EENI École d'Affaires / Business School

Accord de libre-échange Japon-Singapour


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : l’accord de libre-échange (ALE) Japon-Singapour.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange Japon-Singapour ;
  2. La recension de l’accord Singapour-Japon ;
  3. L’accord de partenariat économique New-Age Singapour-Japon ;
  4. Le commerce international (exportations, importations) de marchandises, services et investissements ;
  5. Les règles d’origine ;
  6. Le corridor de croissance Asie-Afrique.

Exemple :
Singapour-Japon (accord de libre-échange)
Accord de libre-échange Singapour-Japon

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « L’accord de libre-échange (ALE) Japon-Singapour » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international, Asie, religions et affaires.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : éthique, religions et affaires, affaires asiatiques, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours (DU) : affaires marchés de l’ASEAN, confucianisme, taoïsme et affaires, bouddhisme et affaires.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Singapore-Japan Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Japón-Singapur.

  1. Pourquoi étudier « Confucianisme, taoïsme et affaires » ? ;
  2. Pourquoi étudier « Bouddhisme, éthique et affaires » ?.

Diplôme FOAD : affaires en Asie du Sud-Est (ASEAN)

L’accord de libre-échange Japon-Singapour (ALE).

L’accord entre le Japon et la République de Singapour pour un nouveau partenariat économique est entré en vigueur en 2002.

L’accord de libre-échange Japon-Singapour a été conçu pour renforcer les relations économiques entre Singapour et le Japon :

  1. La libéralisation et la facilitation des échanges et de l’investissement direct étranger (IDE) ;
  2. Les services financiers ;
  3. Les technologies de l’information et de la communication ;
  4. La promotion des petites et moyennes entreprises ;
  5. Le tourisme ;
  6. Les ressources humaines.

L’accord de libre-échange (ALE) Japon-Singapour doit être révisé tous les ans.

L’accord de libre-échange Japon-Singapour appartient à l’espace économique bouddhiste.

Les exportations du Japon vers Singapour ont connu un accroissement de 12,9 % (l’ensemble des exportations a augmenté un 10,5 %), tandis que les importations du Japon en provenance de Singapour chutaient un 5,7 %.

Les accords de libre-échange (ALE) du Japon : APEC, ASEAN, Chili, Mexique...

Les accords de libre-échange (ALE) de Singapour : ASEAN (zone de libre-échange, communauté économique, Union européenne, Canada), APEC, IORA, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, AELE, Inde, Chine, États-Unis, Pérou, Panama, Jordanie...



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page