EENI École d'Affaires / Business School

Affaires à Taïwan (ROC)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : commerce et affaires à Taïwan. L’économie taïwanaise.

  1. L’introduction à Taïwan (ROC République de Chine) ;
  2. L’économie taïwanaise : l’un des quatre tigres Asiatiques ;
  3. Les secteurs stratégiques taïwanais
    1. L’alimentation ;
    2. L’automobile ;
    3. La biotechnologie ;
    4. La médecine et la santé.
  4. Affaires à Taipei ;
  5. Le commerce international taïwanais
    1. Les liens économiques avec la Chine ;
    2. Les avantages concurrentiels de Taïwan ;
    3. Le hub en Asie-Pacifique.
  6. L’investissement direct étranger en République de Chine ;
  7. Les opportunités d’affaires
    1. L’électronique ;
    2. L’informatique ;
    3. Le textile ;
    4. Les semi-conducteurs...
  8. Étude de cas :
    1. L’analyse des secteurs de l’alimentation, l’automobile, la biotechnologie et la médecine ;
    2. La Corporation HTC ;
    3. Le groupe ACER ;
    4. Chang Yung-fa (Kuan Tao). Directeur d’Evergreen.
  9. L’accès au marché taïwanais ;
  10. Le plan d’affaires pour Taïwan.

Les buts de l’UE « Le commerce international et les affaires à Taïwan » sont :

  1. Apprendre à faire des affaires à Taïwan ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires à Taïwan ;
  3. Connaitre les accords commerciaux de Taïwan ;
  4. Analyser les relations commerciales de Taïwan avec le pays de l’étudiant ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché taïwanais ;
  6. Étudier le profil d’hommes d’affaires et des entreprises taïwanaises.

Chang Yung-fa (Taiwan, homme d’affaires taïwanais) religion I-Kuan Tao IKT (éléments du taoïsme, du confucianisme et du bouddhisme)

Étudiants Cours Master Doctorat, affaires, commerce international

L’UE « Commerce international et affaires à Taïwan » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School :

Masters : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat : commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : Confucianisme, taoïsme et affaires.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Taiwan Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Taiwán.

  1. Crédits de l’UE « Les affaires à Taïwan » : 2
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : deux semaines.

Commerce international et affaires à Taïwan.

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de Taïwan :

  1. Taïwan et à l’espace économique bouddhiste ;
  2. L’APEC ;
  3. L’accord de libre-échange Guatemala-Taiwan ;
  4. L’accord de libre-échange Panama-Taiwan ;
  5. L’accord de libre-échange Nicaragua-Taiwan ;
  6. L’accord de libre-échange Taïwan-Honduras-Salvador ;
  7. L’accord-cadre de coopération économique Chine-Taïwan ;
  8. L’accord de libre-échange Nouvelle-Zélande-Taiwan ;
  9. L’accord de libre-échange Singapour-Taiwan ;
  10. Le SICA - pays observateur ;
  11. L’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) - pays candidat.

APEC Coopération économique pour l'Asie-Pacifique. Zone de libre-échange

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

  1. L’OMC
    1. L’Accord général sur le commerce des services ;
    2. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce ;
    3. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires ;
    4. L’Accord sur l’inspection avant expédition ;
    5. L’Accord sur les sauvegardes ;
    6. L’Accord sur la facilitation des échanges.
  2. Le Bureau des Containers et du Transport Intermodal ;
  3. La Convention de Chicago ;
  4. L’OMD (non membre) ;
  5. L’IMO (non membre)
    1. La Convention d’Istanbul (non membre).
  6. La Convention douanière relative aux conteneurs (non membre).

Organisation maritime internationale (IMO) Convention pour faciliter le trafic maritime international (FAL)

Formation online (cours, master, doctorat) : Organisations économiques asiatiques

  1. La Banque asiatique de développement ;
  2. Le PEEC.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

  1. Les NU
    1. Le Centre du commerce international ;
    2. La CNUCED ;
    3. L’ OMPI ;
    4. La CNUDCI.
  2. L’OECD ;
  3. La BID ;
  4. La Banque européenne de Reconstruction et Développement ;
  5. ...

Taïwan-Honduras-Salvador accord

La République de Chine (Taïwan).

  1. Taïwan se situe dans le cœur de la région de l’Asie-Pacifique, ce que la situe dans une position stratégique remarquable ;
  2. La population taïwanaise : 23 millions d’habitants ;
  3. La capitale taïwanaise : Taipei ;
  4. La langue officielle de Taïwan est le chinois mandarin ;
  5. La superficie taïwanaise : 36 200 km² ;
  6. Taïwan est une république semi-présidentielle.

Les religions à Taïwan :

  1. Le bouddhisme mahayana ;
  2. Le taoïsme ;
  3. Le confucianisme.

Taïwan appartient à l’espace économique bouddhiste / civilisation sinique.

Formation online (cours, master, doctorat) : Bouddhisme et affaires internationales

Formation online : Confucianisme, taoïsme et affaires

Accord de libre-échange Guatemala-Taïwan

L’économie taïwanaise.

Taïwan est l’une des économies les plus dynamiques au monde :

  1. La 17e plus grande économie mondiale ;
  2. Le 14e le plus grand exportateur ;
  3. Le 16e le plus grand importateur ;
  4. Troisième réserves de devises les plus importantes au monde ;
  5. Taïwan est l’un des « quatre tigres » de l’Asie, avec la Corée du Sud, Singapour et Hong Kong ;
  6. La faute de ressources naturelles et un marché interne relativement petit, font que Taïwan soit très dépendant du commerce international (plus de 80 % du PIB) ;
  7. Les services taïwanais ont représenté 68,59 % du PIB. Les principales activités de ce secteur sont les opérations de vente en gros et au détail (18,49 % du PIB), les bienfonds et les entreprises d’arrentaient financier (9,08 %), les services financiers et d’assurances (6,35 %), le transport et l’emmagasinage (3,10 %) et les fournisseurs d’informations et les communications (3,67 %) ;
  8. Le secteur de la manufacture de Taïwan représente 24,78 % du PIB ;
  9. Les principaux produits taïwanais sont les puces, les panneaux LCD, les semi-conducteurs et d’autres composants électroniques, les instruments de précision, les machines électriques, les appareils mécaniciens et les électriques, les textiles, les plastiques et d’autres produits (le fer et l’acier) ;
  10. Taïwan dispose de grands avantages compétitifs dans l’industrie manufacture ;
  11. Taïwan est le second plus grand producteur mondial de hardware ;
  12. Les petites et moyennes entreprises taïwanaises, que représentent presque 98 % de toutes les entreprises du Taïwan, jouent un rôle important dans l’économie taïwanaise.

HTC Corp., produit des appareils de téléphonie mobile, a été fondé en 1997 par Cher Wang. HTC a son siège à Taïwan ; HTC emploie près 8 948 personnes. HTC a des centres de ventes et de service en Europe, en Amérique et en Asie. HTC maintient une présence dans tous les marchés clefs, comprenant les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Russie, Singapour, la Thaïlande, les Philippines, l’Indonésie, l’Inde, la Malaisie, l’Australie, les Émirats arabes unis et le Brésil.

La stratégie de marque du groupe Acer est structurée dans une famille de quatre marques : Acer, Gateway, Packard Bell et e-Machines. Cette stratégie multi-marque unique permet que chaque marque offre un ensemble unique de caractéristiques. Acer est le second producteur mondial de portables. Il dispose de 7 000 employés.

En fait, les principales industries de haute technologie du monde se trouvent à Taïwan. Il existe d’importantes opportunités d’affaires aux suivants sub-secteurs :

  1. Semi-conducteurs ;
  2. Opte électroniques ;
  3. Machines de précision et instrumentation ;
  4. Métaux ;
  5. Ordinateurs et équipes de communication ;
  6. Les produits électriques ;
  7. Aviation et locomotion ;
  8. Biomédicale et produits pharmaciens.

Cours Master : commerce international et affaires à Taïwan

Accord de libre-échange Taïwan-Panama

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international taïwanais.

  1. Les entreprises exportatrices taïwanaises sont les fournisseurs les plus grands au monde de moniteurs d’ordinateur et les leaders dans la fabrication de PC, bien que maintenant la plus grande partit du montage final de ces produits à lieu à l’étranger, par le général en Chine ;
  2. La fabrication de produits textiles et de pièces de vêtements continue d’augmenter, mais il continue à être un secteur important des exportations industrielles ;
  3. Les États-Unis, Hong Kong et le Japon sont les principaux importateurs de produits de Taïwan ;
  4. Les principaux produits d’exportation taïwanais comprennent les machines électriques, les appareils mécaniciens, les plastiques, les textiles, le fer et l’acier.

L’investissement direct étranger (IDE) en République de Chine.

  1. Taïwan offre une série d’avantages aux entreprises multinationales et aux investisseurs d’autres pays en Asie ;
  2. L’économie de Taïwan est passée d’intensive en main-d’oeuvre à fondée sur la connaissance et l’usage intensif de capital, c’est pour cela qu’il y a une variété de nouvelles opportunités d’investissement à Taïwan.

ACER Taïwan

Accord de libre-échange Nicaragua-Taïwan


(c) EENI Global Business School 1995-2023
Nous nutilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page