EENI École d'Affaires / Business School

Sheikha Lubna Bint Khalid (Émirats)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) - Son Excellence Sheikha Lubna Bint Khalid Al Qasimi (la femme arabe la plus puissante du monde).

  1. La ministre émirienne Son Excellence Sheikha Lubna Bint Khalid Al Qasimi : la femme arabe la plus puissante ;
  2. Le rôle de Sheikha Lubna Bint Khalid Al Qasimi dans le développement de la première market place B2B (Tejari) au Moyen-Orient ;
  3. Les autres activités de la ministre Lubna Bint Khalid Al Qasimi.

Exemple :
Son Excellence Sheikha Lubna (la femme arabe la plus puissante du monde)
Sheikha Lubna la femme arabe la plus puissante du monde

Diplôme Online « Affaires au Moyen-Orient »

Étudiant africaine, affaires internationales (Cours, Master, Doctorat)

L’UE « Sheikha Lubna Bint Khalid (ministre émirienne) » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Doctorat (DIB) : affaires islamiques, éthique, religions et affaires.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : Islam, éthique et affaires, Affaires au Moyen-Orient.

Masters (MIB) : affaires dans les pays musulmans, affaires internationales, commerce international, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

معالي الشيخة/ لبنى بنت خالد القاسمي.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Sheikha Lubna Qasimi Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Sheikha Lubna.

Pourquoi étudier « Islam, éthique et affaires » ?

Formation online : Islam et affaires (Cours Master Doctorat)

La femme arabe émirienne Sheikha Lubna Bint Khalid.

Son Excellence Sheikha Lubna Bint Khalid Al Qasimi (Émirats arabes unis) est considérée comme la femme arabe la plus puissante du monde.

La ministre de la coopération internationale et de développement (Émirats) - Son Excellence Sheikha Lubna Al Qasimi (9 janvier 1958) rejoignit le gouvernement fédéral en 2004 comme Ministre d’Économie, devenant la première femme à assumer un poste en cabinet aux Émirats arabes unis (ÉAU).

Plus tard, elle fut nommée en 2008, Ministre de commerce international et ensuite en 2013, Ministre de la coopération internationale et de développement, avec la responsabilité d’impulser le rôle de l’Émirat comme un important donateur et un élément-clé dans le développement humain mondial

En plus de ses responsabilités ministérielles, Son Excellence Sheikha Lubna est aussi directrice de l’assemblée de la Corporation de l’énergie Nucléaire des Émirats, elle est aussi membre du comité directeur de « Lee Kuan Yew - École de Politique Publique » de l’Université nationale de Singapour, elle est également membre de l’assemblée des conseils d’administration de Thunderbird, de l’école américaine de gestion internationale (Phoenix Arizona), la directrice de l’assemblée de la Fondation pour le développement de la Jeunesse, membre de l’assemblée des conseils d’administration de l’école de gouvernement de Dubaï et cofondatrice et membre de l’assemblée des amis des patients atteints de cancer

Elle fut aussi nommée par Son Altesse le Cheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, gouverneur de Dubaï, comme la directrice exécutive de Tejari, la première « marketplace B2B » du Moyen-Orient.

Son Excellence Sheikha Lubna est très concernée par les problèmes globaux comme la pauvreté, la maladie, le manque d’éducation et les inégalités.

Son Excellence Sheikha Lubna appartient à l’espace économique arabe de la civilisation islamique.

  1. Le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement ;
  2. Le Fonds monétaire arabe ;
  3. Le Programme de financement du commerce arabe.

Les hommes et les femmes d’affaires des Émirats :

  1. Shaikha Al Maskari ;
  2. Reem Ebrahim Al-Hashimi ;
  3. Abdul Aziz Ghurair ;
  4. Amina Rustamani ;
  5. Majid Al Futtaim.

Religions, éthique et affaires.



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page