Accord de libre-échange Turquie-Maroc

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de la sous-unité d’enseignement : l’accord de libre-échange (ALE) Turquie-Maroc.

  1. L’accord de libre-échange Turquie Maroc
  2. Les avantages de l’accord
  3. Le commerce international Turquie-Maroc
La sous-unité d’enseignement « L’accord (ALE) Maroc-Turquie » fait partie :
  1. Masters professionnels EAD : affaires internationales, Europe, pays musulmans, marchés émergents
  2. Doctorats (DIB) : affaires en Afrique, marchés musulmans

Recommandations pour les étudiants marocains.

Outils d’étude en Fr ou En Morocco Es Marruecos Turquia.

Exemple de la sous-unité d’enseignement - L’accord Maroc-Turquie :
Accord Maroc-Turquie

Description de la sous-unité d’enseignement (SUE) : l’accord de libre-échange (ALE) Turquie-Maroc.

L’accord de libre-échange (ALE) Turquie-Maroc (Maghreb) est entré en vigueur en 2006. La libéralisation est imminente pour la République de Turquie, alors que le Royaume du Maroc dispose d’une périodu transitoire de dix ans.

  1. Pour le Royaume du Maroc et pour la République de Turquie la libéralisation est importante pour les produits d’exportation industriels, alors qu’une grande partie des produits agricoles demeurent en partie protégés à la fin de la période d’implémentation
  2. La République de Turquie libéralise 82 % des lignes tarifaires (97 % de ses importations du Maroc) et 2 160 lignes demeurent taxées (produits d’exportation agricoles)
  3. Le commerce international entre la République de Turquie et le Royaume du Maroc a représenté 0,4 % des importations totales (500 millions de dollars)
  4. La balance commerciale entre le Royaume du Maroc et la République de Turquie est fortement déséquilibrée en défaveur du Maroc (qui importe 400 millions de dollars et exporte 100 millions de dollars)
  5. Les principaux produits d’exportation entre le Royaume du Maroc et la République de Turquie sont : les métaux, les textiles et les produits chimiques d’exportation
  6. Le Royaume du Maroc possède un droit NPF (Nation la plus favorisée) avec un droit moyen appliqué de 23 % (43 % pour les produits d’exportation agricoles)

L’accord de libre-échange Turquie-Maroc ne comprend aucune disposition à propos de l’élimination et l’interdiction des droits de douane et restrictions quantitatives à l’exportation pour les produits d’exportation agricoles.

L’accord de libre-échange (ALE) Turquie-Maroc appartient à l’espace économique de l’Eurasie centrale de la civilisation islamique et a l’espace économique maghrébin de la civilisation africaine.



EENI École Supérieure de Commerce International