EENI École d'Affaires / Business School
Affaires au Yémen, Sanaa

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires au Yémen. L’économie yéménite.

  1. L’introduction au Yémen (Moyen-Orient)
    1. Tawakkol Karman - prix Nobel de la paix (Yémen)
  2. L’économie yéménite
  3. Les principaux secteurs économiques yéménites :
    1. L’agriculture
    2. La pêche
    3. L’exploitation minière...
  4. Faire des affaires à Sanaa
  5. Le commerce international (exportations, importations) yéménite
  6. L’accès au marché yéménite
  7. Le plan d’affaires pour le Yémen

Les objectifs de l’UE « Le commerce international et les affaires au Yémen » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires au Yémen
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Yémen
  3. Connaitre les accords de libre-échange du Yémen
  4. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) du Yémen avec le pays de l’étudiant
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché yéménite
L’unité d’enseignement (UE) « Faire des affaires au Yémen » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Doctorats : affaires islamiques, commerce mondial
  2. Diplôme (DU) : Affaires au Moyen-Orient
  3. Masters : affaires dans les pays musulmans, affaires internationales, commerce international

Les documents d’étude en Masters affaires internationales FOAD Online en français + Doctorats masters affaires en anglais Yemen Étudier en espagnol master, doctorat, commerce international Yemen.

Étudiant arab master / doctorat en affaires FOAD Online

  1. Les crédits de l’UE « Les affaires au Yémen » : 1 ECTS - CECT
  2. La durée de la formation : une semaine

ماجستير في التجارة الخارجية و التسويق الدولي.

Exemple de l’UE - Le commerce et les affaires au Yémen :
Tawakkol Karman (Yemen) Première femme arabe à recevoir le prix Nobel de la paix





Tweter.png Tweet
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’UE - Le commerce international et les affaires au Yémen :

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange du Yémen.

  1. Le Yémen appartient à l’espace économique arabe
  2. Le Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI (non ratifiée)
  3. L’Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA)
  4. Le Système de préférences généralisées (SPG) de l’Union européenne

Les organisations islamiques :

  1. La Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO)
  2. Le Programme de financement du commerce arabe (ATFP)
  3. La Coopération afro-arabe
  4. La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA)
  5. L’Organisation de la coopération islamique (OCI)
    1. La Chambre islamique de commerce et d’industrie
    2. Le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale
    3. Le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de formation pour les pays islamiques (SESRIC)
    4. Le Centre islamique pour le développement du commerce
  6. La Banque islamique de développement
  7. La Ligue des États arabes (LAS)
  8. Le Sommet Amérique du Sud-pays arabes (ASPA)
  9. Les Fonds arabes pour le développement

La facilitation des échanges

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC) (processus d’accession en cours)
  2. L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
    1. La Convention de Kyoto révisée
  3. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul) (non membre)
    2. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC) (non membre)

Le Yémen est bénéficiaire de la Banque européenne d’investissement (BEI)

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM)
  2. Les Nations Unies (NU)
  3. Le Fonds monétaire international (FMI)

Le République du Yémen (الجمهورية اليمنية).

  1. Le Yémen est le pays le plus peuplé de la péninsule arabique (25 millions d’habitants) mais aussi le plus pauvre du Moyen-Orient
  2. Les frontières yéménites : l’Arabie saoudite et l’Oman
  3. La capitale yéménite : Sana (صنعاء)
  4. Sanaa a été désignée par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation (UNESCO) la « Capitale culturelle du monde arabe » en 2004.
  5. Sanaa se situe à 2 350 mètres d’altitude
  6. Le plus grand port au Yémen : Aden
  7. La langue officielle yéménite : l’arabe
  8. La superficie yéménite : 528 076 kilomètres carrés
  9. La population du Yémen : 25,4 millions d’habitants
  10. L’abolition de l’esclavage au Yémen : 1962

La principale religion au Yémen est l’islam

  1. Le Fiqh (jurisprudence islamique) : Fiqh-al-Hambali

Le Yémen appartient à l’espace économique arabe de la civilisation islamique.

L’économie yéménite.

  1. La politique économique du Yémen est fondée sur un mécanisme de marché et de liberté économique qui soutiennent l’initiative de l’investissement direct à l’étranger (IDE)
  2. Il reste au pays à développer ses infrastructures, en particulier de l’eau et de l’électricité, des industries de transformation et des secteurs de l’agriculture, de la pêche et du tourisme
  3. Le Yémen est classifié comme un pays avec peu de croissance économique, malgré cela est considéré comme un pays avec beaucoup de ressources non exploitées, spécialement le pétrole, le gaz, les produits de la pêche et le secteur minier
  4. Le Yémen est l’économie la plus pauvre de tous les pays arabes
  5. La Général Investment Authority est l’agence d’État chargée de coordonner le secteur privé au Yémen
  6. Les principaux partenaires commerciaux internationaux du Yémen sont la Thaïlande, la Chine, la Corée du Sud, Singapour, le Japon et l’Arabie saoudite
  7. La monnaie du Yémen : le Rial yéménite (YER)

Le commerce international yéménite.

  1. Les principaux partenaires internationaux du Yémen sont la Thaïlande, la Chine, la Corée du Sud, Singapour, le Japon et l’Arabie saoudite
  2. Les exportations représentent 33,4 % de la production et les importations 29,3 % de la production totale du Yémen
  3. Les pays asiatiques non arabes sont considérés comme le plus grand marché pour les exportations du Yémen

Exemples - Affaires au Yémen

Préférences commerciales islamiques (OCI) Préférences commerciales arabes. Nation la plus favorisée

Association des États riverains de l’Océan Indien (IORA) : l’Afrique du Sud, les Comores, le Kenya, Madagascar, l’Île Maurice, le Mozambique, les Seychelles, la Tanzanie...

Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale (CESAO / ESCWA)

Grande zone arabe de libre-échange (GAFTA) : Bahreïn, Égypte, Iraq, Koweït, Liban, Libye, Maroc, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Soudan, Syrie, Tunisie , Émirats arabes unis



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
En raison de la pandémie COVID, l'EENI a mis en place le télétravail. Veuillez contacter uniquement par e-mail, WhatsApp ou via le formulaire de demande d'informations.
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page