Initiative de la baie du Bengale

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : l’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) - Asie du Sud

  1. L’approche a l’Initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC)
  2. Les États membres (BIMSTEC) : Myanmar, le Bangladesh, l’Inde, le Sri Lanka, la Thaïlande, le Bhoutan et le Népal
  3. Les objectifs de l’initiative de la baie du Bengale
  4. La zone du libre-échange de la baie du Bengale
    1. L’accord-cadre de la zone du libre-échange
  5. Le commerce international et les investissements

Les objectifs de l’unité d’enseignement « l’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) » sont :

  1. Comprendre les objectifs et les fonctions de l’Initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC)
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de l’AEC
  3. Analyser le processus d’intégration économique (zone de libre-échange) et le commerce international entre les pays membres de l’Initiative de la baie du Bengale
L’unité d’enseignement « L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) » fait partie :
  1. Masters : affaires en Asie, pays BRICS, pays musulmans, marchés émergents, affaires internationales, relations internationales
  2. Doctorat professionnel en affaires en Asie à distance

Outils d’étude en Fr ou En Bay Bengale Es Bahía Bengala.

Crédits l’unité d’enseignement « Initiative de la baie du Bengale » : 0,1 ECTS

Exemple de l’unité d’enseignement - l’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) :
Initiative de la baie du Bengale

Description de l’unité d’enseignement - l’Initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC) :

Le BIMSTEC (Initiative de la baie du Bengale) est une organisation régionale qui fournit un lien unique entre l’Asie du Sud et l’Asie du Sud-Est, un lien entre l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et l’Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASACR), regroupant 1,3 milliard d’habitants - 21 % de la population mondiale et un produit intérieur brut combiné de 750 milliards de dollars.

L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) a enregistré un volume du commerce international de 33 à 59 milliards de dollars en vertu du régime de libre-échange de la région de la baie du Bengale.

Les États membres de l’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) sont : le Bangladesh, le Bhoutan, l’Inde, le Myanmar, le Népal, Sri Lanka et la Thaïlande.

Les pays membres de l’initiative de la baie du Bengale pour la coopération technique et économique multisectorielle (BIMSTEC) doivent encore s’entendre sur le texte d’un accord de libre-échange et d’une série commune de règles d’origine préférentielles.

Les pays membres de la zone de croissance de l’ASEAN orientale ont convenu d’établir l’accord-cadre sur la zone de libre-échange BIMST-EC sur le commerce régional afin de stimuler le commerce international et l’investissement direct étranger à la région et d’attirer l’investissement.

L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) est formée par pays :
- Musulmans : le Bangladesh
- Hindoue : l’Inde
- Bouddhistes : le Myanmar, le Sri Lanka, la Thaïlande, le Bhoutan et le Népal.

L’Initiative de la baie du Bengale (BIMSTEC) appartient à la civilisation hindoue, à la civilisation bouddhiste et à la civilisation islamique.

Ce the est disponible uniquement en En :
- Le commerce international et les investissements.



EENI École Supérieure de Commerce International