires

Cours Transport et logistique internationale

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme du cours de spécialisation « Le transport et la logistique internationale » (enseignement à distance EAD, Français, 5 ECTS - CECT).

Le cours « Transport et logistique internationale » se compose de six parties :

Logistique internationale

1- La logistique et le transport international.

  1. L’introduction à la logistique internationale et le commerce international
  2. La chaine du transport international
  3. L’Opérateur économique agréé (OEA)
  4. Les critères de sélection du moyen du transport international
  5. Les documents, les couts et l’assurance du transport international
  6. L’emballage d’exportation

2- Le transport maritime.

  1. L’introduction au transport maritime
  2. Les plus grands ports du monde
  3. Le marché du transport maritime
  4. Les lignes régulières
  5. Les affrètements
  6. Les agents du transport maritime
  7. La Connaissance d’embarquement - Bill of Lading (B/L)
  8. Les couts du transport maritime. Le Fret
  9. L’assurance
  10. La législation du transport international
  11. Les règles de la Haye et de Hambourg
  12. La situation globale du transport maritime
  13. Étude de cas :
    1. Le groupe Maersk
    2. La flotte mondiale
    3. Chang Yung-fa fondateur d’Evergreen
    4. L’introduction au transport maritime en Afrique
    5. Le canal de Suez

3- Le transport aérien international.

  1. L’unité de chargement aérienne
  2. IATA (Association internationale du transport aérien)
  3. Les couts et l’assurance
  4. Le document AWB (Air Waybill Lettre du transport aérien)
  5. Étude de cas :
    1. Air France
    2. Les principaux aéroports du monde
    3. Le marché du transport aérien mondial et dans l’Union européenne (UE)

4- Le transport routier.

  1. Les couts et l’assurance du transport routier
  2. La Convention CMR et TIR
  3. La lettre de voiture internationale CMR
  4. L’introduction aux corridors africains du transport

5- Le transport ferroviaire.

  1. La Convention CIM et TIF
  2. Les couts et l’assurance
  3. La Lettre de voiture internationale CIM
  4. Étude de cas :
    1. SNCF en Europe
    2. Le transport ferroviaire au Maroc et Cameroun

6- Le transport multimodal.

  1. Les couts et l’assurance du transport multimodal
  2. Le document du transport combiné (CTBL) FIATA
  3. La chaine du transport intermodal
  4. Étude de cas : DELTA 3

Outils d’étude du cours en Français ou Anglais International Transport Espagnol Transporte Internacional Portugais Transporte Internacional. Le cour est disponible en quatre langues : le français, l’anglais, l’espagnol et le portugais. Le candidat accède librement au cours dans ces quatre langues.

Info EENI Demandez des informations sur le cours

Télécharger le programme du cours « Le transport et la logistique internationale » (PDF)

Les objectifs du cours de spécialisation « Transport et logistique internationale » sont les suivants :

  1. Comprendre l’importance de la logistique et du transport international
  2. Connaitre les différentes techniques d’emballage et l’importance des conteneurs
  3. Comprendre le fonctionnement de différents moyens du transport international

S’adresse à toutes les personnes qui souhaitent connaitre la logistique dans les opérations d’importation et d’exportation de produits.

Université U-EENI
Projet Université U-EENI : ouverture de l’Université U-EENI au Burkina Faso

  1. Crédits du cours « Le transport et la logistique internationale » : 5 ECTS = Système européen de transfert et d’accumulation de crédits - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable.
  2. Les frais du cours : 195 € (euros) / 127 912 Francs CFA (l’EENI offre la possibilité de payer votre formation en Francs CFA)
  3. Durée : 5 semaines

Le cours « Le transport international » fait partie :

  1. Licence en commerce international
  2. Masters : affaires internationales, commerce et marketing international
  3. Diplôme en commerce international à distance

Un étudiant qui a réussi ses examens dans cette formation peut les faire valider et s’inscrire dans un autre diplôme de cycle supérieur ou dans ce master ou doctorat.

Susana Fernández, étudiants Afrique

  1. Le cours contient des exercices qui sont évalués pour les enseignants afin d’obtenir leur diplôme du cours « Le transport et la logistique internationale »
  2. Méthodologie : enseignement à distance (EAD)
  3. Domaine de spécialisation : commerce international

Enseignant du cours :
Enseignant France

Cours Transport et logistique en Afrique.

Exemples du cours - La logistique internationale
Transport et logistique internationale

Résumé du cours - Le transport et la logistique internationale :

Les entreprises exportatrices et les importatrices, ou avec un potentiel exportateur ou importateur, doivent savoir négocier avec leurs clients et leurs fournisseurs internationaux des conditions de livraisons des produits qui tiennent compte de leurs besoins réels. Pour cela, la connaissance des termes du commerce international et de la logistique est indispensable dans l’activité internationale. Cette partie traite de la logistique et du transport international.

Les opérations d’exportations et d’importations de produits impliquent une obligation du transport, l’éloignement géographique du vendeur et du transporteur et confèrent à celui-ci une dimension internationale.

La logistique internationale est le processus de gestion de la chaine d’approvisionnement internationale : la fourniture des matières premières, la gestion des matériaux, livraison dans les entrepôts et aux centres de distribution, la manutention et la distribution finale (exportation) au lieu de consommation (importation).

Parmi les questions relatives à l’organisation matérielle du transport international, il faut prendre en compte la nature des produits, la quantité, l’urgence, la distance géographique et la localisation. Tous ces éléments permettront de déterminer les conditions d’accessibilités.

Exemples - Transport International

Transport international

Corridor nord Afrique

Port d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

Port de Casablanca (Maroc)

Port de Dakar (Sénégal)

Port de Cotonou (Bénin)

Ports de la Tunisie

Port de Lomé (Togo)

Port de Luanda (Angola)

Transport multimodal

Le transport maritime est, en volume de marchandises transportées, le premier moyen du transport utilisé dans le monde, spécialement pour les destinations lointaines. De tous les moyens du transport, le maritime est celui qui peut charger le plus de produits en commerce international. Le transport maritime est presque le seul moyen économique pour transporter de grands volumes des produits entre des pays éloignés. Le transport maritime, dont le développement est étroitement lié à celui du commerce international, demeure de très loin le principal mode du transport des produits au monde : 98 % du commerce international (importations et exportations) se font par voie maritime représentant ainsi un volume annuel supérieur à 5 milliards de tonnes. Le marché du transport maritime est en évolution.

Pour éviter des couts inutiles (renvois, plaintes, etc.), l’entreprise exportatrice doit choisir l’emballage le plus adéquat pour chaque situation. Même si l’emballage d’une marchandise peut sembler dérisoire, il s’agit d’une chose fondamentale en commerce international. L’emballage doit répondre à plusieurs objectifs (protéger la marchandise, éviter de l’abîmer) mais doit aussi être économique. L’entreprise exportatrice doit trouver l’équilibre entre la fiabilité et le prix, aussi bien au niveau du matériel utilisé que du temps nécessaire pour emballer la marchandise.

Le transport aérien est en grande évolution depuis ces dernières années. L’I.A.T.A (Association pour le transport aérien international) a simplifié l’utilisation des documents pour faciliter l’exportation par avion. L’I.A.T.A aussi a mis en place des tarifs et des conditions du transport plus adaptés.

Le transport routier est le seul moyen capable de réaliser un service « porte à porte », ce qui veut dire que le transport routier permet de transporter directement la marchandise de l’entreprise de l’exportateur à l’entreprise de l’importateur.

Le transport ferroviaire est l’un des moyens les plus surs. Il permet de transporter des petits colis jusqu’au conteneur. Le transport ferroviaire peut concurrencer le transport maritime au niveau de la capacité de la charge.

Le transport multimodal est un transport d’unité de charge avec différents moyens de transport (maritime, routier...) sous un seul document et un seul contrat du transport.

Chang Yung-fa (Taïwan).

Ports de l’Algérie


(c) EENI- École Supérieure de Commerce International