EENI École d'Affaires / Business School

Commerce et affaires en Argentine, Buenos Aires



Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) : le commerce international et les affaires en Argentine, Buenos Aires.

  1. L’introduction à l’Argentine (Amérique du Sud) ;
  2. L’économie argentine
    1. Le profil économique des provinces argentines.
  3. Le commerce international argentin ;
  4. L’investissement direct étranger (IDE) en Argentine ;
  5. Les affaires à Buenos Aires. L’économie « porteña » ;
  6. Les secteurs :
    1. Les industries créatives ;
    2. Le logiciel ;
    3. L’industrie pharmaceutique ;
    4. Le biocombustible.
  7. Étude de cas :
    1. Le groupe Arcor ;
    2. Le groupe Quilmes ;
    3. Le vin argentin.
  8. L’accès au marché argentin ;
  9. Le plan d’affaires pour l’Argentine.

Les objectifs de l’UE « le commerce international et les affaires en Argentine » sont les suivants :

  1. Apprendre à faire des affaires en Argentine ;
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Argentine ;
  3. Analyser les relations commerciales de l’Argentine avec le pays de l’étudiant ;
  4. Connaitre les accords de libre-échange de l’Argentine ;
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché argentin ;
  6. Étudier le profil des entreprises argentines.

Formation online (cours, master, doctorat) : Affaires en Amérique du Sud

Étudiant maghrébin master / doctorat affaires internationales

L’UE « Les affaires en Argentine » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Masters (MIB) : affaires internationales, commerce international.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires américains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France) et Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Argentina Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Argentina Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Argentina.

  1. Crédits de l’UE « Les affaires en Argentine » : 2
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Durée : deux semaines.

Enseignant de l’EENI en Argentine : Mabel Turk

Le commerce international et les affaires en Argentine :

Formation online (cours, master, doctorat) : Accès préférentiel / Accords commerciaux

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

Formation online (cours, master, doctorat) : Intégration latino-américaine

Les organisations commerciales et économiques américaines.

  1. Le Forum de coopération Amérique latine-Asie de l’Est (FEALAC) ;
  2. Le Sommet Argentine-pays arabes (ASPA) ;
  3. Le Sommet Afrique-Argentine (ASA) ;
  4. La Banque interaméricaine de développement (BID) ;
  5. La Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL) ;
  6. L’Organisation des États Américains (OEA) ;
  7. La Communauté d’États latino-américains et caraïbes (CELAC) ;
  8. La Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) - pays observateur ;
  9. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) - pays observateur.

Formation online (cours, master, doctorat) : Mondialisation et organisations

Les organisations mondiales.

  1. La Banque africaine de développement (BAD) ;
  2. La Banque mondiale (BM) ;
  3. Les Nations Unies (NU)
    1. Le Centre du commerce international (CCI INTRACEN) ;
    2. La Conférence sur le commerce et le développement (CNUCED) ;
    3. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) ;
    4. La Commission pour le droit commercial international (CNUDCI).
  4. Le Fonds monétaire international (FMI).

Exemple :
Association latino-américaine d’intégration (ALADI) Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Cuba, Équateur, Mexique, Paraguay, Pérou, Uruguay, Venezuela

La République Argentine.

  1. Avec une population de 42 millions d’habitants, l’Argentine est le huitième pays le plus grand du monde ;
  2. L’Argentine se caractérise par l’abondance et la qualité de ses ressources naturelles ;
  3. Avec des régions géographiques variées, différentes topographies des sols de haute qualité et des conditions climatiques favorables pour la production de produits internationalement compétitifs ;
  4. Les frontières de l’Argentine : la Bolivie, le Paraguay, le Brésil, le Chili et l’Uruguay ;
  5. La capitale de l’Argentine : Buenos Aires ;
  6. La monnaie argentine : le peso argentin ;
  7. La langue officielle de l’Argentine : l’espagnol ;
  8. L’abolition de l’esclavage en Argentine : 1,853 ;
  9. La population afro-américaine en Argentine : 0,1 % de la population de l’Argentine ;
  10. L’indépendance de l’Espagne : 1810. Déclarée : 1859.

La principale religion en Argentine : le christianisme (37 millions) : le catholicisme et le protestantisme.

En Argentine, il y a environ 750 000 chrétiens maronites.

L’Argentine appartient à l’espace économique latino-américain de la civilisation chrétienne occidentale.

Buenos Aires.

  1. La capitale fédérale de la République Argentine est Buenos Aires, l’une des villes les plus cosmopolites de l’Amérique du Sud. Elle se situe dans la rivière de la Plata face à Montevideo, la capitale de l’Uruguay ;
  2. La ville est entourée par le périphérique du « Grand Buenos Aires » où s’établit la plus grande densité de la population argentine ;
  3. Buenos Aires est la dixième métropole la plus peuplée au monde, avec 12,2 millions d’habitants, environ la troisième partie de la population de toute la République Argentine ;
  4. Buenos Aires est le siège des plus grandes entreprises argentines.

Formation online : Christianisme et affaires (catholicisme, protestantisme)

L’économie argentine.

  1. L’Argentine est un marché frontalier ;
  2. L’économie de l’Argentine a augmenté à une moyenne annuelle de 9 % au cours des dernières années, le plaçant parmi les pays à plus forte croissance au monde ;
  3. Récession économique en 2014
    1. Des excédents budgétaires et externes ;
    2. Une accumulation significative des réserves.
  4. Croissance des exportations et des importations avec une balance commerciale positive ;
  5. Une politique monétaire restrictive ;
  6. Taux de changement compétitif et stable ;
  7. Des niveaux de l’investissement direct étranger (IDE) record en vingt-cinq ans ;
  8. Une rentabilité record des plus grandes entreprises argentines ;
  9. L’Argentine a d’importantes ressources naturelles ;
  10. L’Argentine est membre du MERCOSUR ;
  11. 1 000 entreprises étrangères sont en Argentine.

Exemple :
Accord de libre-échange Communauté andine (Pérou, Colombie, Équateur, Bolivie)-MERCOSUR (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay)

L’industrie automobile est un élément-clé de la production et des exportations de l’Argentine.

  1. Le secteur automobile a représenté 2,5 % du PIB (y compris la fabrication de pièces automobiles), 8,5 % de la production industrielle et 10 % des exportations totales ;
  2. Il y a dix constructeurs automobiles en Argentine : Fiat, Ford, General Motors, Iveco, Mercedes Benz, PSA Peugeot-Citroën, Renault, Scania, Toyota et Volkswagen.

L’Argentine a une grande industrie alimentaire et des boissons, avec des ventes totales de 53 milliards de dollars (31 % des ventes totales de la production manufacturière) et des exportations de 21 milliards de dollars (30 % des exportations totales de la production fabrication).

L’industrie du logiciel et des services informatiques en Argentine a 40 000 employés avec environ 1 000 entreprises avec un chiffre d’affaires de 1 600 millions de dollars et 300 millions de dollars exportés.

Les industries créatives sont principalement concentrées à Buenos Aires (7,5 % du PIB district et 8 % de l’emploi total).

Formation online (cours, master, doctorat) : Commerce international

Le commerce international argentin.

  1. Les exportations argentines ont diminué 12 % (les céréales, le carburant, l’énergie, la fabrication industrielle, ralentissement au Brésil) et les importations ont diminué 11,4 % ;
  2. Les principaux partenaires commerciaux sont le Brésil, la Chine, le Chili, les États-Unis et l’Allemagne ;
  3. L’Argentine dispose d’un excédent commercial de 6 650 millions de dollars ;
  4. Les flux d’IDE : 6 612 millions de dollars ;
  5. Les investissements étrangers en Argentine jouissent d’une vaste protection légale protégée par une gamme normative national et international qui le place comme un pays sûr pour les investissements et les investisseurs étrangers ;
  6. L’Argentine est un membre du MERCOSUR. Depuis la création du MERCOSUR, le commerce entre l’Argentine et les autres pays membres du MERCOSUR a augmenté 500 %..

Exemple :
Accord de libre-échange (ALE) Mexique-MERCOSUR (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay)

Exemple :
Buenos Aires affaires

Exemple :
Accord de libre-échange Chili-MERCOSUR

Exemple :
Accord de libre-échange Pérou-MERCOSUR (Argentine, Brésil, Uruguay, Paraguay)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page