EENI-École d'Affaires

Femmes d’affaires africaines

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : le rôle de la femme africaine - les femmes d’affaires africaines. Isabel dos Santos :

Les femmes sont l’un des piliers du développement économique de l’Afrique. Elles fournissent environ 70 pour cent de la main-d’oeuvre agricole et elles produisent 90 pour cent de toutes les nourritures (OCDE).

Cette unité d’enseignement se compose par quatre parties :

1- Le Centre africain pour le genre.

  1. L’introduction au Centre africain pour le genre (ACG) de la Commission économique pour l’Afrique (CEPA)
  2. La femme en Afrique
  3. L’Observatoire des droits de la femme africaine
  4. Le rapport sur les femmes africaines (CEPA)
  5. L’indice de développement et des inégalités entre les sexes en Afrique (AGDI)
  6. Étude de cas : Son Excellence docteure Nkosazana Dlamini-Zuma, ex-Présidente de la Commission de l’Union africaine

2- Les droits des femmes en Afrique.

  1. L’introduction aux droits des femmes en Afrique
  2. Le protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatifs aux droits de la femme en Afrique
  3. Les programmes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) sur le genre et le développement
  4. Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD)
  5. La Déclaration solennelle pour l’égalité de genre en Afrique (DSEGA)

3- Les principales femmes d’affaires africaines.

  1. Isabel dos Santos (Angola) : la femme la plus riche de l’Afrique
  2. Folorunsho Alakija (Nigeria)
  3. Cheryl Carolus (Afrique du Sud)
  4. Hajia Bola Shagaya (Nigeria)
  5. Divine Ndhlukula (Zimbabwe)
  6. Mimi Alemayehou (Éthiopie / États-Unis)
  7. Tara Fela-Durotoye (Nigeria)
  8. Minoush Abdel-Meguid (Égypte)
  9. Adenike Ogunlesi (Nigeria)
  10. Bridgette Radebe (Afrique du Sud)
  11. Sibongile Sambo (Afrique du Sud)
  12. Wendy Appelbaum (Afrique du Sud)
  13. Iman (Somalie)
  14. Amina Odidi (Nigeria - Canada)
  15. Rapelang Rabana (Afrique du Sud)
  16. Monique Katebe Musonda (Zambie)
  17. Amini Kajunju (République démocratique du Congo)
  18. Folake Folarin-Coker (Nigeria)
  19. Irène Charnley (Afrique du Sud)
  20. D’autres femmes d’affaires africaines importantes

4- Les femmes africaines lauréates avec le prix Nobel, chef d’État ou présidents.

  1. Wangari Maathai (Kenya)
  2. Ellen Johnson-Sirleaf (présidente du Libéria, prix Nobel de la paix)
  3. Leymah Gbowee (Libéria)
  4. Son Excellence docteure Joyce Banda (ex-présidente du Malawi)
  5. Catherine Samba-Panza (présidente intérimaire de la République centrafricaine)
L’unité « Les femmes d’affaires africaines » fait partie :
  1. Master en affaires en Afrique subsaharienne (enseignement à distance)
  2. Doctorat en affaires en Afrique
  3. Cours : Afrique
  4. Licence en affaires interafricaines

Les outils d’étude en Français + Anglais African Business Women Portugais Africa Empresarias Espagnol África Empresarias.

Crédits de l’unité d’enseignement « Les femmes d’affaires africaines » : 1,2 ECTS - CECT

Nkosazana Dlamini-Zuma (Afrique du Sud)

Nous croyons en Afrique (EENI)

La civilisation africaine.

Exemple de l’unité d’enseignement : les femmes d’affaires africaines :
Rapport femmes en Afrique

Description de l’unité d’enseignement - Les femmes d’affaires africaines.

La population totale africaine (2011 est). 1 037 694 509 habitants.

  1. Hommes : 518 636 010
  2. Femmes : 519 058 499

Le Centre africain pour le genre (ACG) de la Commission économique pour l´Afrique (CEA) offre soutien technique aux États membres pour faire face à l’inégalité de genre et à l’émancipation des femmes moyennant le développement d’outils, en apportant l’information pour la formulation et l’application de politiques efficaces.

Le Centre africain pour le genre aussi facilite le suivi et la supervision de l’application des engagements et des déclarations convenues par la Commission.

Bâti autour d’un consensus international et d’une révision des indices mondiaux existants, la Commission économique pour l’Afrique a dessiné l’Indice de développement et des inégalités entre les sexes en Afrique (AGDI) pour faciliter le suivi des progrès de l’Afrique en l’application des engagements mondiaux, régionaux et sous-régionaux qu’affectent aux femmes.

Les pays analysés dans l’Indice de développement et de genre africain sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, l’Égypte, l’Éthiopie, le Ghana, Madagascar, le Mozambique, l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Tunisie et l’Ouganda.

Exemples - les femmes d’affaires africaines

Femmes africaines chefs d’entreprises

Isabel dos Santos : la femme la plus riche de l’Afrique

Ellen Johnson-Sirleaf

Mimi Alemayehou (femme d’affaires éthiopienne)

Cheryl Carolus (femme d’affaires sud-africaine)

Amini Kajunju femme d’affaires congolaise

Divine Ndhlukula (femme d’affaires zimbabwéenne)

Bridgette Radebe (chef d’entreprise sud-africaine)

Hajia Bola Shagaya (femme d’affaires nigérienne)

Rapelang Rabana (femme d’affaires sud-africaine)

Irène Charnley (chef d’entreprise sud-africaine)

Les hommes d’affaires africains.


(c) EENI- École Supérieure de Commerce International