EENI École d'Affaires / Business School
Cours FOAD : Transport en Afrique



Partager la page par Twitter

Cours : Transport et logistique en Afrique (10 ECTS, Online, en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France)).

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

Le cours (programme professionnel) Transport et logistique en Afrique proposé par l’EENI Global Business School (École d’Affaires), se compose de :

Transport et logistique en Afrique (cours master doctorat) : corridors et ports africains, Dakar, Lagos

  1. L’introduction au transport en Afrique ;
  2. Les infrastructures en Afrique ;
  3. Le Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA) ;
  4. Le transport maritime en Afrique. Les ports africains ;
  5. Les corridors de transport africains
    1. L’Acte uniforme relatif au droit du transport de marchandises par route (OHADA).
  6. Le transport ferroviaire en Afrique ;
  7. Le Marché unique du transport aérien africain ;
  8. Les couts des infrastructures routières en Afrique ;
  9. Le transport et l’intégration régionale en Afrique ;
  10. Les TIC, le commerce et l’intégration régionale en Afrique ;
  11. Le plan d’action pour la sécurité routière ;
  12. Les chaines de valeur africaines.

Inscription / demandez des informations (cours, master, doctorat) EENI École d'Affaires / Business School Inscription.

Cours Master (commerce international et affaires internationales)

  1. Crédits : 10
    ECTS - CECT ECTS (Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) - CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES).
    ;
  2. Frais : 240 € (euros) ;
  3. Durée : 2
    mois Il est recommandé de consacrer environ douze heures par semaine suivant un horaire flexible
    ;
  4. Formation ouverte à distance FOAD Online ;
  5. Système d’inscription en continu ;
  6. Télécharger le programme du cours (PDF).

Les documents d’étude en Cours Masters Doctorats, affaires internationales, commerce, en français (Afrique francophone, France)

  1. Aussi disponible L’étudiant accède librement au cours dans ces langues (formation multilingue) ; les étudiants doivent maitriser ces langues avec un niveau d’aisance suffisant
    en Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais Transport and Logistics in Africa Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international Transporte e Logística na África Étudier en espagnol master, doctorat, course, commerce international et affaires (Afrique, France) Transporte y Logística en África.

Le cours fait partie des programmes proposés par l’EENI :

Masters (MIB) : affaires en Afrique, transport en Afrique.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : logistique mondiale, affaires africains, commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Exemple :
Port de Dakar (Sénégal). L’accès au marché malien. Cours transport maritime

Les objectifs du cours sont de connaitre...

  1. L’état du transport en Afrique (les prévisions, les couts, les programmes...) ;
  2. Le réseau africain des infrastructures de transport ;
  3. Le transport aérien en Afrique, les routes principales et les aéroports ;
  4. Les raisons du déclin du chemin de fer en Afrique ;
  5. Les principaux corridors logistiques en Afrique ;
  6. Les plus grands ports africains ;
  7. Comment accéder aux quinze pays enclavés de l’Afrique à travers les ports et les corridors ;
  8. L’importance du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA) ;
  9. Les relations entre l’intégration et la logistique en Afrique et l’impact régional dans le commerce intra-africain ;
  10. Comment l’utilisation intensive des TIC peut réduire les coûts logistiques en Afrique ;
  11. Le Plan d’action pour la sécurité routière de l’Afrique (2011-2020) ;
  12. Les chaines de valeur africaines et comment les entreprises peuvent profiter leurs avantages.

Le cours Transport et logistique en Afrique s’adresse à :

  1. Les entreprises mondiales souhaitant exporter vers l’Afrique ou importer depuis l’Afrique ;
  2. Les entreprises africaines qui souhaitent exporter depuis l’Afrique ou importer vers l’Afrique ;
  3. Les entreprises africaines qui souhaitent accroitre son commerce intra-africain ;
  4. Les entreprises logistiques (africaines et non africaines) qui souhaitent connaitre le secteur logistique africain ;
  5. Toutes les personnes liées au transport et la logistique en Afrique.

Le paradoxe de la logistique en Afrique - Le coût pour transporter un conteneur :
- Depuis le port de Durban (Afrique du Sud) vers Lusaka (Zambie) : 8 000 USD (1 633 kilomètres)
- Depuis le port de Durban au Japon : 1 800 USD

Étudiants africains / Pedro Nonell, master doctorat, affaires et commerce interational. Diplôme

Le cours contient des exercices qui sont évalués par les enseignants afin d’obtenir leur diplôme du Cours (programme professionnel) transport et logistique en Afrique émis par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) de l’Espagne (Union européenne).

Un étudiant qui a réussi ses examens dans cette formation peut les faire valider et s’inscrire dans un autre diplôme de cycle supérieur ou dans ces masters ou doctorats de l’EENI.

Portail affaires africains de l’EENI.

Domaine de spécialisation : Afrique.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)

Les unités d’enseignement.

Programme de l’unité d’enseignement 1 - Introduction au transport en Afrique.

  1. L’introduction au transport en Afrique ;
  2. Les perspectives du transport en Afrique 2040 ;
  3. Le réseau africain d’infrastructures régionales de transport ;
  4. La prévision de la demande pour le transport en Afrique ;
  5. Les couts économiques de l’inefficacité du transport en Afrique ;
  6. Le transport aérien en Afrique ;
  7. Étude de cas : Ethiopian Airlines, la meilleure compagnie aérienne en Afrique ;
  8. Le déclin du trafic ferroviaire ;
  9. Le transport routier en Afrique ;
  10. Le transport multimodal ;
  11. Étude de cas : Bolloré Afrique logistique ;
  12. L’introduction au transport maritime en Afrique ;
  13. L’introduction aux corridors africains.

Exemple :
Transport ferroviaire en Afrique (Master Doctorat) Systèmes ferroviaires africains : Cameroun, Madagascar, Maroc, Sénégal


Programme de l’unité d’enseignement 2 - Les infrastructures en Afrique.

  1. Le Programme de connaissance de l’infrastructure en Afrique ;
  2. Le Consortium pour les infrastructures en Afrique ;
  3. Les tendances des investissements en infrastructures en Afrique ;
  4. L’analyse des infrastructures en Afrique ;
  5. Les infrastructures et la croissance économique en Afrique ;
  6. Les infrastructures et la réduction de la pauvreté ;
  7. Le cadre institutionnel de l’Afrique pour les infrastructures ;
  8. L’urbanisation et la prestation de services d’infrastructures ;
  9. L’intégration régionale et les infrastructures.

Programme de l’unité d’enseignement 3- Le programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA).

  1. L’introduction au Programme pour le développement des infrastructures en Afrique ;
  2. Les secteurs clés du Programme de développement des infrastructures en Afrique
    1. PIDA - Énergie ;
    2. PIDA - Transport ;
    3. PIDA - Technologies de l’information et de la communication (TIC) ;
    4. PIDA - Ressources en eau transfrontalières.
  3. Les résultats du PIDA: le développement par l’intégration régionale ;
  4. Les couts et les investissements du Programme de connaissance de l’infrastructure en Afrique.

Exemple :
Développement Infrastructures Afrique PIDA

Programme de l’unité d’enseignement 4- Le transport maritime en Afrique.

1- Introduction au transport maritime en Afrique.

  1. L’introduction au transport maritime en Afrique ;
  2. Les plus grands ports maritimes en Afrique ;
  3. La Charte africaine des transports maritimes révisée ;
  4. La Résolution de Durban sur la sureté maritime, la sécurité maritime et la protection de l’environnement marin en Afrique.

2- Les ports de l’Afrique australe.

  1. L’Afrique du Sud : le port de Durban ;
  2. La Namibie : le port de Walvis Bay.

3- Les ports de l’Afrique de l’Est.

  1. Djibouti : le port de Djibouti ;
  2. Le Kenya : le port de Mombasa ;
  3. Madagascar : les ports de Madagascar ;
  4. Le Mozambique : le port de Maputo ;
  5. Le Soudan : Port-Soudan ;
  6. La Tanzanie : le port de Dar es Salam.

4- Les ports de l’Afrique centrale.

  1. L’Angola : le port de Lobito et le port de Luanda ;
  2. Le Cameroun : le port de Douala ;
  3. La République du Congo: le port de Pointe-Noire ;
  4. Le Gabon : le port de Libreville ;
  5. La Guinée équatoriale : le port de Malabo ;
  6. L’Organisation maritime de l’Afrique de l’Ouest et Centrale (MOWCA).

5- Les ports de l’Afrique de l’Ouest.

  1. Le Bénin : le port de Cotonou ;
  2. La Côte d’Ivoire : le port d’Abidjan ;
  3. Le Ghana : le port de Tema ;
  4. Le Nigeria : le port de Lagos ;
  5. Le Sénégal : le port de Dakar ;
  6. Le Togo: le port de Lomé.

6- Les ports de l’Afrique du Nord.

  1. L’Algérie : le port d’Alger ;
  2. L’Égypte : Port Saïd. Le canal de Suez ;
  3. Le Maroc : le port de Casablanca ;
  4. La Tunisie : le port de La Goulette.

Exemple :
Port d’Abidjan, Côte d’Ivoire. L’accès au Mali, au Burkina Faso et au Niger (Master, Cours logistique)

Programme de l’unité d’enseignement 5 - Les corridors de transport africains.

  1. L’introduction aux corridors de transport africains ;
  2. Le Programme d’action d’Almaty des Nations Unies (NU) ;
  3. Le réseau d’autoroutes transafricaines ;
  4. Algérie-Nigeria : Alger-Lagos (transsaharien) ;
  5. Égypte-Sénégal : l’autoroute transafricaine Le Caire-Dakar ;
  6. Sénégal-Nigeria : l’autoroute trans-ouest-africaine Dakar-Lagos ;
  7. Nigeria-Kenya : l’autoroute transafricaine 8 Lagos-Mombasa ;
  8. Libye-Namibie : le corridor Tripoli-Windhoek ;
  9. Égypte-Botswana : le corridor Le Caire-Gaborone ;
  10. Sénégal-Tchad : l’autoroute trans-sahélienne Dakar-N’Djaména ;
  11. Tchad-Djibouti : le corridor N’Djaména-Djibouti ;
  12. Angola-Mozambique : l’autoroute transafricaine 9 Beira-Lobito ;
  13. Angola-Zambie : le corridor de Lobito ;
  14. Kenya-Burundi : le corridor nord ;
  15. Tanzanie-République démocratique du Congo: le corridor central ;
  16. Tanzanie-Zimbabwe : le corridor nord-sud ;
  17. Le projet de facilitation du transport et du commerce de la CEMAC ;
  18. Les corridors dans la région de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) ;
  19. Le corridor de croissance Asie-Afrique.

Programme de l’unité d’enseignement 6 - Les couts des infrastructures routières en Afrique.

  1. L’introduction aux couts de l’infrastructure routière en Afrique ;
  2. La construction d’une base de données pour l’analyse des couts routiers en Afrique ;
  3. L’introduction analytique pour les couts de l’infrastructure routière en Afrique ;
  4. La courbe du coût unitaire sur la base de la dimension du projet.

Programme de l’unité d’enseignement 9 - Le plan d’action pour la sécurité routière.

  1. L’introduction au Plan d’action africain pour la sécurité routière ;
  2. Les cinq piliers du Plan d’action pour la sécurité routière de l’Afrique
    1. La gestion de la sécurité routière ;
    2. La sécurité des routes et mobilité ;
    3. La sécurité des véhicules ;
    4. La sécurité des usagers ;
    5. Réponse après les accidents.

Exemple :
Corridor Nord Afrique, l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, le Kenya (Cours transport routier)

Programme de l’unité d’enseignement 7 - Le transport et l’intégration régionale en Afrique.

  1. Le rapport « État de l’intégration régionale en Afrique » (ARIA) (la CEA, la BAD, l’UA) ;
  2. Les développements dans les domaines clés à travers les communautés économiques régionales ;
  3. La libre circulation des personnes et le droit d’établissement ;
  4. La convergence des politiques macroéconomiques ;
  5. L’intégration physique ;
  6. Les corridors transafricains ;
  7. Les chemins de fer ;
  8. Le transport aérien ;
  9. L’énergie ;
  10. Les développements au niveau inter-CER et au niveau continental ;
  11. L’intégration régionale ;
  12. L’harmonisation des règles d’origine à travers l’Afrique ;
  13. Les mesures de facilitation des échanges et les programmes ;
  14. L’accès au marché et les services ;
  15. Les initiatives des corridors ;
  16. Les meilleures pratiques dans l’intégration régionale en Afrique.

Exemple :
Afrique guichet unique

Programme de l’unité d’enseignement 8 - Les technologies de l’information et de la communication (TIC), le commerce et l’intégration régionale en Afrique.

  1. Les TIC, le commerce intra-africain et l’intégration régionale en Afrique ;
  2. Le commerce électronique : le prochain jalon de la croissance africaine ;
  3. Les initiatives dans les CER (communautés économiques régionales) ;
  4. Les technologies de l’information et de la communication et la facilitation des échanges en Afrique ;
  5. SYDONIA (Système douanier automatisé) ;
  6. Les guichets uniques en Afrique ;
  7. Étude de cas :
    1. Le système automatisé d’exploitation du terminal de Kilindini (Kenya) ;
    2. Les guichets uniques nationaux au Ghana et au Mozambique.
  8. Le Système automatisé d’exploitation du terminal ;
  9. Les TIC et les corridors de transport africains ;
  10. Les technologies de l’information et de la communication et les paiements ;
  11. Les paiements mobiles transfrontaliers ;
  12. Étude de cas :
    1. Le système de paiement de l’Afrique de l’Est (EAPS) ;
    2. Les sites de vente en ligne nigériane (DealDey, Konga, Jumia).

Formation online (cours, master, doctorat) : Programmes de Facilitation des échanges (commerce international). Accord AFC

La facilitation des échanges
  1. L’Accord sur la facilitation des échanges (AFE) ;
  2. La Convention internationale sur l’harmonisation des contrôles des marchandises aux frontières (UNECE) ;
  3. La Convention de Kyoto révisée (CKR) ;
  4. Le Système global de préférences commerciales entre pays en développement (SGPC) ;
  5. Le Protocole concernant les négociations commerciales (PTN) ;

L’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires (MSF).

L’Accord sur les obstacles techniques au commerce (OTC).

L’Accord sur l’inspection avant expédition (PSI).

Exemple :
Les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le commerce et l’intégration régionale en Afrique

Programme de l’unité d’enseignement 10 - Les chaines de valeur africaines.

  1. L’introduction aux chaines de valeur africaines ;
  2. Les opportunités pour les entreprises de l’Afrique ;
  3. Étude de cas : la chaîne de valeur du cacao en Afrique de l’Ouest ;
  4. Les pôles de croissance africains ;
  5. Comment les entreprises africaines peuvent tirer profit des chaines de valeur ? ;
  6. Les couts d’exportation en Afrique ;
  7. Les règles d’origine et les frais de transport en Afrique ;
  8. La facilitation du commerce intra-africain ;
  9. Les postes frontaliers à guichet unique ;
  10. La coopération de l’investissement direct à l’étranger ;
  11. Les chaines de valeur mondiales : l’Afrique, l’usine du monde ? ;
  12. Étude de cas : le plus grand distributeur d’alimentation en Afrique (Shoprite).

Exemple :
Chaîne de valeur du cacao en Afrique de l’Ouest, Cours



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page