Bourses d’études - Master en commerce international

EENI- École Supérieure de Commerce International

Bourses d’études EENI

EENI - L’engagement envers la société - Les bourses d’études pour le Master en commerce international.

Au sein d’EENI (École Supérieure de Commerce International), nous misons sur la solidarité internationale. Depuis 2001, nous avons offert des bourses d’études EENI pour les étudiants du monde à faible pouvoir d’achat : l’Afrique, l’Asie, l’Amérique latine, le Moyen-Orient et l’Europe de l’est.

La région où plus bourses d’études sont accordées c’est l’Afrique. Aujourd’hui, dans presque tous les pays africains, nous avons des étudiants avec des bourses EENI, peu importe la race, le sexe, la religion ou les convictions politiques. Nous avons donné des bourses aux étudiants chrétiens, musulmans, Juifs, hindouistes, bouddhistes, confucéens... Dans les zones de guerre ou de conflit, comme l’Irak ou la Palestine, nous avons également donné des bourses d’études.

Fournir des bourses d’études pour les femmes, surtout en Afrique et le Moyen-Orient est une priorité pour nous.

Les principes EENI :
Harmonie des religions Ahimsa non-violence

Au cours des dernières années, nous avons vu comment des personnes qui ont été presque marginalisées dans la société, grâce à notre bourse travaillent aujourd’hui avec des positions importantes dans le monde ; beaucoup d’entre eux, dans importantes institutions multilatérales ou multinationales en matière de commerce international.

Il est très important de souligner que toutes ces bourses d’études ont été délivrées avec des ressources propres d’EENI, nous n’avons jamais reçu aucune subvention gouvernementale ou aide publique ni aucune donation d’une entreprise ou d’un organisme privé.

Nous encourageons tous les étudiants qui optent pour une bourse EENI à connaître les principes du Pacte mondial (ONU).

Nous aimerions vous faire connaître quelques étudiants qui ont reçu des Bourses d’études EENI :

Quelques exemples de Bourses d’études pour le master en commerce international en Afrique.

Étudiants africains.

Nous croyons en l’Afrique

L’Afrique est de plus en plus mise à côté des circuits internationaux. En conséquence, il faut créer des initiatives et des dialogues afin que les pays africains puissent avoir accès à ces avantages que la mondialisation apporte. Il est essentiel de former des experts africains qui connaissent les modes de gestion de l’Ouest ainsi que savoir faire des affaires, de les amener à savoir comment adapter ces modèles à leur propre culture. Nous croyons pleinement en l’Afrique et nous pensons qu’il est nécessaire qu’ils trouvent leur place dans la mondialisation. Dans la mesure de nos possibilités, nous continuerons à apporter notre petite contribution.

étudiants Afrique

Maimouna SAKO Côte d’Ivoire Maimouna SAKO (Côte d’Ivoire). Maimouna a participé à notre Programme pour des bourses d’études du master en commerce international. Actuellement, elle travaille comme « agent d’approvisionnement » à la Banque africaine de développement.

Paterson Ngatchou Paterson Ngatchou est arrivé en Espagne, venant du Cameroun ou il travaillait dans l’Administration des affaires. Nous lui avons donné une bourse d’études pour le master en commerce international, Paterson a été l’un de nos meilleurs étudiants. Aujourd’hui, il est professeur du commerce international d’EENI. Il travaille aussi comme directeur Export dans une grande entreprise espagnole, pour laquelle il voyage par le monde.

«Nous avons travaillé avec Paterson pendant de nombreuses années, si je devais mettre en évidence quelque chose c’est son intégrité, il a travaillé en plusieurs entreprises en tant que directeur du commerce international et dans chacune d’elles il a fini par être amis avec les directeurs. Peu de gens ont voyagé dans autant de pays que lui. Pat me rappelle toujours L’importance des valeurs africaines, l’humanité africaine toujours latent dans les peuples africains, ce que parfois en Europe, nous avons oublié. Pat est aussi un grand ami. » Pedro Nonell - Directeur EENI.

Maresha Yimer Éthiopie Maresha Yimer (Éthiopie), c’était un excellent étudiant. Nous lui avons donné une bourse d’étude pour le master en commerce international ; il a obtenu le reste des frais de scolarité grâce à un système du financement qui fonctionne en Afrique : la « Tontine ». Quand il a fini son Master, il a fait une fête avec plus de cent membres de sa famille. Aujourd’hui, il a un travail important dans un ministère en l’Éthiopie.

Thierry ZAFIMAHITA Madagascar Thierry Noël ZAFIMAHITA (Madagascar) fut certainement l’un de nos meilleurs étudiants. Après avoir étudié notre master en commerce international, il s’est spécialisé dans la médiation, la prévention des conflits, les droits de l’homme, la paix etc. Il travaille actuellement comme Conseiller au Bureau du Premier ministre de Madagascar.

« Le musicien autrichien Arnold Schoenberg dit qu’un enseignant doit toujours apprendre quelque chose de ses étudiants. C’est le cas de Thierry, tous ceux qui ont été ses professeurs ont appris, non seulement en commerce, mais aussi en humanité » Pedro Nonell - Directeur EENI.

Le Projet avec l’Université d'Ouagadougou II (Burkina Faso)
Depuis cinq ans nous offrons un diplôme de master en commerce international avec l’Université d'Ouagadougou dans l’un des pays les plus pauvres de l’Afrique : le Burkina Faso.

Master en commerce Burkina

La cérémonie a été présidée par son Excellence le président du Conseil économique et social du Burkina Faso, M. Paramanga Ernest Yonli, le ministre de la Fonction Publique, du travail et de la sécurité Sociale, Ms Soungalo. A. Ouattara, le ministre d’Enseignement Secondaire et Supérieur, M. Moussa Ouattara, le directeur de l’Université de Ouaga II et Pedro Nonell (directeur de l’EENI).

« J’ai récemment eu la chance de remettre personnellement les diplômes à plusieurs étudiants du master au Burkina et je suis ravi de voir comme ils étaient reconnaissants, surtout parce que chacun d’eux avait obtenu un emploi avec des salaires très décents. Des évènements comme celui-ci donnent un sens réel à EENI. » Pedro Nonell, fondateur de l’EENI.

Bourses d’études pour le Maghreb et le Moyen-Orient.

Bourses d’études Maghreb

Nous avons consacré des efforts particuliers à fournir des bourses aux femmes musulmanes.

« Nous sommes convaincus que, en Afrique et au Moyen-Orient, les femmes musulmanes ont un rôle fondamental à jouer. Les mots du prix Nobel Muhammad Yunus sont une source d’inspiration pour nous : « la croissance économique et la démocratie politique ne peuvent pas atteindre tout leur potentiel si la moitié féminine de l’humanité ne participe à égalité avec les hommes » Pedro Nonell - directeur de l’EENI.

Hanan Abubaker Jordanie Hanan Abubaker (Jordanie)
Hanan (étudiante jordanienne) a démontré une grande responsabilité et a profité au maximum de la bourse. Elle travaille actuellement à la Division des achats des Nations Unies.

HIBA ABDUL SADIQ HIBA ABDUL SADIQ ABDUL AZIZ HASSAN (Palestine)
Hiba est palestinienne et réside en Arabie saoudite. Elle a un Baccalauréat en Anglais, nous lui avons donné l’occasion de se spécialiser en commerce international. C’est une étudiant très brillante.

Noura OUSSAIFI Tunisie Noura OUSSAIFI (Tunisie). Noura a étudié le master en commerce international avec nous, elle a écrit un excellent mémoire. Nous avons eu la chance de lui offrir personnellement le diplôme d’étude en Tunisie.

Ismahan Mohamed Istiklal (Djibouti). Elle a aussi été une excellente étudiante de Djibouti avec une bourse d’études pour le master en affaires internationales. Depuis plusieurs années, elle a été également professeure de l’EENI et nous espérons qu’un jour, lorsque ses affaires le permettront, qu’elle pourra collaborer de nouveau avec nous. Elle est une directrice d’une importante société logistique dans le port de Djibouti.

Hazem El Sheik Palestine Hazem El Cheik (Palestine). Il y a dix ans, Hazem a reçu une bourse EENI pour étudiants musulmans. Quand il a fini le master, il a entamé une collaboration fructueuse avec EENI. Hazem El- Cheik nous a aidé énormément pour la traduction en arabe des cours et du site.

« Hazem m’a aidé à mieux comprendre les musulmans, à connaître et à respecter l’islam. J’ai collaboré avec lui à la création de l’Institut Ibn Kaldhoun en Palestine. Au cours de ces années, il nous a expliqué la rudesse de la vie dans la bande de Gaza, comment ses amis sont morts, comment les antibiotiques n’arrivaient pas aux hôpitaux palestiniens. » Pedro Nonell.

Nageeb Yahia Yémen Nageeb Yahia (Yémen)
Nageeb avait un rêve : devenir un homme d’affaires. Étant donné qu’il n’avait aucune formation sur le sujet, il a demandé une bourse partielle et a montré qu’il la méritait. Son mémoire, fondé sur les œuvres de SAR le Prince Al Walid Bin Talal (Arabie saoudite) a été félicité par le jury et nous a permis de découvrir l’activité philanthropique du Prince, qui utilise une partie très importante de sa fortune pour pratiquer la charité. EENI décernait le titre de master Honoris Causa à S.A.R. Le Prince Al Walid Bin Talal. Nageeb aujourd’hui est devenu un « homme d’affaires » comme il l’a rêvé et est devenu un exemple à suivre par nos étudiants.

Prince Alwaleed Bin Talal EENI
Master Honorifique EENI à SAR Prince Alwaleed Bin Talal d’Arabie saoudite, fondateur et directeur général de Kingdom.

Annie Asadoor (Irak) Annie Asadoor (Irak)
Annie est une étudiante chrétienne d’Irak, résidant en Jordanie, elle a reçu une bourse pour le master. Actuellement, elle travaille à l’UNICEF.

L’Amérique latine : certains étudiants ayant obtenu des bourses d’études (Master en commerce international).

étudiants Amérique

Ricardo Rojas Colombie Ricardo Rojas Hernández (Colombie). Ricardo s’est inscrit au le master en commerce international avec le but de « développer des compétences théoriques et pratiques solides qui lui permettent de diriger des processus dans un contexte social, politique et économique spécifique et pour pouvoir être un professionnel complet ». Aujourd’hui, il travaille dans la gestion financière d’une importante société colombienne.

Mabel Turk (Argentine) Mabel Turk (Argentine). Mabel a utilisé la bourse pour étudier le master au maximum. Elle est actuellement professeur de marketing international d’EENI, elle est aussi Secrétaire de la chambre du commerce international de Jujuy et Secrétaire de la Chambre Argentine - Inde à Buenos Aires ; elle est collaboratrice d’une société de Conseil en commerce extérieur.

« Nous avons passé de nombreuses années de travail ensemble avec Mabel, je crois qu’elle est notre plus ancienne professeur. En plus d’être une des meilleurs experts du commerce international, elle peut communiquer avec les étudiants en anglais, l’espagnol, français ou portugais et même un peu en arabe. C’est une des professeurs des plus appréciées par nos étudiants » Pedro Nonell - Directeur EENI.

Noemí Soto Équateur Noemí Élizabeth Soto (Équateur). Grâce à son brillant mémoire elle a contribué à créer une entreprise rentable de produits artisanaux et a encouragé le développement d’une communauté déprimé d’Équateur. Naomi est aujourd’hui, en plus de directrice du Front Social des femmes, professeure à l’Université de Loja.

Mónica Molina Équateur Mónica Molina Barzola (Équateur). Monica a reçu une bourse pour le master et son résultat a été très satisfaisant. Elle est maintenant spécialiste technique dans des consortiums d’exportation au ministère de l’industrie et de la Productivité d’Équateur.

Henry Acuña Colombie Dr Henry Acuña Barrantes (Colombie). Henry a été parmi les meilleurs étudiants EENI. Il a étudié deux Masters grâce aux bourses. Il a été professeur à EENI. Il a enseigné à l’Université des Andes et à l’Université Militaire de Nueva Granada (coordonnateur de projet, chef de la division de la recherche, Vice recteur de la recherche), directeur du Master en Gestion et actuellement il est rédacteur en chef de la revue de l’Académie de recherche de l’UMNG.

« Avec Henri, nous avons la chance de nous rencontrer périodiquement, nous parlons de la Colombie, de l’Amérique latine, des affaires, de l’éthique... Un grand homme et un bon ami « Pedro Nonell - Directeur EENI.

Certains étudiants qui ont obtenu des bourses d’études de l’Asie EENI (Master en commerce international).

étudiants Asie

Xiaojiao Sun Chine Xiaojiao Sun 孙晓娇 (Chin). Xiaojiao termine son mémoire pour compléter son Master, elle a trouvé du travail dans le département d’import-export d’une entreprise espagnole. Elle a également collaboré avec l’EENI dans la traduction de nos cours et du site en chinois.

Tiao MAILLARD Thaïlande Tiao Darany MAILLARD (Thaïlande). Elle a été l’une des meilleurs étudiants avec d’excellentes notes. Elle est actuellement directrice d’exportation d’une importante entreprise thaïlandaise.

Kairat Gataulin Kazakhstan Kairat Gataulin (Kazakhstan). Il a reçu une bourse pour le master en commerce international ; aujourd’hui est entièrement intégré dans le monde des affaires internationales, travaillant dans une entreprise privée ayant des intérêts importants en Asie centrale.

Bourses EUROPE.

étudiants Europe

Ioana Olaru Roumanie Ioana Maria Olaru (Roumanie). Ioana a été un excellent étudiant. Elle a eu sa bourse d’études pour obtenir son Master, aujourd’hui, elle travaille dans une entreprise privée.

L’EENI, non seulement offre des bourses aux étudiants des pays en développement, mais aussi aux étudiants des pays développés qui disposent de ressources financières limitées, surtout pendant ces dernières années en Espagne, en raison de la crise économique importante dans notre pays et du manque d’opportunités professionnelles.

Michael Jouin France Michael Jouin (France). Michael est un exemple de persistance et de comment se réinventer en période de crise. Grâce à la bourse du master, il est passé de responsable de bar dans une zone touristique à directeur de sa propre entreprise de services du commerce international.

Jose Vallejo Espagne José Ángel Vallejo Mena (Espagne). C’est un autre cas de d’esprit entrepreneuriat, après avoir terminé son Master, il a fondé sa propre entreprise exportatrice.

Miren Larreategui Espagne Miren Larreategui (Espagne). En plus d’être une excellente étudiant et de participer à notre programme de bourses d’études, elle a fait une période de stages en Italie avec de très bons résultats.

Non à la corruption dans le commerce international - Éthique mondiale, religions et commerce international.

Portail bourses d’études EENI.

Es Becas EENI En EENI Scholarships.



EENI École Supérieure de Commerce International