EENI École d'Affaires / Business School

Affaires en Chine, Hong Kong, Shanghai


Partager la page par Twitter

Commerce international et affaires en Chine, Beijing, Shanghai, Guangdong. Douanes chinoises

Affaires en Chine

Commerce international et affaires en Chine

L’objectif principal est d’offrir une vision globale de la Chine et des opportunités d’affaires et d’investissements pour développer un plan d’affaires pour la Chine.

  1. Proposer une vision générale de la Chine, le plus grand marché au monde
  2. Analyser les opportunités d’affaires, en particulier à Beijing, à Guangzhou, à Shanghai, à Hong Kong, le delta de la rivière des Perles
  3. Apprendre la culture chinoise et ses religions (le bouddhisme, le confucianisme et le taoïsme) et son influence sur la manière de faire des affaires (Guanxi etc.)
  4. Analyser les stratégies d’entreprises occidentales en Chine et la culture entrepreneuriale des principales entreprises chinoises (Hair etc...)
  5. Comprendre les particularités du marché chinois du point de vue du marketing (distribution etc.)
  6. Connaitre les accords commerciaux de la Chine et le commerce international chinois
  7. Élaborer un plan d’affaires pour la Chine

Étudiants, affaires, commerce international

Langues : Masters affaires internationales, français (Afrique) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais China.

  1. Aussi disponible L’étudiant accède librement au cours dans ces langues (formation multilingue) ; les étudiants doivent maitriser ces langues avec un niveau d’aisance suffisant
    en Étudier en espagnol master commerce international et affaires China Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international China

Le cours fait partie des programmes proposés par l’EENI :

Doctorat en commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB)

Master en affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires

Exemple :
Corridor économique Chine-Mongolie-Russie. Nouvelle Route de la soie

Confucianisme, taoïsme et affaires

1- Introduction à l’espace économique sinique.

2- Les religions de la Chine et son influence sur les affaires :

Confucianisme et affaires Principes de l'éthique confucéenne. Entreprises et valeurs confucéennes

Taoïsme éthique et affaires

  1. Le confucianisme et le taoïsme
    1. Pourquoi étudier « Confucianisme, taoïsme et affaires » ?
  2. La Chine comme l’État central de la civilisation sinique
  3. Le bouddhisme. La Chine et l’espace économique de la civilisation bouddhiste
    Bouddhisme et affaires internationales
    1. Pourquoi étudier « Bouddhisme et affaires » ?
  4. Le christianisme en Chine

3- La Chine (Un État, deux systèmes). Le profil économique des provinces chinoises.

4- L’économie chinoise et le commerce international.

5- Les douanes chinoises.

6- Le transport et la logistique en Chine.

La Route de la soie Chine-Europe.

Initiative de transports terrestres eurasiatiques (Route de la soie Chine-Europe)

  1. Le Corridor Almaty-Bichkek
  2. Le corridor Bangladesh-Myanmar
  3. Le corridor Chine-Russie
  4. Le Corridor Chine-Pakistan
  5. Le Corridor Chine-Asie Centrale-Asie de l’Ouest
  6. Le Chemin de fer transsibérien (Russie, Corée du Nord)
  7. Le Corridor Nanning-Singapour
    1. Zone économique du Pan-Golfe de Beibu

7- L’investissement direct étranger (IDE) en Chine.

8- Les entreprises chinoises.

  1. Les entreprises et les valeurs confucéennes
  2. Le groupe GALANZ
  3. Zhang Ruimin « l’homme d’affaires confucéen »

9- La négociation en Chine.

10- Faire des affaires à Beijing.

11- Faire des affaires à Guangdong.

12- Faire des affaires à Shanghai.

13- Le delta de la rivière des Perles.

  1. Faire des affaires à Macao

14- Faire des affaires à Hong Kong.

15- Les accords de libre-échange de la Chine :

Accès préférentiel / Accords commerciaux

  1. L’accord Pérou-Chine
  2. L’accord Chine-Costa Rica
  3. L’accord Chili-Chine
  4. L’accord et d'intégration économique Chine-ASEAN (+3)
  5. L’accord Pakistan-Chine
  6. L’accord Chine-Nouvelle-Zélande
  7. L’accord Australie-Chine
  8. L’accord Chine-Hong Kong
  9. L’accord Chine-Singapour
  10. L’accord Chine-Cameroun
  11. L’accord de libre-échange Suisse-Chine
  12. L’accord Chine-Géorgie
  13. L’accord Islande-Chine
  14. L’accord Chine-Corée du Sud
  15. L’accord Chine-Macao
  16. L’accord avec l’Union économique eurasiatique (UEEA) (négociations)

Organisations économiques asiatiques

16- Les accords commerciaux régionaux de la Chine.

  1. L’Coopération économique de la zone Asie-Pacifique (APEC)
  2. L’Organisation de coopération de Shanghai
  3. L’accord commercial Asie-Pacifique
  4. Le Partenariat régional économique global
  5. Le Programme CAREC
  6. L’ALADI - pays observateur
  7. La Commission de l’Océan Indien (COI) - pays observateur
  8. L’ASACR - pays observateur
  9. L’IORA - pays partenaire de dialogue
  10. La Commission du Mékong (MRC) - pays partenaire de dialogue
  11. L’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) - pays candidat

17- Les relations économiques internationales de la Chine.

  1. L’Union européenne et la Chine
  2. Le Forum sur la coopération sino-africaine
  3. L’Afrique et les pays du BRICS
  4. La Communauté andine et la Chine
  5. La Sous-région du Grand Mékong

Pour faire des affaires avec la Chine on doit prendre en compte ses aspects culturels et sociologiques très divers : l’influence du confucianisme, les coutumes, la culture millénaire et la difficulté de la langue.

D’un part, nous savons que la Chine est aujourd’hui le plus grand marché du monde avec plus de 1 300 millions de consommateurs potentiels. En termes du PIB c’est la seconde économie mondiale qui a dépassé des puissances économiques comme le Japon, le Canada ou le Brésil.

D’autre part, le gouvernement chinois considère les accords de libre-échange comme une nouvelle plateforme pour une plus grande ouverture vers l’extérieur et pour une accélération des réformes internes. Le Chili ou le Costa Rica ont des accords de libre-échange avec la Chine et les relations avec l’UE sont chaque fois plus importantes.

Par conséquent on étudie plusieurs types d’entreprises chinoises qui nous permettront de mieux comprendre leur fonctionnement la gestion de ces corporations transnationales.

Il est donc indispensable d’étudier le cas de Hong Kong qui a une position géographique et économique privilégiée dans le centre de l’Asie.

Exemple :
Corridor économique Chine (Région autonome ouïghoure du Xinjiang)-Pakistan. Nouvelle Route de la soie

Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’OMC
    1. L’Accord général sur le commerce des services (AGCS)
    2. L’accord sur les obstacles techniques au commerce
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires
    4. L’accord sur l’inspection avant expédition
    5. L’accord sur les sauvegardes
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges
  2. Le Bureau des Containers et du Transport Intermodal
  3. La Convention de Chicago
  4. L’OMD
    1. La Convention de Kyoto
  5. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention d’Istanbul
    2. La Convention sur la sécurité des conteneurs
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs
  7. La Chambre de la marine marchande
  8. L’Organisation pour la Coopération des Chemins de Fer
  9. L’IRU
    1. La Convention TIR
    2. Le Code sur l’arrimage sécurisé (véhicules routiers)

Les organisations commerciales et économiques asiatiques.

  1. La CESAP
  2. La Banque asiatique de développement
  3. Le Forum de Boao pour l’Asie
  4. Le Dialogue Asie - Moyen-Orient
  5. Le Plan de Colombo
  6. Le Dialogue Asie-Europe
  7. Le Dialogue de coopération asiatique

Mondialisation et organisations

  1. La BM
  2. Les NU
  3. Le FMI
  4. La Banque africaine de développement
  5. La Banque interaméricaine de développement
  6. L’OCDE - partenaire-clé

Zhang Ruimin, homme d’affaires confucéen, l’essence de la mondialisation est la localisation (Chine)



(c) EENI Global Business School 1995-2024
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page

La connaissance conduit à l'unité comme l'ignorance mène à la diversité