EENI École d'Affaires / Business School

Le Port de Douala (Cameroun)



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) - Le port autonome de Douala (Cameroun). L’accès à la République centrafricaine et au Tchad

  1. Le port autonome de Douala (Cameroun) ;
  2. Les principales caractéristiques du port de Douala ;
  3. L’accès au Tchad et à la République centrafricaine.

Exemple :
Le port de Douala (Cameroun) :
Port de Douala (Cameroun) L’accès au Tchad et à la République centrafricaine. Cours transport maritime

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

Le transport maritime en Afrique - les ports de l’Afrique centrale.

Étudiant africaine (cours, master, doctorat) en affaires internationales

L’UE « Le port de Douala (Cameroun) » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours de logistique : transport en Afrique, maritime, multimodal.

Diplômes (DU) : transport international, affaires en Afrique centrale.

Formation online (cours, master, doctorat) : Diplôme professionnel (DU) en transport international

Masters (MIB) : transport en Afrique, transport international, Afrique, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : logistique mondiale, affaires africains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Port of Douala. Résumé en Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Puerto de Douala Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Porto de Douala.

Formation online (Course Master Doctorat) : Transport maritime

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Afrique centrale

Masters et doctorat en affaires internationales adaptés aux Cameroun (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) étudiants camerounais.

Le port autonome de Douala.

Le port de Douala est le plus grand port du Cameroun (Afrique centrale) :

  1. 95 % du commerce international camerounais ;
  2. Le port de Douala est la porte d’entrée aux pays enclavés de l’Afrique centrale : la République centrafricaine et la République du Tchad (1 060 kilomètres) ;
  3. Le port de Douala est le principal port de commerce international de la République centrafricaine ;
  4. Le corridor Lagos-Mombasa est la route principale du commerce international de la République centrafricaine ;
  5. Les principales villes près du port de Douala :
    1. Le Cameroun : Douala, Edéa, Kribi, Yaoundé, Ebolowa, Kumba, Nkongsamba, Bafoussam, Mbouda, Bamenda, Ngaoundéré, Bertoua, Garoua, Maroua.. ;
    2. La République centrafricaine : Berbérati, Bangui, Bossangoa, Damra... ;
    3. Le Tchad : N’Djaména, Ati, Mongo, Soba, Sarh, Abéché, Adré..
  6. Le port de Douala est au centre du Golfe de Guinée (côte atlantique) ;
  7. Port Estuaire ;
  8. Canal d’accès (50 kilomètres) au port de Douala ;
  9. Onze zones d’opération ;
  10. Port de charge générale ;
  11. Terminal de conteneurs au port de Douala ;
  12. Terminaux spécialisés du port de Douala : le bois, les fruits (les platanes, les céréales et les ananas), les minéraux, le pétrole, les produits de la pêche.. ;
  13. Principale agence : l’Autorité portuaire de Douala ;
  14. Bolloré Afrique logistique a la concession pour quinze ans du terminal de conteneurs du port de Douala ;
  15. Projets de modernisation du port de Douala.

Le port de Douala appartient à l’espace économique d’Afrique centrale de la civilisation africaine.

Les corridors de transport africains (Port de Douala) :

  1. Le corridor Tripoli-Cameroun-Windhoek ;
  2. L’autoroute transahélienne ;
  3. Le corridor Lagos-Cameroun-Mombasa.

Les communautés économiques régionales :

  1. La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ;
  2. La Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).

Plus d’informations sur le Cameroun au Portail affaires africains de l’EENI.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page