EENI École d'Affaires & Université Business School
Accord sur l’inspection avant expédition

Programme de l’unité d’enseignement FOAD : l’Accord sur l’inspection avant expédition de l’OMC

  1. L’inspection avant expédition dans le commerce international
  2. L'introduction à l’Accord sur l’inspection avant expédition de l’Organisation mondiale du commerce (OMC)

Les objectifs de l’unité d’enseignement FOAD « l’Accord sur l’inspection avant expédition » sont les suivants :

  1. Comprendre les piliers de l’Accord sur l’inspection avant expédition de l’OMC
  2. Connaitre l’importance de l’inspection avant expédition dans les opérations d’exportation et d’importation
  3. Analyser en détail l’Accord sur l’inspection avant expédition afin d’évaluer les conséquences pour une entreprise exportatrice

Exemple de l’unité d’enseignement - L’accord sur l’inspection avant expédition :
Inspection avant expédition (Master commerce)

Cours Master Doctorats, École d’Affaires EENI

L’unité d’enseignement « l’Accord sur l’inspection avant expédition » fait partie des programmes suivants de formations ouvertes et à distance (FOAD Online) de l’EENI Global Business School (École d'Affaires) :
  1. Cours : mesures non tarifaires, techniques d’exportation
  2. Diplôme (DU) : commerce international
  3. Masters : commerce et marketing international, affaires internationales, transport international
  4. Doctorat: commerce mondial

Étudiant Master / Doctorat FOAD en Affaires

Les documents d’étude en Master commerce international en français  ou Masters et Doctorats affaires en anglais Agreement on Preshipment Inspection Étudier en espagnol master, doctorat FOAD Acuerdo sobre Inspección Previa a la Expedición Cours et Masters à distance en portugais Acordo sobre a Inspeção Pré-embarque.

Domaine de spécialisation : Commerce International.





Tweter.png Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Contacter par Whatsapp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

 

Description de l’unité d’enseignement FOAD - l’Accord sur l’inspection avant expédition :

En commerce international, l’inspection avant expédition consiste en la vérification des exportations d’une entreprise par des entreprises privées ou des agences externes. Cette inspection peut être fondée sur le prix à l’exportation (pour éviter une facturation excessive ou insuffisante), la qualité ou la quantité des produits à exporter.

La classification douanière des marchandises à exporter peut également être incluse dans cet accord.

Toutes ces pratiques (mesures non tarifaires et obstacles techniques au commerce), courantes dans le commerce international, sont reconnues dans l’Accord sur l’inspection avant expédition de l’Organisation mondiale du commerce.

Les gouvernements mettent en œuvre ce type d’inspection avant expédition, à titre de mesure de sauvegarde visant à protéger l’intérêt général du pays. Ces mesures aident également à prévenir la fraude fiscale et douanière.

L’Accord sur l’inspection avant expédition de l’Organisation mondiale du commerce oblige les gouvernements à agir de manière transparente et non discriminatoire, en plus de ne pas entraver la facilitation du commerce international.

L’Accord sur l’inspection avant expédition exige que l’inspection soit effectuée sur le territoire douanier à partir duquel les marchandises sont exportées.

Inspection avant expédition (Master commerce)

Mesures non tarifaires :

  1. Mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF)
  2. Mesures antidumping et sauvegardes (Accord sur les sauvegardes)
  3. Licences d’importation, contingents et interdictions

L’Organisation mondiale des douanes

  1. Les pays francophones africains membres de l’Organisation mondiale du commerce : l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, la Côte d’Ivoire, le Cameroun, les Comores, Djibouti, le Gabon, la Guinée, Madagascar, le Mali, la Mauritanie, l’Île Maurice, le Maroc, le Niger, le Sénégal, les Seychelles, la République centre-africaine, la République du Congo, la République démocratique du Congo, le Rwanda, le Tchad, le Togo, la Tunisie
  2. Les pays francophones européens membres de l’Organisation mondiale du commerce : la Belgique, la France, le Luxembourg, la Suisse

Adaptation des masters et des doctorats en affaires internationales online de l’EENI pour les étudiants de :

  1. L’Afrique de l’Ouest : le Bénin (Master Doctorat Affaires) Bénin, le Burkina Faso (Master Doctorat Affaires) Burkina Faso, la Côte d’Ivoire (Master Doctorat Afrique) Côte d’Ivoire, la Guinée (Master Doctorat Afrique) Guinée, le Mali (Master Doctorat Afrique) Mali, le Niger (Master Doctorat Afrique) Niger, le Sénégal (Master Doctorat Afrique) Sénégal et le Togo (Master Doctorat Afrique) Togo.
  2. L’Afrique centrale : le Burundi (Master Doctorat Afrique) Burundi, le Cameroun (Master Doctorat Afrique) Cameroun, le Gabon (Master Doctorat Afrique) Gabon, la Centrafricaine (Master, Doctorat, Affaires) République centrafricaine, la République du Congo (Master Doctorat Afrique) République du Congo, la République démocratique du Congo (Master Doctorat) République démocratique du Congo, le Rwanda (Master Doctorat Afrique) Rwanda et le Tchad (Master Doctorat Afrique) Tchad.
  3. L’Afrique de l’Est : Djibouti (Master Doctorat Afrique) Djibouti, les Comores (Master Doctorat Afrique) Comores, Madagascar (Master Doctorat Afrique) Madagascar, Maurice (Master Doctorat Afrique) L’Île Maurice et les Seychelles (Afrique, Master Doctorat) Seychelles.
  4. L’Union européenne : la France (Master Doctorat Affaires) France, la Belgique (Master Doctorat Affaires) Belgique et le Luxembourg (Master Doctorat Affaires) Luxembourg.


(c) EENI Global Business School (École d'Affaires)
Enseignement supérieur pour tous à des prix abordables
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page