Pourquoi avons-nous besoin d’une éthique mondiale ?

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : Pourquoi avons-nous besoin d’une éthique mondiale ?

  1. Le besoin d’un modèle de l’éthique mondiale
  2. Les implications de l’éthique mondiale sur les affaires et sur la mondialisation
  3. Quelques cas de chefs d’entreprise qui appliquent des modèles de l’éthique mondiale :
    1. Kiran Mazumdar (Fondatrice de Biocom. Inde. Hindouiste)
    2. Azim Premj (Fondateur de Wipro. Inde. Musulman)
    3. Srichand Hinduja (Fondateur du groupe Hinduja. Inde. Hindouiste)
    4. Kazuo Inamori (Fondateur de Kyocera. Japon. Moine bouddhiste zen)
    5. Bhavarlal Hiralal Jain (directeur de Jain Irrigation. Inde. Jaïniste)
    6. Carlos Slim (Fondateur du groupe Carso. Mexique. Chrétien)
    7. Bill Gates et Warren Buffet (fondateurs de la plus grande initiative philanthropique : l’engagement de donner. États-Unis. Agnostiques)
  4. Conclusions finales
La sous-unité d’enseignement « Pourquoi avons-nous besoin d’une éthique mondiale ? » fait partie :
  1. Doctorats professionnel en éthique mondiale, religions et affaires
  2. Master en commerce international en ligne

Les outils d’étude en Français ou Anglais Ethics Espagnol Ética.

Description de la sous-unité d’enseignement - Pourquoi nous avons besoin d’une éthique mondiale ? :

Crise mondiale (financière, économique, politique...) nous avons nécessité d’une éthique mondiale pour les affaires.

Éthique mondiale

Comment nous l’avons vu, une éthique mondiale a une influence sur...

  1. Le commerce international : « Vers une entreprise Ahimsa ? »
  2. Un nouveau modèle de la mondialisation
  3. La science
  4. L’éducation. Vers une éducation avec valeurs qui transcende les cultures
  5. La politique
  6. Le dialogue des religions et des cultures
  7. ...

Harmonie des religions Affaires Ahimsa

L’éthique mondiale : l’influence sur les affaires internationales et la mondialisation.

1- Le commerce international et l’éthique mondiale.

a) Les stratégies de marketing international

S’adapter à l’échelle mondiale avec les principes de l’éthique mondiale.

Impact sur :

  1. Le plan de marketing international : la conception de produits, les politiques de promotion et de la communication, les stratégies de distribution, le positionnement, l’image de marque, la segmentation, le prix...
  2. La chaine de valeur (fournisseurs, distributeurs, filiales...)
  3. Les personnes (travailleurs, gestionnaires, directeurs...). Le code éthique (déontologie)

Kiran Mazumdar
Éthique et affaires

b) Des relations de confiance.

Incrément des affaires, la fidélité à la marque...

Azim Premj
Éthique fidélité marque

c) Éviter les affrontements interculturels.

La négociation interculturelle (Hoffstede, Edward Hall...) mesure les différences entre les cultures. L’éthique mondiale repose dans des valeurs communes.

d) L’économie numérique. Google, Facebook...

Qui défie les limites de la confidentialité ?

2- Un nouveau modèle de mondialisation.

Un marché libre fondé sur les principes de l’éthique mondiale et dans le respect de l’environnement et de l’humanité.

Vers un capitalisme spirituel et une « entreprise Ahimsa » : le succès de l’entreprise est mesuré par.

  1. Les valeurs : l’intégrité, la non-violence (Ahimsa), la tolérance...
  2. Les résultats : l’efficacité, la rentabilité..

Et n’oubliez pas :

Les leaders spirituels montrent le chemin. Quelques leaders des entreprises du monde sont en train de développer ses enseignements...

Nous devons ouvrir notre esprit et notre cœur à la vision non occidentale...

À l’hindouisme...

Hinduja
Éthique mondialisation

Le bouddhisme...

Kazuo Inamori
Docteur Kazuo Inamori homme d’affaires bouddhiste

Économie bouddhiste
Économie bouddhiste

L’islam...

- La zakât (Solidarité).

La taxe zakât comme un pilier de la politique fiscale islamique. Cité trente-quatre fois dans le Coran. Un bon musulman doit payer chaque année 2,5 % de ses actifs de sa fortune, pour profit des plus pauvres ou dans un État de disgrâce.

- Le rôle des banques dans l’économie mondiale

En vertu des principes des finances islamiques, une banque ne peut pas être un prêteur unique qui n’est pas impliqué dans les affaires ; la banque devrait être une partenaire financière. La banque assume les risques de l’entreprise et a donc une partie de la propriété des entreprises.

Éthique Islam

Le jaïnisme...

Bhavarlal Hiralal Jain
Éthique jaïnisme

Ethic jaïniste

Le christianisme...

Carlos Slim. L’homme le plus riche du monde
Éthique chrétien (Carlos Slim)

Les agnostiques...

Engagement de donner
Éthique agnosticisme

L’économie, les finances, la politique... a été globalisée... Pourquoi pas l’éthique ?.

L’histoire de l’humanité nous a légué à travers de nos ancêtres ces traditions de sagesse, ces fenêtres ouvertes à la compréhension qu’aujourd’hui, dans l’ère de la numérisation et la mondialisation, nous, ou peut-être les prochaines générations, peuvent les perdre. Le poète anglais T.S. Elliot nous a expliqué ce risque avec ces beaux mots :

« Où est la connaissance que nous avons perdue dans l’information ?
Où est la sagesse que nous avons perdue dans la connaissance ? » TS Elliot.

La Bhagavad-Gîtâ, l’un des livres sacrés de l’hindouisme dit...

« Quand la bonté défaille
Quand la méchanceté augmente
Quand le but de la vie est oublié.
Je me manifesterai, je reviendrai.
Pour prononcer le sacré ; pour détruire le péché du pécheur, pour rétablir le chemin des principes ».

Sri-Ramakrihsna hindouisme

Nous demandons des excuses de nouveau, si déjà soit par ignorance ou par faute d’information, nous ayons pu offenser à quelque adepte des religions analysées.



Université U-EENI