Coopération économique et commerciale OCI

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique (COMCEC).

  1. L’approche au Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’OCI (COMCEC)
  2. Les objectifs du COMCEC
  3. Les domaines de coopération du Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique (COMCEC)
    1. Le commerce international
    2. Le transport
    3. L’agriculture
    4. Le tourisme
    5. La coopération financière
    6. La diminution de la pauvreté
    7. La coopération du secteur privé
  4. Le Système de préférences commerciales entres les États membres de l’OCI (SPC-OCI)
  5. Le commerce international entre les membres de l’Organisation de la coopération islamique et le monde
La sous-unité d’enseignement « Le Comité pour la coopération économique et commerciale » fait partie :
  1. Masters : Afrique subsaharienne, pays musulmans, Asie, affaires internationales
  2. Doctorats à distance : marchés musulmans, Afrique

Outils d’étude en Fr ou En COMCEC Islamic OIC Es COMCEC Islamico.

Exemple de la sous-unité d’enseignement : le Comité pour la coopération économique et commerciale (OCI)
Coopération économique islamique

Description de la sous-unité d’enseignement : le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’OIC (COMCEC).

Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale de l’Organisation de la coopération islamique est formé par cinquante-sept pays arabes et cinq pays observateurs. Est un forum du commerce des pays arabes.

Le principal objectif du comité est diriger la coopération commerciale et économique entre l’Oumma islamique (pays arabes) et le développement du commerce international entre les pays arabes membres de l’OCI (but : 20 % du commerce intra-OCI d’ici à 2015, 18 % en 2013).

Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale a mis en place le Système de préférences commerciales entres les États membres de l’OCI et la Feuille de Route pour atteindre 20 % du commerce intra-OCI en 2015.

Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale gère les foires islamiques du commerce, le Programme pour le développement de l’Afrique, le Fonds de solidarité islamique...

L’objectif principal de l’« Accord-cadre de la coopération du transport » est d’établir un réseau du transport sûr, sécurisé et de qualité parmi les pays membres de l’Organisation de la coopération islamique.

Les pays membres du Comité permanent pour la coopération économique et commerciale (Organisation de la coopération islamique) sont : l’Afghanistan, l’Algérie, le Tchad, l’Égypte, la Guinée, l’Indonésie, l’Iran, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Libye, la Malaisie, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, le Pakistan, Palestine, l’Arabie saoudite, le Sénégal, le Soudan, la Somalie, la Tunisie, la Turquie, le Yémen, le Bahreïn, Oman, le Qatar, la Syrie, les Émirats arabes unis (ÉAU), la Sierra Leone, le Bangladesh, le Gabon, la Gambie, la Guinée-Bissau, l’Ouganda, le Burkina Faso, le Cameroun, les Comores, l’Irak, les Maldives, Djibouti, le Bénin, le Brunei Darussalam, le Nigeria, l’Azerbaïdjan, l’Albanie, le Kirghizistan, le Tadjikistan, le Turkménistan, le Mozambique, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, le Suriname, le Togo, le Guyana, la Côte d’Ivoire.

Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale appartient à la civilisation islamique et à la civilisation africaine.

Fonds islamique Waqf

L’islam - Centre de recherches pays islamiques.



EENI École Supérieure de Commerce International