EENI École d'Affaires / Business School

Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)

  1. L’introduction à la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
    1. L’organigramme de la CEMAC
  2. Le Programme économique régional
  3. L’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC)
  4. L’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC)
  5. L’Union douanière de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC)
    1. Les douanes de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
      1. Le tarif douanier des pays membres de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
      2. Les régimes douaniers
      3. Les modèles de déclarations
      4. Le système Sydonia
    Les institutions spécialisées de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
  6. La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC)
    1. La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC)
    2. La Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques
    3. La Commission internationale du bassin Congo-Oubangui-Sangha
  7. Les projections économiques par pays : le Cameroun, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad

Les objectifs de l’UE « La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) » sont les suivants :

  1. Comprendre les objectifs de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres et les domaines de coopération de la CEMAC
  3. Analyser le processus d’intégration économique et le commerce international (exportations, importations) entre les pays membres de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
  4. Comprendre l’union économique et monétaire de la CEMAC ainsi que les régimes douaniers et le système Sydonia
  5. Connaitre le programme économique régional de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (création d’un espace économique intégré en 2025)
  6. Analyser le rôle des institutions affiliées de la CEMAC : BEAC, BDEAC.

Exemple : la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) :
Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC) : le Cameroun, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad

L’UE « La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Étudiant africain, doctorat et master FOAD en affaires internationales

  1. Doctorats : affaires africains, commerce mondial
  2. Masters : affaires en Afrique, affaires internationales, commerce international
  3. Diplôme (DU) : Affaires en Afrique centrale

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Economic and Monetary Community of Central Africa (CEMAC) Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Comunidad Económica y Monetaria de África Central (CEMAC) Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Comunidade Económica e Monetária da África Central (CEMAC).

Adaptation des masters et des doctorats en affaires internationales proposés par l’EENI aux étudiants de lAfrique centrale : le Cameroun (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) Cameroun, le Gabon (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) Gabon, la Centrafricaine (Master, Doctorat, Affaires) République centrafricaine, la République du Congo (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) République du Congo, et le Tchad (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) Tchad.

La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC)
Banque de développement Afrique centrale BDEAC - Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC)

Description - La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)

En 1957 fut créée l’Union douanière équatoriale, en 1994 elle s’est transformée en Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Aujourd’hui elle se compose de/du : le Cameroun, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine, la République du Congo et le Tchad.

L’objectif principal de Communauté Économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est la création d’un marché commun (libre circulation des personnes, des produits, des capitaux et des services) et la création d’une monnaie commune.

L’intégration monétaire dans la région de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) est complètement efficace, mais il y a quelques inconvénients à la libre circulation des personnes, des biens et des services.

D’autres objectifs de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) sont les suivants :

  1. L’Union économique et monétaire de l’Afrique centrale
  2. La politique monétaire commune
  3. Harmonisation des règles
  4. La convergence économique
  5. Le droit d’accise
  6. La Charte communautaire des investissements

La région de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a une population estimée de 44 millions d’habitants, une superficie de 30 000 000 kilomètres carrés et un taux de croissance du PIB de 4 %.

Le pétrole, le bois et le diamant sont les principaux produits exportés par les États membres de la CEMAC.

Le programme économique régional développé par la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a pour objectif la création d’un espace économique intégré en 2025.

Pierre MOUSSA est le président de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale.

Les ports de la région de la Communauté Économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) :

  1. Le port de Douala
  2. Le port de Libreville
  3. Le port de Pointe-Noire
  4. Le port de Malabo

Les corridors de transport africains de la région de la Communauté Économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) :

  1. L’autoroute trans-sahélienne (Corridor Dakar-N’Djaména)
  2. Le corridor Tripoli-Windhoek
  3. L’autoroute transafricaine N’Djaména-Djibouti
  4. Le corridor Lagos-Mombasa

La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) appartient à l’espace économique d’Afrique centrale de la civilisation africaine.

Portail africain de l’EENI

Nous croyons en l’Afrique (Maroc, Mali, Niger, Burkina, Maghreb, Sénégal, Togo, Madagascar) - EENI École d’Affaires

La Banque des États de l’Afrique centrale :
Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC) Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC)

Site Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Les douanes de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
Douanes de la CEMAC (Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique centrale)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page