Espace économique africain

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme du module : l’espace économique de la civilisation africaine.

Le module : « L’espace économique de la civilisation africaine » se compose de neuf parties :

  1. L’approche à la civilisation africaine
  2. L’histoire de l’Afrique (PDF)
    1. L’Afrique : le berceau de l’humanité - L’origine commune africaine de l’humanité
    2. La traite négrière et l’esclavage et la traite négrière transatlantique
    3. L’abolition de l’esclavage
    4. La colonisation
    5. L’indépendance
    6. Les historiens africains
    7. La diaspora africaine
  3. Les institutions économiques de la civilisation africaine (PDF)
    1. L’Union africaine (UA) et la NEPAD
    2. La Banque africaine de développement
    3. La Commission économique pour Afrique (CEA)
  4. La transformation économique de l’Afrique (PDF)
    1. Les affaires et l’économie africaine
    2. Le commerce intra-africain
    3. La gouvernance économique en Afrique
    4. Les marchés pionniers en Afrique
    5. L’Afrique : le prochain continent émergent
    6. Les femmes et les hommes d’affaires de l’espace économique africain
  5. Le transport et la logistique en Afrique (PDF)
  6. L’espace économique africain de la civilisation africaine
    1. Le Nigeria et/ou l’Afrique du Sud en tant que les États centraux de la civilisation africaine
    2. Le profil économique des pays africains
    3. L’espace économique africain et l’intégration en Afrique
      1. L’espace économique de l’Afrique de l’Ouest (PDF)
      2. L’espace économique de l’Afrique centrale (PDF)
      3. L’espace économique de l’Afrique australe (PDF)
      4. L’espace économique de l’Afrique de l’Est (PDF)
      5. L’espace économique maghrébin (PDF)
      6. Crédits du module « L’espace économique de la civilisation africaine » : 7 ECTS
      7. Durée : 7 semaines
  7. L’intégration économique de la civilisation africaine (les institutions économiques, les accords commerciaux...)
  8. Les interactions de la civilisation africaine avec les autres civilisations
  9. D’autres institutions économiques liées à la civilisation africaine

Remarque préliminaire : il y a des experts, surtout en Occident, que préfère n’envisager l’existence d’une civilisation africaine. Notre point de vue est totalement l’inverse : nous croyons qu’effectivement existe une, ou plus civilisations ou sub-civilisations africaines, un point de vue partagé par presque tous les historiens africains. En plus, nous ne devons jamais d’oublier que l’Afrique est le berceau de l’humanité et que depuis elle l’Homo sapiens colonisé le reste du monde.

L’EENI veut faire partie de cette renaissance africaine et aider à expliquer au monde le rôle-clé que l’Afrique a eu et elle aura dans l’histoire de l’humanité. C’est pour cela que, dans ce module sur la civilisation africaine, ils se sont développés une série d’unités d’enseignement sur l’histoire de l’Afrique, les historiens africains, le trafic d’esclaves, la diaspora africaine... qui permettent de mieux comprendre la réalité africaine d’aujourd’hui.

Nous croyons en l’Afrique

Pour aider à comprendre mieux la situation économique de l’Afrique, ils s’analyseront les cinq espaces économiques de la civilisation africaine.

Le module « L’espace économique de la civilisation africaine » fait partie :
  1. Doctorats (e-learning) : éthique, religions et affaires, Afrique, marchés musulmans
  2. Masters : Afrique subsaharienne, relations économiques, affaires internationales, pays musulmans

Outils d’étude du module : Français ou Anglais African civilization Portugais Civilizações et integração Espagnol Civilizacion Africana

zone de libre-échange africaine

Afrique prochain continent émergent

Les objectifs du module « L’espace économique africain » sont les suivants :

  1. Définir les caractéristiques de l’espace économique de la civilisation africaine
  2. Connaitre le profil économique des pays africains
  3. Comprendre l’influence de l’islam et du christianisme sur l’espace économique africain
  4. Comprendre les processus d’intégration économique de la civilisation africaine
  5. Analyser les principaux hommes et femmes d’affaires de l’Afrique
  6. Connaitre les relations économiques de la civilisation africaine avec les autres civilisations (occidentale, sinique, bouddhiste, hindou, orthodoxe et islamique)
  7. Analyser les principales institutions économiques liées à l’espace économique africain

Marchés analysés
Doctorat en affaires en Afrique

Unités d’enseignement du module « L’espace économique de la civilisation africaine ».

1- L’approche à la civilisation africaine.

  1. Le continent africain
  2. La géographie de l’Afrique
  3. Les groupes ethniques africains
  4. Les principales langues de l’Afrique : l’anglais, le français, le portugais, l’arabe, le swahili...
  5. L’espagnol est la langue officielle de l’Union africaine et de la Guinée équatoriale
  6. Les tendances de la population africaine
  7. Les religions en Afrique
    1. L’islam
    2. Le christianisme
    3. L’animisme

2- L’histoire de l’Afrique.

  1. Préhistoire africaine
  2. L’Afrique ancienne
  3. L’Afrique VIIe - XIe siècle
  4. L’Afrique XIIe - XVIe siècle
  5. L’Afrique XVIe - XVIIIe siècle
  6. L’Afrique XIXe siècle
  7. L’Afrique sous domination coloniale
  8. L’indépendance des pays africains

3- Les institutions économiques de la civilisation africaine.

Institutions africaines (transformation de l’Afrique)

L’intégration économique de la civilisation africaine (les institutions économiques, les accords commerciaux...).

  1. Les accords commerciaux et les institutions couvrant tous les espaces économiques de la civilisation africaine
  2. L’intégration en Afrique de l’Ouest
  3. L’intégration en Afrique centrale
  4. L’intégration en Afrique australe
  5. L’intégration en Afrique de l’Ouest

L’espace économique africain et l’intégration de l’Afrique subsaharienne. Le profil économique des pays de la civilisation africaine.

Du point de vue de l’intégration économique de la civilisation africaine, nous pouvons déterminer les suivants espaces économiques que groupent à cinquante-quatre pays africains :

  1. L’espace économique de l’Afrique de l’Ouest
  2. L’espace économique centrafricain
  3. L’espace économique de l’Afrique australe
  4. L’espace économique de l’Afrique de l’Ouest
  5. L’espace économique maghrébin

L’intégration économique de la civilisation africaine.

Intégration économique en Afrique

  1. L’Accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC

Vingt-six pays africains de la Communauté est-africaine (EAC), du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) ont créé cet innovateur accord d’intégration africain que permettent de créer un marché de 527 millions d’Africains.

Pays membres du tripartite COMESA-EAC-SADC

  1. Le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) se compose de :
    1. Quatorze pays de l’Afrique de l’Est : les Comores, Djibouti, l’Égypte, l’Érythrée, l’Éthiopie, le Kenya, Madagascar, le Malawi, l’Île Maurice, les Seychelles, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l’Ouganda
    2. Trois pays de l’Afrique centrale : le Burundi, la République démocratique du Congo et le Rwanda
    3. Trois pays de l’Afrique australe : Swaziland, la Zambie et le Zimbabwe
    4. Et la Libye
  2. La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) est formée par :
    1. Six pays de l’Afrique de l’Est : le Malawi, Madagascar, l’Île Maurice, le Mozambique, les Seychelles et la Tanzanie
    2. Deux pays de l’Afrique centrale : l’Angola et la République démocratique du Congo
    3. Sept pays de l’Afrique australe : le Botswana, le Lesotho, la Namibie, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la Zambie et le Zimbabwe
  3. L’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) est formée par les suivants pays de l’Afrique francophone :
    1. Neuf pays de l’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, la Guinée, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo
    2. Sept pays de l’Afrique centrale : le Cameroun, la République du Congo, le Tchad, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et la République démocratique du Congo
    3. Un pays de l’Afrique de l’Ouest : les Comores
  4. La Conférence internationale sur la région des Grands Lacs est formée par :
    1. Cinq pays de l’Afrique de l’Est : le Kenya, le Soudan du Sud, le Soudan, la Tanzanie et l’Ouganda
    2. Six pays de l’Afrique centrale : l’Angola, le Burundi, la République centrafricaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo et le Rwanda
    3. Un pays de l’Afrique australe : la Zambie
    4. Les pays invités : le Botswana, l’Égypte, l’Éthiopie, le Malawi, le Mozambique, la Namibie et le Zimbabwe
  5. L’Initiative du bassin du Nil
    1. Sept pays de l’Afrique de l’Est : l’Égypte, l’Éthiopie, le Kenya, le Soudan du Sud, le Soudan, la Tanzanie et l’Ouganda
    2. Trois pays de l’Afrique centrale : le Burundi, la République démocratique du Congo et le Rwanda
    3. L’Érythrée est pays observateur
  6. L’accord commercial Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) - Mozambique, Malawi, Tanzanie et Zambie (SADC - MMTZ)
  7. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI-TPS)
    1. Des tous les pays africains seulement le Maroc a signé l’accord cadre + PRETAS (Protocole sur le schéma du tarif préférentiel) + Règles d’origine
    2. Dix-sept pays africains (l’Égypte, la Guinée, la Mauritanie, le Niger, le Soudan, la Somalie, la Tunisie, la Sierra Leone, la Gambie, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso, le Cameroun, les Comores, Djibouti, le Bénin, le Nigeria et la Côte d’Ivoire) ont signé l’accord-cadre + PRETAS
    3. Le Tchad, le Gabon, la Libye, le Sénégal et l’Ouganda seulement ont signé l’accord-cadre
    4. L’Algérie, le Mali, le Mozambique et le Togo n’ont pas ratifié l’accord
  8. La Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) est formée principalement par des pays musulmans africains :
    1. Treize pays de l’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, le Togo
    2. Deux pays de l’Afrique centrale : la République centrafricaine, le Tchad
    3. Cinq pays de l’Afrique de l’Ouest : l’Égypte, l’Érythrée, la Somalie, le Soudan, Djibouti
    4. Quatre pays du Maghreb : la Libye, le Maroc, la Mauritanie, la Tunisie
  9. L’Autorité du bassin du Niger est formée par :
    1. Sept pays de l’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger et le Nigeria
    2. Deux pays de l’Afrique centrale : le Cameroun et le Tchad

Le transport et la logistique en Afrique.

Transport et logistique en Afrique

  1. Les infrastructures en Afrique
  2. Les corridors africains du transport
  3. Le transport maritime en Afrique
  4. Les chaines de valeur africaines
  5. Les TIC, le commerce et l’intégration en Afrique

Les interactions de la civilisation africaine avec les autres civilisations.

Relations internationales africaines

  1. La civilisation islamique
  2. La civilisation hindoue
  3. La civilisation occidentale
  4. La civilisation sinique
  5. La civilisation bouddhiste
  6. La civilisation orthodoxe

Description du module - L’espace économique de la civilisation africaine.

L’Afrique a été le berceau de l’humanité, mais en plus selon l’Unicef « Le futur de l’humanité est de plus en plus africain ». La population actuelle africaine est de 1 100 millions de personnes. En 2100, ils seront 4 000 millions. En trente-cinq ans, 25 personnes sur 100 du monde seront africaines.

L’Afrique du Sud a été le moteur économique et le leader politique du continent africain, mais peut-être le Nigeria se convertit dans l’État Central. Le Nigeria est déjà la première économie africaine, par-devant de l’Afrique du Sud et puis on estime qu’en 2100 ils seront 1 000 millions de personnes.

Il est également incontestable que des grandes civilisations et des empires ont émergé en Afrique tout au long de l’histoire de l’humanité : Nimrod, Carthage, l’Égypte, les empires Africains (le Ghana, l’Éthiopie, le Mali, le Wolof, le Songhaï...).

Peut-être si nous excluons le Maghreb, l’Égypte, le Soudan et Djibouti (pays à majorité musulmane et de race arabe, sauf les deux derniers), il n’y a pas doute que le reste des pays africains font partie d’une unité socioculturelle.

Cette civilisation africaine est clairement déterminée dans l’espace et inclut l’Afrique subsaharienne.

Une civilisation dans laquelle la plupart de ses frontières sont le résultat du post-colonialisme et certainement, ils devraient disparaitre à long terme.

Une région avec défis clés communs :

  1. Les maladies (SIDA, paludisme...)
  2. La pauvreté
  3. La manque d’infrastructures
  4. La pleine intégration dans l’économie globale
  5. La sinisation de l’Afrique (c’est-à-dire la colonisation, presque économique de la Chine en Afrique)
  6. L’affrontement interreligieux (Soudan, Nigeria)

Et avec des grandes possibilités communes :

  1. La négociation comme un bloc économique africaine avec le reste du monde (l’accès préférentiel aux marchés, la réduction des subventions de l’UE ou des États-Unis...)
  2. L’intégration africaine
  3. Le commerce Sud-Sud, particulièrement avec l’Asie et l’Amérique latine
  4. Le contrôle de la chaine de valeur d’exportation de matières premières. Arrêter l’exportation de matières premières pour exporter des produits à valeur ajoutée
  5. L’exploitation conjointe des ressources énergétiques africains

Une civilisation dans laquelle l’Union africaine joue un rôle essentiel.

Deux pays peuvent surement devenir les États centraux de la civilisation africaine : le Nigeria (80 millions de musulmans et 80 millions de chrétiens) et / ou l’Afrique du Sud (christianisme).

Il est clair qu’il existe deux espaces culturels distincts :

  1. L’Afrique du Nord : l’Égypte, la Libye, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie et le Sahara Occidental. Cet espace aussi appartient à la civilisation islamique
  2. L’Afrique subsaharienne. L’Afrique du Sud a été le moteur économique et le leader politique du continent africain, mais on doit considérer que le Nigeria peut-être est l’État central. Le Nigeria est déjà la première économie africaine, devant l’Afrique du Sud et puis on estime qu’en 2100 ils seront 1 000 millions d’habitants. Du point de vue de l’intégration économique et culturel, nous pouvons déterminer deux espaces :
    1. L’islamique africaine, couvrant principalement les pays du Sahel (du Sénégal au Soudan), bien que dans certains d’entre eux, comme le Burkina Faso, les deux religions coexistent
    2. La chrétienne africaine, en comprenant principalement les pays au sud du Sahel

Carte civilisations et intégration

Emplacement de la civilisation africaine.

Civilisations et intégration économique

Exemples de la civilisation africaine

Traite négrière esclavage

Faire des affaires en Gambie

Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)

Harriet Tubman abolitionniste

Nkosazana Dlamini-Zuma (Afrique du Sud)

Histoire Afrique XIXème siècle 1880

Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)

Autorité du bassin du Niger (ABN)

Port d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

Communauté est-africaine (EAC)

Commerce international et affaires au Rwanda

Cheryl Carolus (femme d’affaires sud-africaine)



Paix, non terrorismeUniversité U-EENI