Autorité du bassin du Niger

EENI- École Supérieure de Commerce International

Programme de l’unité d’enseignement : l’Autorité du bassin du Niger (ABN) - Afrique de l’Ouest.

  1. L’approche à l’Autorité du bassin du Niger (ABN)
  2. Les organismes statutaires de l’Autorité du bassin du Niger
  3. Le profil socioéconomique de la région du bassin du Niger : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Tchad, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger et le Nigeria.

Les objectifs de l’unité d’enseignement « l’Autorité du bassin du Niger » sont les suivants :

  1. Comprendre les objectifs de l’Autorité du bassin du Niger
  2. Connaitre le profil socioéconomique de la région du bassin du Niger
L’unité d’enseignement « L’Autorité du bassin du Niger » fait partie :
  1. Doctorats à distance : Afrique, marchés musulmans
  2. Cours : Afrique centrale, Afrique de l’Ouest
  3. Masters : affaires internationales, pays musulmans, Afrique subsaharienne, pays BRICS-Nigeria, marchés frontaliers, relations économiques

Outils d’étude du cours en Français ou Anglais Niger Basin Espagnol Niger Portugais Niger.

Crédits de l’unité d’enseignement « l’Autorité du bassin du Niger » : 0,1 ECTS

Exemple de l’unité d’enseignement : l’Autorité du bassin du Niger
Autorité du bassin du Niger (ABN)

Nous croyons en l’Afrique

Description de l’unité d’enseignement (UE) : le Bassin du Niger (Afrique).

En 1963 à entrée en vigueur l’accord de la commission du bassin du Niger. En 1980 a été rebaptisée à l’Autorité du bassin du Niger (ABN).

Aujourd’hui, l’Autorité du bassin du Niger est une institution régionale formée par neuf pays de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, le Tchad, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger et le Nigeria.

L’objectif principal de l’Autorité du bassin du Niger est d’encourager la promotion économique entre les pays membres, principalement dans la gestion des ressources en eau du fleuve Niger.

La vision commune du bassin du Niger reflète la mission de cette organisation.

  1. L’estimation de la population du bassin : 150 millions d’habitants
  2. La population totale des États membres de l’Autorité du bassin du Niger : 295 millions d’habitants
  3. Tous sont des pays moins développés
  4. La langue principale : le français, sauf le Nigeria (l’anglais)
  5. Les principales religions : l’islam et le christianisme
  6. Le siège social : Niamey (Niger)

L’Autorité du bassin du Niger appartient à la civilisation africaine.

  1. L’espace économique de l’Afrique centrale
  2. L’espace économique de l’Afrique de l’Ouest

Les corridors de la région de l’Autorité du bassin du Niger :

  1. Le corridor Dakar-Lagos
  2. Le corridor Tripoli-Windhoek
  3. Le corridor Lagos-Mombasa
  4. L’autoroute trans-sahélienne
  5. L’autoroute transafricaine N’Djamena-Djibouti
  6. Le corridor Alger-Lagos (transsaharien)

Les pays de l’Autorité du bassin du Niger appartiennent à différentes communautés économiques régionales (CER) :

  1. L’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)
  2. La Zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO)
  3. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)
  4. La Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC)
  5. L’Union du fleuve Mano (MRU)
  6. La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC)
  7. La Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)

Niger bassin Économie

Les ports de la région de l’Autorité du bassin du Niger :

  1. Le port d’Abidjan
  2. Le port de Cotonou
  3. Le port de Lagos
  4. Le port de Douala


Université U-EENI