Les cinq piliers de l’islam

École d’Affaires EENI & Université HA



Programme de l’unité d’enseignement FOAD - Les cinq piliers de l’islam (Sahada, Salat, zakât, Swan, Hajj).

  1. Les cinq piliers de l’islam que tout musulman doit respecter
  2. La profession de foi (Sahada)
  3. La prière (Salat)
  4. La charité (zakât)
  5. Le jeûne (Swan)
  6. Le pèlerinage à La Mecque (Hajj)

L’unité d’enseignement « Les cinq piliers de l’islam » fait partie des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD) de l’École d’Affaires EENI & Université HA :
  1. Cours : Islam, éthique et affaires
  2. Doctorats : étique, religions et affaires, affaires islamiques, affaires africains
  3. Masters : affaires dans les pays musulmans, affaires internationales, commerce international, religions et affaires

Étudiant africain doctorat / master FOAD en affaires

Pourquoi étudier « Islam, éthique et affaires » ?

Les documents d’étude en Masters affaires FOAD en français + Doctorats masters affaires en anglais Islam Pillars Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Islam Pilares Étudier master FOAD affaires, portugais Islão.

Fiqh (Jurisprudence islamique) - Droits de l’homme en Islam - Fonds arabes pour le développement.

Exemple de l’unité d’enseignement FOAD : les cinq piliers de l’islam (Civilisation islamique)
Cinc piliers de l'islam (Doctorat)





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’unité d’enseignement FOAD - Les cinq piliers de l’islam

Tout musulman doit accomplir les obligations suivantes :

1- Sahada.

Accepter la profession de foi « Il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah et Mohammed est Son messager ».

2- Salat.

Réciter les prières quotidiennes à Dieu en regardant vers La Mecque.

3- Zakât.

Faire des œuvres de charité et d’aumône.

4- Swan.

Le jeûne pendant le Ramadan (un mois de 29 ou 30 jours du calendrier lunaire de l’islam), qui commence par l’Hégire, la fuite de Mahomet à Médine.

5- Hajj.

Le pèlerinage à La Mecque (Arabie saoudite), au moins une fois dans la vie de chaque musulman s’il dispose de moyens pour le faire et de la santé nécessaire.

Ces cinq obligations sont appelées les « Cinq piliers de l’islam ».

La chahada (Profession de Foi).

L’une des raisons du succès de l’expansion de l’islam, c’est la simplicité de son message, qui se transmet par le concept de la chahada :

« Il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah et Mohammed est Son messager ».

Ce sont les paroles à prononcer par celui qui voudrait se convertir à l’islam. Il faut se souvenir que l’apostasie est durement punie par l’islam.

Salat : la prière obligatoire.

En accord avec la doctrine islamique, la prière doit être faite cinq fois à jour. Les prières rappellent le pacte permanent de soumission et d’obédience à Dieu.

Zakât (Charité)

L’une des obligations des musulmans est de donner annuellement un pourcentage de leurs biens aux plus démunis. Le terme zakât revient trente-quatre fois dans le Coran.

Cet acte se réalise le jour de l’Ashura du mois de muharram (qui correspond au dixième jour du premier mois lunaire). La zakât est un acte de purification.

« Les offrandes données par Allah sont seulement pour les pauvres, les démunis, ceux qui s’en occupent, ceux dont les cœurs doivent être réconciliés, pour la libération des êtres humains de l’esclavage, pour ceux qui sont accablés par des dettes, par la cause d’Allah et du voyageur : C’est une prescription d’Allah et Allah est omniscient, savant ». Sura 9.

Miloud Chaabi (homme d’affaires marocain, cours)

Sulaiman Al-Rajhi est un multimillionnaire qui choisit volontairement de renoncer à toutes ses richesses.

Sulaiman Al-Rajhi (philanthrope saoudien)

Dans la section sur l’économie islamique, nous analyserons plus en détail l’importance du zakât pour l’économie en l’islam. En outre, nous analyserons que presque tous les entrepreneurs musulmans étudiés consacrent des ressources importantes aux activités philanthropiques.

HAJJ (Pèlerinage à La Mecque)

L’Hajj, ou Pèlerinage à la Sainte Kabba de La Mecque est obligatoire au moins une fois dans la vie de chaque musulman, s’il dispose de moyens pour le faire.

Pour un musulman l’Hajj est une expérience mystique, unique. La meilleure et la plus sublime expérience qu’un bon musulman puisse vivre. Le nombre total de pèlerins en 2012 a été de 3 161 573 selon l’ambassade de l’Arabie saoudite.

Ramadan / Jeûne

Le Ramadan est aussi une période très importante pour les musulmans, ils doivent pratiquer le jeûne pendant tout un mois, ne pouvant pas consommer de nourritures, ni solides ni liquides, depuis le lever du soleil et jusqu’à son coucher chaque jour, les relations sexuelles sont aussi interdites.

Tous les musulmans, indépendamment de leur statut, doivent suivre cette tradition. C’est un signe de plus de l’égalité sociale dans l’islam.

Pierre Omidyar Morad (1967) est un chef d’entreprise français d’origine iranien et philanthrope, fondateur et président d’eBay. Il est devenu multimillionnaire à l’âge de trente-et-un ans. Omidyar et sa femme Pamela, sont des philanthropes très connus qui ont fondé Omidyar Network en 2004 pour élargir ses activités philanthropiques. Ils ont donné 3 millions de dollars au Louvre. C’est musulman chiite.

Les pays africains membres de la Banque islamique de développement : l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, les Comores, la Côte d’Ivoire, Djibouti, l’Égypte, le Gabon, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, la Libye, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Mozambique,  le Niger, le Nigeria, l’Ouganda, le Sénégal, la Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, le Togo, la Tunisie et le Tchad.

Docteur Mohammed Al Barwani, exemple du de distribution du zakât
Mohammed Al Barwani (entrepreneur omanais)

Adaptation des masters et des doctorats en affaires internationales pour les étudiants des pays de la Banque islamique de développement :

  1. L’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.
  2. L’Afrique centrale : le Cameroun, le Gabon, et le Tchad.
  3. L’Afrique de l’Est : Djibouti et les Comores
  4. Le Maghreb : l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie

Religions, éthique et affaires



(c) École d’Affaires EENI & Université HA (Nous n’utilisons pas de cookies)