EENI École d'Affaires / Business School
Affaires en Croatie, Zagreb

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Croatie. Zagreb

  1. L’introduction à la République de Croatie
  2. L’économie croate
  3. Le commerce international (exportations, importations) de la Croatie
    1. Accès au Corridor de transport Baltique-Adriatique
  4. Faire des affaires à Zagreb
  5. Étude de cas :
    1. Le groupe Agrokor
    2. Duro Dakovic
  6. L’accès au marché croate
  7. Le plan d’affaires pour la Croatie

Les buts de l’UE « le commerce international et les affaires en Croatie » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Croatie
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Croatie
  3. Analyser les relations commerciales (importations, exportations, IDE) de la Croatie avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange de la Croatie
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché croate
L’unité d’enseignement (UE) « Faire des affaires en Croatie » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :
  1. Masters : affaires en Europe, affaires internationales, commerce international
  2. Doctorats : affaires européennes, commerce mondial

Les documents d’étude en Masters affaires internationales FOAD Online en français + Doctorats masters affaires en anglais Croatia Étudier en espagnol master, doctorat, commerce international Croacia.

Izvoza Uvoz Vanjsku trgovinu.

Étudiants Master / Doctorat, affaires, commerce international





Tweter.png Tweet
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Description de l’UE (Faire des affaires en Croatie).

L’accès préférentiel et les accords de libre-échange de la Croatie

  1. La Croatie et l’espace économique européen
  2. L’Union européenne
  3. L’Union européenne et les Balkans occidentaux
  4. En tant que membre de l’Union européenne, la Croatie est bénéficiaire des accords de libre-échange de l’UE avec l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Afrique du Sud, la Corée du Sud, l’Inde, Mexique, le Canada, le Chili, le partenariat stratégique UE-Afrique, l’Union douanière d’Afrique australe (SACU), la Côte d’Ivoire etc. outre de l’Union douanière avec la Turquie
  5. L’Initiative centre-européenne (CEI)
  6. L’Initiative adriatique-ionienne
  7. Le Conseil de coopération régional

Les organisations commerciales et économiques européennes :

  1. L’Union européenne
  2. L’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE)
  3. La Banque asiatique de développement (BAD)
  4. La Commission économique pour l’Europe (CEPE)
  5. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)
  6. La Banque interaméricaine de développement
  7. La Banque européenne d’investissement (BEI)
  8. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement
  9. La Réunion économique Asie-Europe (ASEM)

La facilitation des échanges

  1. L’Organisation mondiale du commerce (OMC)
    1. L’Accord sur les obstacles techniques au commerce (OTC)
    2. L’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF)
    3. L’Accord sur l’inspection avant expédition (PSI)
    4. L’Accord sur les sauvegardes (SG)
    5. L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE)
  2. L’Organisation mondiale des douanes (OMD)
    1. La Convention de Kyoto révisée
  3. L’Organisation maritime internationale (IMO)
    1. La Convention douanière relative à l’admission temporaire (Convention d’Istanbul)
    2. La Convention douanière relative aux conteneurs (CCC) (non membre)
  4. La Convention internationale sur l’harmonisation des contrôles des marchandises aux frontières (UNECE)

Les organisations mondiales :

  1. La Banque mondiale (BM)
  2. Les Nations Unies (NU)
  3. Le Fonds monétaire international (FMI)
  4. La Banque interaméricaine de développement (BID)

La République de Croatie.

  1. La République de Croatie se situe au carrefour de la Méditerranée et de l’Europe centrale
  2. La Croatie est membre de l’Union européenne depuis 2013
  3. La Croatie consolide sa jeune démocratie
  4. La République de Croatie est membre observatrice de l’Organisation internationale de la Francophonie et de l’Union pour la Méditerranée (Union européenne)
  5. Les frontières croates : la Slovénie, la Hongrie, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro
  6. La langue officielle de la Croatie : le croate
  7. La capitale croate : Zagreb
  8. La population croate : 4,3 millions d’habitants
  9. La monnaie croate : le Kuna (HRK)

Corridor Baltique-Adriatique (Pologne, Slovaquie, Autriche, Italie)

La principale religion de la Croatie est le christianisme catholique romain (87.83 % des Croates, 3,6 millions)

L’économie croate.

  1. La Croatie a commencé un programme de reconstruction nationale et un plan de rectification économique
  2. Les principales activités économiques de la Croatie sont l’agriculture, la transformation des aliments, les textiles, la métallurgie, l’industrie chimique, l’industrie pétrolière, l’électricité, la construction, le commerce, l’ingénierie, la construction navale et le tourisme
  3. La Croatie est incluse dans le groupe des pays à petites économies ouvertes
  4. Le produit intérieur brut par habitant : 15 632 USD (Office central des statistiques)
  5. L’un des objectifs principaux de la politique économique de la République de Croatie est d’attirer les investissements étrangers, essentiels pour le développement futur de la Croatie et de la restructuration et modernisation de son économie

Zagreb est un important centre du commerce international et des affaires, stratégiquement situé entre l’Europe centrale et orientale.

  1. La population de Zagreb : 788 850 personnes (18 % de la population de la Croatie)
  2. Zagreb attire plus de 75 % de l’investissement direct étranger total (IDE) en Croatie
  3. Le salaire net moyen est supérieur à la moyenne nationale (Zagreb : 850 euros, la Croatie : 725 euros)
  4. Zagreb représente environ 38 % du total des exportations de la Croatie
  5. 30 000 entreprises, 33 % de la Croatie, opérant dans la ville de Zagreb

Le commerce international de la Croatie.

  1. L’Union européenne est la principale partenaire commerciale de la République de Croatie (67 % du volume total du commerce international) et son premier investisseur étranger (99 % du total des investissements directs étrangers (IDE) en Croatie, 3,57 d’euros d’investissements directs étrangers, 9,5 % de son PIB)
  2. Les exportations croates vers l’Union européenne (UE) : 4,9 milliards d’euros (14 % du PIB)
  3. Les importations en provenance de l’Union européenne (UE) : 13,2 milliards d’euros (38 % du PIB)

Accord de libre-échange Union européenne (France, Belgique...)-Colombie-Pérou

Exemple de l’UE (Faire des affaires en Croatie) :
Commerce international et affaires en Croatie



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2021
En raison de la pandémie COVID, l'EENI a mis en place le télétravail. Veuillez contacter uniquement par e-mail, WhatsApp ou via le formulaire de demande d'informations.
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page