Financement international

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : le financement international (importations et exportations).

Cette unité d’enseignement est composée de trois parties :

1- Le financement international.

  1. Le financement des importations et des exportations
  2. Les risques de l’activité exportatrice
  3. Le risque pays
  4. Les crédits du financement et de préfinancement des exportations
  5. Le crédit à l’exportation (OECD)
  6. Autres formes du financement du commerce international
  7. Étude de cas

2- Le marché des changes FOREX.

  1. Le marché des devises internationales (FOREX) et le commerce international
  2. Les crises financières
  3. La Taxe Tobin
  4. Les taux de change
  5. Le risque de change
  6. L’assurance de change
  7. Les marchés spot et à terme (forward)
  8. Les types de couverture
  9. Les options sur devises. L’Appel et l’option de vente
  10. Les notations COFACE
  11. La Banque des règlements internationaux (BRI)
  12. Le trading de devises : les banques centrales, les entreprises, les courtiers, les hedge funds, les investisseurs et les spéculateurs
  13. La Banque centrale européenne. L’Euro
  14. Les analyses de vulnérabilité
  15. Étude de cas : la balance des paiements comme un outil pour l’analyse du risque de crédit d’un marché

3- Les cautionnements et les garanties internationales.

  1. Le Tender et performance bonds
  2. Advance / cautionnement de paiement de progrès
  3. Les rétentions et les obligations de la demande
  4. D’autres types de cautionnements
  5. La gestion des cautions et des garanties. Les obligations de la banque. Les documents responsabilité du client
  6. Le règlement de la Chambre de commerce international pour l’émission de cautionnements et de garanties
  7. L’affacturage et le forfaitage
  8. L’escompte de factures. Les avenants
  9. Les Lettres de change
  10. Les collections documentaires
  11. Clean collection
  12. La gestion des collections

Crédits de l’unité d’enseignement « Le financement international » : 4 ECTS

L’unité d’enseignement « Le financement international » fait partie :
  1. Master professionnel en affaires internationales
  2. Master en commerce et marketing international
  3. Diplôme en commerce international
  4. Cours Financement international

Outils d’étude en Fr ou En Finance Es Financiación Pt Financaçao.

Domaine de spécialisation : commerce international.

Objectifs de la formation - Le financement international :

  1. Comprendre les modalités du financement des importations et des exportations
  2. Comprendre les risques associés aux opérations de commerce international
  3. Savoir comment gérer le pré-financement et le financement des exportations
  4. Connaître les cautionnements et les garanties internationales
  5. Comprendre le rôle des marchés internationaux dans le commerce international
  6. Comprendre les piliers du marché international des devises et le concept du risque de change
  7. Savoir comment couvrir le risque de change des exportations et des importations

Exemple de l’unité d’enseignement - Le financement international :
Cautionnements et garanties

Description de l’unité d’enseignement - Le financement international :

Les entreprises exportatrices, dans la majorité des cas, doivent faciliter les moyens de paiement de leurs clients afin de rester compétitives. Le marché de devises est le lieu où s’effectue la vente de devises. Les exportateurs de produits ou de services, l’investissement étrangers ou encore les prêts étrangers, etc. Constituent l’offre des devises, alors que la demande constitue l’offre des importateurs.

La demande crée un contrat d’achat ou de vente de devises, dans un marché régi par l’offre et la demande. Cependant, le marché des devises présente un risque de change important pour l’exportateur, si l’importateur paye avec sa propre devise.

Les modalités du financement des opérations de commerce international (importations et exportations) peuvent se définir comme le financement des importations et des exportations. Les opérations peuvent s’effectuer soit en devise de l’exportateur, soit dans n’importe quelles autres devises. Dans le second cas, l’entreprise devra assumer les risques et les frais, cependant cette solution ne devient rentable que s’il existe une différence importante entre les intérêts du pays de l’importateur et de l’exportateur.

Les opérations financières en commerce international peuvent aussi s’effectuer en devise de l’exportateur, en devise de l’importateur ou dans une troisième devise.

Dans le factoring le vendeur cède au facteur ses comptes de clients étrangers. Le facteur, en échange d’une commission, reste convertit en agent de crédit et de couvrement de l’exportateur. Il prend à sa charge le risque d’insolvabilité de l’importateur, mais pas les autres risques (impayés partiaux, retards, etc.).

Dans le leasing l’importateur acquiert à l’entreprise de leasing la marchandise achetée à l’exportateur, généralement des biens d’équipement. L’importateur n’est propriétaire de la marchandise qu’à partir du moment ou il a réglé tous ses paiements avec l’entreprise de leasing.

Unité sur le cautionnement et garantie. Ici vous allez étudier différents types de cautionnements et des garanties, leur but, savoir comment les partis sont impliqués et comment ils fonctionnent. Nous analyserons aussi comment les cautionnements et les garanties sont gérés par les banques. Le principal objectif de cette unité est d’apprendre les différents types de cautionnements et garanties et savoir comment ils opèrent.

Dans cette unité vous allez :

  1. Apprendre quel type de cautionnement et garantie il y a et comment ils opèrent
  2. Analyser les avantages et inconvénients de ces différents types de cautionnements et de garanties pour l’exportateur
  3. Discuter des parties impliquées et de leurs responsabilités
  4. Examiner comment sont managés les cautionnements et les garanties par les banques

ECOBANK Togo Afrique

L’Intégration financière en Afrique.

Financement importations exportations

Marché des devises



EENI École Supérieure de Commerce International