EENI École d'Affaires / Business School

Affaires au Guatemala


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Guatemala. L’économie guatémaltèque.

  1. L’introduction au Guatemala (Amérique centrale) ;
  2. L’économie guatémaltèque ;
  3. Le commerce international (exportations, importations) guatémaltèque ;
  4. L’investissement direct étranger (IDE) au Guatemala ;
  5. Les opportunités d’affaires dans...
    1. Le secteur agroalimentaire ;
    2. La sylviculture ;
    3. La fabrication ;
    4. Le tourisme ;
    5. Les centres d’appels ;
    6. L’externalisation de processus administratifs (BPO) ;
    7. L’énergie ;
    8. L’exploitation minière.
  6. L’accès au marché guatémaltèque ;
  7. Le plan d’affaires pour le Guatemala.

Les objectifs de l’UE « le commerce international et les affaires au Guatemala » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Guatemala ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Guatemala ;
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Guatemala avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange du Guatemala ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché guatémaltèque.

Exemple :
Faire des affaires au Guatemala :
Cours Master : commerce international et affaires au Guatemala

Étudiant Master / Doctorat FOAD en Affaires internationales

L’UE « Les affaires au Guatemala » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires en Amérique, affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires américains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Cours : affaires en Amérique centrale.

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) + Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Guatemala Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Guatemala.

  1. Crédits de l’UE « Le commerce international et les affaires au Guatemala » : 2
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : deux semaines.

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires en Amérique centrale

Commerce international et affaires au Guatemala.

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration latino-américaine

Exemple :
Accord de libre-échange Guatemala-Taïwan

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Exemple :
Système d’intégration centraméricain (SICA) : le Belize, le Costa Rica, Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua et le Panama

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Exemple :
Marché commun centraméricain (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

La République du Guatemala :

Le Guatemala a une situation géographique stratégique, c’est une plateforme excellente pour les marchés d’Asie, d’Amérique du Nord et de l’Europe ; en disposant d’un accès privilégié tant à l’Océan Atlantique qu’à l’Océan Pacifique.

  1. Le Guatemala a des frontières avec le Mexique, le Belize, le Honduras et le Salvador ;
  2. La population est de 16 millions d’habitants (85 % de ses habitants ont moins de quarante-cinq ans) ;
  3. La capitale guatémaltèque est Ciudad de Guatemala ;
  4. La superficie du Guatemala : 108 889 kilomètres carrés ;
  5. Le Guatemala a obtenu son indépendance l’Espagne en 1821 ;
  6. L’abolition de l’esclavage au Guatemala : 1824 ;
  7. La diaspora africaine : 0,1 % de la population ;
  8. La langue principale du Guatemala est l’espagnol.

La principale religion au Guatemala est le christianisme.

  1. Le catholicisme (8 millions) ;
  2. Le protestantisme (5 millions).

Le Guatemala appartient à la civilisation chrétienne occidentale - américaine - latino-américaine.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

Exemple :
Accord de libre-échange Colombie-Triangle du Nord (le Salvador, le Guatemala et le Honduras)

L’économie guatémaltèque.

  1. La République du Guatemala est l’économie plus grande la région représentant 33 % de l’économie de l’Amérique centrale ;
  2. Le Guatemala a un PIB de 38 139 millions de dollars ;
  3. La stabilité macroéconomique du Guatemala a permis une croissance économique de 0,6 %, en situant le Guatemala comme l’un des rares pays avec une croissance économique positive dans la crise financière mondiale ;
  4. Cette croissance économique continue fondée sur une politique gouvernementale visant à promouvoir le développement ; une approche qui a favorisé les efforts simultanés des secteurs public et privé, en facilitant l’essor économique et l’accès aux principaux marchés mondiaux ;
  5. Le Guatemala est aussi un point de distribution internationale pour la région mésoaméricaine, une région avec un grand potentiel (une population 67 millions d’habitants et une économie équivalente à 154 milliard de dollars) ;
  6. Le Guatemala connait une forte croissance de l’industrie de l’externalisation et exploite pleinement sa nouvelle position en tant que destination pour les centres d’appels et l’externalisation de processus (BPO) ;
  7. La monnaie du Guatemala : le Quetzal.

Exemple :
L’Union européenne et le Guatemala :
Accord de libre-échange Union européenne (France, Belgique...)-Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international guatémaltèque.

  1. Le Guatemala est en train de devenir l’un des principaux marchés émergents de la région ;
  2. La situation géographique du Guatemala est stratégique ; le Guatemala est un centre idéal pour l’accès aux plus grands marchés régionaux et internationaux ;
  3. L’administration fiscale est l’organisme responsable de la gestion du système douanier du Guatemala ;
  4. En République du Guatemala, il y a plus de treize zones opérationnelles, ainsi que des parcs industriels situés dans des zones stratégiques au Guatemala ;
  5. Le Guatemala est le cinquième exportateur mondial de sucre (le deuxième en Amérique latine) ;
  6. Les principaux partenaires internationaux du Guatemala sont les marchés de l’Amérique centrale, les États-Unis, le Mexique, les Caraïbes, la région de l’Amérique du Sud et l’Union européenne (UE) ;
  7. Le Guatemala a conclu plusieurs accords de libre-échange (les États-Unis, Taïwan, le Mexique, l’Amérique centrale...) ;
  8. Le Guatemala offre une excellente option comme destination d’investissement direct étranger (IDE) ;
  9. Le cadre juridique ne montre pas de favoritisme entre les investissements directs étrangers et les investissements locaux (liberté de rapatrier les dividendes) ;
  10. L’un des objectifs du Guatemala est de promouvoir la liberté d’établissement d’entreprises au Guatemala ;
  11. Les obstacles techniques douanières ont été réduites ;
  12. Le gouvernement du Guatemala est déterminé à instaurer la transparence et la sécurité juridique pour attirer les investissements directs étrangers ;
  13. La quantité totale des exportations (FOB) du Guatemala : 808 millions de dollars ;
  14. La quantité totale des importations effectuées : 934 millions de dollars.

Investir au Guatemala est l’agence de promotion des investissements du Guatemala, créée en 1997 avec le soutien du gouvernement du Guatemala et du secteur privé.

Exemple :
Accord de libre-échange États-Unis - Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

Exemple :
Accord de libre-échange Chili-Amérique centrale (Panama, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Nicaragua, Honduras)

Exemple :
Accord de libre-échange Mexique-Salvador

Guatemala City affaires



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page