Master en affaires internationales (MIB)

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme du master professionnel en affaires internationales (commerce, marketing international et internationalisation) MIB à distance :

Le master professionnel en affaires internationales MIB (commerce international, global marketing et internationalisation) (120 ECTS, 16e édition / à distance / en français) est un diplôme de deuxième cycle de l’enseignement supérieur. Le Master est conçu pour fournir à l’étudiant une vision globale et pratique de tous les thèmes liés aux affaires internationales.

  1. La mondialisation et le commerce international (les douanes, les documents d’exportation et d’importation, les crédits documentaires et les moyens de paiement, le transport et la logistique internationale...)
  2. Le marketing global (la distribution internationale, la promotion, les prix à l’exportation...)
  3. L’internationalisation des entreprises et l’investissement direct étranger (IDE)
  4. L’État du monde. Les civilisations, les religions et l’intégration économique régionale
  5. L’éthique mondiale et les affaires internationales. « Non à la corruption »
  6. Le master comprend un module d’adaptation des contenus à tous les pays de la francophonie (l’Afrique et l’Europe)
  7. Le mémoire du master professionnel en affaires internationales (de stage ou du projet)

Master en affaires internationales

Demandez des informations sur le master en affaires internationales (MIB).

Langue du Master : Fr. Disponible aussi en En Master International Business Es Master Comercio Pt Master Comércio.

  1. Crédits du master professionnel en affaires internationales (MIB) :
    - 120 ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits).
    - 60 Crédits AC (crédit américain)
  2. Durée estimée : 19 mois - deux ans maximum (Il est possible de réduire le temps en consacrant plus d’heures par semaine)
  3. Il est recommandé de consacrer environ douze heures par semaine suivant un horaire très flexible
  4. Modalité : enseignement à distance (EAD)
  5. Le master prépare à l’insertion professionnelle ou à la poursuite des études en doctorat
  6. Ce master se fonde sur l’application intensive d’études de cas

Prix total du master MIB : 3 547 euros. Bourses d’études partielles disponibles pour les étudiants africains : 40 % de réduction. Frais du Master pour ces étudiants : 2 128 € (euros)

Titre de master professionnel en affaires internationales (commerce international, global marketing et internationalisation) émis par l'EENI (École Supérieure de Commerce International)

  1. Télécharger le programme du master (PDF) : Plaquette de présentation du master - Programme complet du master
  2. Le profil de l’étudiant et les postes de travail du master
  3. Évaluations et mémoire du master

Video EENI École affaires Vidéo Master professionnel en commerce international.

Pour votre spécialisation dans le domaine des négociations internationales, nous recommandons ce Master professionnel en affaires internationales. Le master s’adresse à des personnes sans connaissances préalables en commerce international.

Vous pouvez commencer le master professionnel en affaires internationales (MIB) à n’importe quel moment et n’importe où grâce à notre système d’inscription en continu.

La structure du master professionnel en affaires internationales (commerce international, global marketing et internationalisation).

  1. Le cursus du master est structuré en quatre semestres de 30 crédits ECTS chacun (Master 1 et Master 2)
  2. Un examen terminal à la fin de chaque semestre
  3. Le passage conditionnel en Master 2 pour l’étudiant qui a capitalisé a moins 70 % des 60 crédits du master 1
  4. L’organisation, en Master 2, de stage donnant lieu à la soutenance d’un mémoire o d’un rapport
  5. Une session de rattrapage à la fin des semestres 2 et 4.
  6. La capitalisation de toute unité d’enseignement validée et de tout crédit acquis.

Dans ce master l’étudiant commence par étudier le paysage global des affaires internationales puis il poursuit par les techniques du commerce international (douanes, documents, encaissements, la logistique internationale...) et ensuite par l’analyse des stratégies de marketing global comme la distribution internationale, la promotion, les prix à l’exportation etc.

Les semestres et les unités d’enseignement (UE) du Master professionnel en affaires internationales

ECTS
Master en affaires internationales 120 ECTS
Master 1 60 ECTS
Premier semestre M1 30 ECTS
Master Mondialisation
1 La mondialisation 2
2 Les organisations internationales 4
Le commerce international
Commerce international
3 L’exportation 1
4 Les documents d’exportation et d’importation 1
5 Les Incoterms 3
6 Les douanes. Les procédures d’importation et d’exportation 4
7 Le crédit documentaire et les moyens de paiement 4
8 Le financement du commerce international 4
9 Le département d’exportation 1
10 Le contrat international 3
11 Le commerce de services 2
12 Examen terminal du premier semestre M1 1
deuxième semestre M1 30 ECTS
Le transport international
Logistique internationale
13 Le transport et la logistique internationale 5
Le marketing international
Marketing international
13  Le marketing international 1
14 Les études des marchés internationaux 2
15 La politique de produit sur les marchés internationaux 2
16 Le prix à l’exportation 1
17 La promotion internationale 5
18 Les stratégies de distribution internationale 5
19 La segmentation, la marque et le positionnement 5
Non à la corruption
Non à la corruption affaires
20 Non à la corruption dans le commerce international 4
21 Examen terminal du deuxième semestre M1 1
Master 2 60 ECTS
Premier semestre M2 30 ECTS
22 L’approche aux langues vivantes étrangères
sous-unité d’enseignement (SUE) : Les langues vivantes du monde
Sous-unité d’enseignement (SUE) : L’anglais, l’espagnol et le portugais pour les affaires internationales
Sous-unité d’enseignement (SUE) : L’approche a l’arabe, l’hindi, le swahili...
6
L’internationalisation
Internationalisation
23 Les stratégies d’internationalisation des entreprises 3
24 La négociation interculturelle 3
25 e-business
sous-unité d’enseignement (SUE) : Fondements de HTML pour la conception de pages Web.
Sous-unité d’enseignement (SUE) : La mise en œuvre et l’utilisation d’un site d’entreprise.
4
26 L’investissement direct étranger (IDE) 3
L’éthique mondiale
Éthique mondiale
27 Les principes d’un modèle d’éthique mondiale 1
L’État du monde. Les civilisations, les religions et l’intégration économique régionale
Civilisations et intégration
28 L’approche aux civilisations et les religions du monde 1
29 L’espace économique de la civilisation africaine 6
30 L’espace économique de la civilisation hindoue 2
31 Examen terminal du premier semestre M2 1
deuxième semestre M2 30 ECTS
32 L’espace économique de la civilisation islamique 4
33 L’espace économique de la civilisation chrétienne 9
34 L’espace économique de la civilisation sinique 2
35 L’espace économique de la civilisation bouddhiste 2
36 L’espace économique de la civilisation orthodoxe 2
37 Examen terminal du deuxième semestre M2 1
38 Mémoire de fin d’études (de stage ou du projet) 10

Étudiants africains (EENI)
Étudiants africains

Descriptions des unités d’enseignement du master professionnel en affaires internationales (MIB).

La mondialisation et les organisations internationales.

Master Mondialisation

L’étudiant commence le master professionnel en affaires internationales (MIB) en étudiant la scène commerciale internationale (l’État du monde, les marchés émergents, les effets de la crise financière internationale...), pour cela il analyse la mondialisation et les principales institutions internationales en relation avec les affaires mondiales :

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
  2. Les Nations Unies
  3. Le Fonds monétaire international
  4. La Banque mondiale
  5. L’INTRACEN
  6. La Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (UNCTAD)
  7. L’OECD
  8. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
  9. La Chambre de commerce internationale...

Le commerce international.

Commerce international

L’étudiant commence le module 2 du master professionnel en affaires internationales (MIB) en étudiant les concepts de base de l’exportation et de l’importation, comme remplir et analyser les documents nécessaires dans les opérations d’import et export, comment utiliser les Incoterms (FOB, CIF etc.) et le fonctionnement des douanes.

Ensuite, il étudie la logistique internationale, les différents moyens du transport international (maritime, routier, aérien, ferroviaire et multimodal) et l’emballage.

Logistique internationale

Dans l’unité suivante, l’étudiant apprend les moyens de paiement et le fonctionnement des crédits documentaires (UCP 600). Il va analyser également les marchés des devises, les risques du commerce international et ses mécanismes de couverture ainsi que les différentes modalités du financement international.

Pour terminer le module 2 on étude le contrat international (distribution, agent...) ainsi que :

  1. L’analyse des départements d’exportation pour que nous puissions offrir toutes les fonctions et les services nécessaires pour atteindre les objectifs dans chacun des marchés cibles et
  2. Le commerce international des services

Les objectifs du module « Le commerce international » sont comprendre et connaître...

  1. Les documents d’exportation et d’importation et savoir les remplir
  2. Le rôle et le fonctionnement des douanes et les différents régimes commerciaux ainsi que les méthodes de classification des produits
  3. Les processus d’importation d’une marchandise
  4. L’importance des Incoterms
  5. L’importance de la logistique et du transport international
  6. Les différents moyens de paiement utilisés en commerce international
  7. L’importance du crédit documentaire dans les opérations de commerce international et son fonctionnement
  8. Les modalités de financement des importations et des exportations
  9. Les principes des contrats internationaux comme les principales clauses d’un contrat de vente international
  10. Le fonctionnement et l’organisation d’un département d’exportation

Module - Le marketing international.

Marketing international

Les entreprises ont besoin d’experts qui maitrisent le marketing international (la promotion, la distribution, les prix, la marque, la segmentation...).

Le module 3 « le marketing global » du master professionnel en commerce international, global marketing et internationalisation a été conçu afin que l’étudiant puisse développer des capacités dans toutes les opérations liées au marketing international.

L’objectif principal du module 3 du Master professionnel en affaires internationales (MIB) est pouvoir dessiner un plan de marketing international pour une entreprise exportatrice.

Les objectifs du module 3 « Le marketing global » sont connaître et comprendre...

  1. Le marketing Mix international (le produit, le prix, la promotion et la distribution). L’analyse FOFM. Le plan de marketing international
  2. Comprendre ce qu’implique la phrase « Penser globalement, agir localement » dans notre stratégie d’internationalisation et l’importance du marketing Mix international
  3. L’importance des études de marché sur les stratégies d’internationalisation et savoir analyser une étude de marché
  4. L’importance d’une bonne stratégie sur les prix internationaux et sa répercussion sur le marketing mix international. Savoir calculer les prix à l’exportation pour différents marchés
  5. Les stratégies de promotion internationales les plus adaptées à chaque marché
  6. L’importance de la marque « image pays » et savoir comment l’utiliser dans nos stratégies d’internationalisation. Comprendre l’importance des foires internationales sur nos stratégies de promotion internationales
  7. La politique de produit. L’importance du besoin de l’adaptation du produit sur les différents marchés internationaux
  8. L’importance de la segmentation, la marque et le positionnement international sur nos stratégies de commerce international
  9. Les différentes stratégies de distribution internationales et savoir sélectionner la stratégie d’exportation la plus adéquate pour chaque marché

Comprend l’outil - Accès au marché :
Accès au marché

Module - Non à la corruption  dans les affaires internationales.

  1. Télécharger le programme du module « L’éthique mondiale » (PDF)

Non à la corruption affaires

Non à la corruption

Module - L’internationalisation.

Internationalisation

Toute personne qui souhaite faire des affaires internationales doit être avant tout un tacticien, capable de dessiner stratégies globales adaptées à chaque marché objectif. Dans cette partie du master seront analysés les principaux concepts sur des stratégies d’internationalisation des entreprises exportatrices ainsi que quelques exemples de réussite de certaines entreprises.

L’e-business est une nouvelle façon de faire des affaires qui peuvent devenir un avantage concurrentiel pour une entreprise sur le marché mondial si elle sait dessiner une stratégie d’e-business en accord avec sa stratégie d’internationalisation. En beaucoup de cas, cette absence de stratégie peut convertir cet avantage en une menace ou une faiblesse pour l’entreprise.

N’importe quelle personne liée avec les affaires globales (exportation, filiales, déplacés, etc.) négocie avec des personnes de différentes cultures. Combien nous plus connaissions sur la culture d’autres pays, plus possibilités nous aurons d’éviter conflits interculturels. L’étude de la négociation interculturelle nous permettra savoir gérer cet important aspect des affaires internationales.

L’étape finale dans une stratégie d’internationalisation est souvent l’implantation à l’étranger (filiale vente, production, Coentreprise...) Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l’investissement direct étranger (IDE) est une activité par laquelle un investisseur résidant dans un pays obtient un intérêt durable et une influence significative dans la gestion d’une entité résidant dans un autre pays. Cette opération peut consister à créer une entreprise entièrement nouvelle (investissement de création) ou, plus généralement, à modifier le statut de propriété des entreprises existantes (par le biais de fusions et d’acquisitions).

Le rôle de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) sera également examiné.

L’entreprise qui souhaite s’implanter à l’étranger trouvera dans cette partie toute l’information nécessaire pour un investissement sûr dans un autre marché.

Les langues vivantes appliquées au commerce international.

Les principes d’un modèle d’éthique mondiale.

Éthique mondiale

Module - L’État du monde. L’approche aux civilisations, les religions et l’intégration économique régionale.

L’objectif principal du module 5 est connaître l’État du monde : les blocs commerciaux, les tendances en matière d’intégration économique régionale, les pays émergents (BRICS), l’émergence du continent africain... L’EENI a développé une méthodologie unique d’analyse de l’État du monde fondée sur le concept de « Civilisations, religions et intégration économique régionale ». Malgré le phénomène de la mondialisation, les affaires ont également la tendance à être régionalisés.

En analysant le rôle des civilisations et des religions dans un monde globalisé, s’identifient huit grandes zones économiques - religieuses, chaque zone peut-être formé par un, ou plusieurs espaces économiques différents.

Civilisations et intégration

1- L’espace économique de la civilisation chrétienne occidentale. Le christianisme (catholicisme et protestantisme) est la religion majoritaire. Dans la civilisation occidentale, trois espaces économiques différents sont identifiés :

  1. Américain, divisé en l’espace économique nord-américain (avec les États-Unis comme l’État Central), le latino-américain (le Brésil : est l’État Central ainsi que un pays BRICS) de l’Amérique latine et l’espace caribéen
  2. L’européen, avec l’Allemagne comme l’État central
  3. L’Océanie

2- L’espace économique de la civilisation islamique. L’islam (sunnite et chiite) est la religion majoritaire. Dans la civilisation islamique, cinq espaces économiques différents sont identifiés :

  1. L’arabe, avec l’Arabie saoudite comme l’État central
  2. L’Eurasie centrale, la Turquie, l’Iran et le Pakistan en concourant par être l’État central
  3. Le malais, formé par les pays musulmans de l’ASEAN
  4. Le maghrébin (partagé avec la civilisation africaine)
  5. L’africain (appartenant à la civilisation africaine)

3- L’espace économique de la civilisation africaine. L’islam et le christianisme (outre l’animisme) sont les principales religions de l’Afrique. Le Nigeria et/ou l’Afrique du Sud (pays BRICS) sont les États centraux. Dedans de la civilisation africaine, on peut identifier cinq espaces économiques différents :

  1. L’Afrique de l’Ouest
  2. L’Afrique centrale
  3. L’Afrique australe
  4. L’Afrique de l’Est
  5. Le maghrébin (partage avec la civilisation islamique)

4- L’espace économique de la civilisation hindoue. L’hindouisme est la religion majoritaire, l’Inde est l’État central et un pays BRICS.

5- L’espace économique de la civilisation sinique. Le bouddhisme, le confucianisme et le taoïsme sont les principales religions. La Chine (pays BRICS) est l’État central. La zone d’influence de cette civilisation comprend le Viêtnam, la Corée du Sud, Taïwan, Singapour...

6- L’espace économique de la civilisation bouddhiste, où le bouddhisme (Mahayana, theravada...) est la principale religion. Cet espace économique est formé par la Birmanie, le Cambodge, le Laos, le Sri Lanka, la Thaïlande... Dans certains pays, elle coïncide avec la civilisation sinique.

7- L’espace économique de la civilisation orthodoxe, où le christianisme orthodoxe est la principale religion. La Russie (pays BRICS) est l’État central. Cet espace comprend à l’Arménie, la Biélorussie, la Géorgie, la Serbie...

8- La civilisation japonaise. En étant le Japon l’unique pays de cette civilisation.

Carte civilisations et intégration

Pour chacun de ces dix-huit espaces économiques sont analysés :

  1. Les caractéristiques de chaque espace économique
  2. Le profil économique des principaux pays
  3. Les principaux processus d’intégration économique
  4. Les principes, fondements éthiques et sa relation avec les affaires de chaque religion
  5. Les principales organisations économiques régionales
  6. Les profils des hommes et des femmes d’affaires
  7. Les interactions avec d’autres espaces économiques (accords de libre-échange...)

Il est important signaler qu’en raison du caractère d’introduction de ce module, pour chacun de ces thèmes analysés (organisations, religions, hommes d’affaires, accords de libre-échange...) se présente un résumé de chacun, l’analyse en profondeur de chacun d’eux se réalise en autres masters et doctorats. Par exemple, l’Association sud-asiatique pour la coopération régionale (SAARC) est un accord entre la civilisation sinique-bouddhiste, l’hindoue et l’islamique ; le résumé de la SAARC est d’environ trois pages, tandis que l’analyse détaillée est de cinquante-quatre pages.

Cette nouvelle approche de l’EENI fondé sur l’étude des relations économiques entre les civilisations aidera à l’élève à comprendre mieux l’État du monde.

Mémoire du master en affaires internationales.

Pour terminer ce master, il faudra rédiger un projet final, le mémoire, en relation avec le commerce international, le marketing, les affaires internationales ou l’internationalisation. Si l’étudiant travaille, son mémoire peut-être en relation avec son travail.


Éducation pour tous

Professeurs EENI :
Enseignants EENI

EENI (École Supérieure de Commerce International)
Dans les sessions précédentes du master en affaires internationales (16e édition) nous comptions plus de 500 étudiants issus des quatre continents ayant suivi cette formation... Le candidat se trouve alors dans un environnement où ses professeurs comme ses camarades sont repartis dans le monde.
EENI étudiants

Master en affaires Afrique Présentation en vidéo : Mon expérience comme ex-étudiant du master EENI.

Le profil de l’étudiant et les postes de travail du master. À la fin de son Master professionnel en affaires internationales (MIB), l’étudiant peut développer efficacement ses responsabilités au sein des entreprises exportatrices et/ou importatrices des entreprises de services, d’organismes en relation avec le commerce international, d’institutions privées ou publiques en relation avec l’internationalisation, voir même des entreprises personnelles.

Directeurs d’exportation

  1. Il peut occuper des postes de direction comme : directeur d’exportation, directeur en Chine, directeur d’un département international, directeur de projets internationaux, directeur administratif des ventes et du développement, directeur commercial d’import-export etc..
  2. Il peut également occuper des postes de maitrise, c’est-à-dire des postes intermédiaires comme export manager, export manager en Chine, coordinateur des investissements internationaux, dans un département international de banque, consultant en commerce international, gestionnaire de clients étrangers, assistant d’exportation etc. et beaucoup d’autres emplois

Pourquoi étudier le master professionnel avec EENI ?.

Master PRO en commerce international Université Ouaga II - EENI
Master en commerce Burkina

Étudiants du Moyen-Orient et du Maghreb (EENI)
Étudiants du Maghreb

Étudiants en Europe (EENI)
Étudiants en Europe

Ouandaogo Abdoul Karim (Étudiant Master Université d'Ouagadougou et EENI) lauréat d’un concours régional UEMOA

Abdoul Karim Ouandaogo

Module d’adaptation du master aux suivants trente-six pays.

Pourquoi est-il nécessaire d’adapter le master ?.

Depuis 1996 l’EENI se consacre exclusivement à la formation de commerce international. Nous avons plus de 4 000 élèves en plus de 100 pays et professeurs en quatre continents. Tout ce réseau mondial nous génère un important flux d’information et de connaissances que nous souhaitons partager avec tous nos élèves.

Un Master Exécutif en affaires internationales (MIB) doit nécessairement être adaptée (ou régionalisée) à la réalité de chacun de nos élèves, quel que soit le pays de l’étudiant.

L’adaptation à chaque pays se fonde sur l’inclusion dans le master de :

  1. Les institutions régionales auxquelles le pays de l’étudiant appartient. Par exemple, un étudiant du Sénégal aura les unités « La Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ou « L’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) tandis que un étudiant du Cameroun aura les unités : « La Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) » ou « La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) »
  2. Les accords de libre-échange (ALE) que le pays de l’étudiant a avec les pays tiers. Par exemple, le Burundi, comme membre du COMESA a un ALE avec les États-Unis. Tandis que le Burkina Faso, comme membre de l’UEMOA a un autre ALE avec les États-Unis
  3. Les relations commerciales entre les pays que font partie des accords de libre-échange antérieures
Afrique Adaptation pour les étudiants africains

Maghreb :
Algérie Algérie
Maroc Maroc
Mauritanie Mauritanie
Tunisie Tunisie.

L’Afrique de l’Ouest centrale :
Bénin Bénin
Burkina Faso Burkina Faso
Côte d’Ivoire Côte d’Ivoire
Guinée Guinée (Conakry)
Mali Mali
Niger Niger
Sénégal Sénégal
Togo Togo

L’Afrique centrale :
Burundi Burundi
Cameroun Cameroun
Gabon Gabon

Centrafricaine République centrafricaine
République du Congo République du Congo (Brazzaville)
Congo République démocratique du Congo (Kinshasa)
Rwanda Rwanda
Tchad Tchad.

L’Afrique de l’Est :
Djibouti Djibouti
Comores Comores
Madagascar Madagascar
Maurice L’Île Maurice
Seychelles Seychelles.

Europe Étudiants de l’Union européenne
France France
Belgique Belgique
Luxembourg Luxembourg

Étudiants de l’Association européenne de libre-échange
Suisse Suisse

Étudiants de l’Amérique
Suisse Dominique
Haïti Haïti
Québéc Étudiants québécoises - Canada

Étudiants de l’Asie-Pacifique
Cambodge Cambodge
Laos Laos
Vanuatu Vanuatu
Vietnam Vietnam

Exemples du master professionnel en affaires internationales

Accès aux marchés internationaux

Positionnement marchés internationaux

Commerce des services

Chaîne de valeur du cacao en Afrique de l’Ouest

Isabel dos Santos (Angola)

Chaîne de valeur du cacao en Afrique de l’Ouest

Incoterms


EENI École Supérieure de Commerce International