EENI École d'Affaires / Business School

G5 Sahel (Lutte contre le terrorisme)


Partager la page par Twitter

Programme de l’unité d’enseignement (UE) - Le G5 Sahel : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

  1. L’introduction au G5 Sahel : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad (Afrique) ;
  2. La menace du terrorisme djihadiste au Sahel (Al-Qaïda au Maghreb islamique, le Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) - Al Mourabitoune, Boko Haram) ;
  3. Les objectifs du G5 Sahel : la lutte contre le terrorisme djihadiste ;
  4. Le Dispositif de pilotage du G5 Sahel
    1. La Conférence des Chefs d’État ;
    2. Le Conseil des ministres ;
    3. Le Secrétariat permanent du G5 Sahel.
  5. Les associations du G5 Sahel avec la France, l’UE, le Japon, les Nations Unies (NU).

Exemple :
Le G5 Sahel :
G5 Sahel- lutte contre le terrorisme djihadiste

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires en Afrique de l’Ouest

Doctorats, masters, cours à distance (Affaires, Afrique, Commerce international)

L’UE « Le G5 Sahel » fait partie des programmes FOAD Online proposés par l’EENI Global Business School (École d’Affaires) :

Cours (DU) : Affaires en Afrique de l’Ouest, Afrique centrale, Maghreb

Masters (MIB) : affaires en Afrique, pays musulmans.

Masters professionnels en commerce international et affaires - Formation online

Doctorat (DIB) : affaires africains, affaires islamiques commerce mondial.

Doctorat professionnel en affaires internationales (DIB) - Formation online

Les documents d’étude : Francés ou Doctorats masters cours, affaires et commerce international en anglais G5 Sahel Español G5 Sahel Doctorats masters cours en portugais. Affaires et commerce international G5 Sahel.

Formation online (cours, master, doctorat) : affaires au Maghreb

Formation online : Islam et affaires (Cours Master Doctorat)

Recommandations pour des Burkina Faso (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) étudiants burkinabès, Mali (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) maliens, Mauritanie (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) mauritaniens, Niger (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) nigériens et Tchad (Étudier, Master, Doctorat, Affaires, Commerce International) tchadiens.

Le G5 Sahel : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad

L’objectif principal du G-5 Sahel est d’assurer la sécurité au Sahel, en particulier pour faire face à la menace du terrorisme djihadiste (Al-Qaeda au Maghreb islamique, le Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) - Al Mourabitoune, Boko Haram).

Le G-5 Sahel est d’une importance vitale pour assurer la sécurité et mettre fin à la menace jihadiste au Sahel.

  1. Les pays membres du G-5 Sahel sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad ;
  2. Le G-5 Sahel a été créé en février 2014 ;
  3. Le siège du G-5 Sahel est en Mauritanie ;
  4. À l’exception de la Mauritanie, tous les pays du G-5 Sahel n’ont pas accès à la mer (pays enclavés) ;
  5. L’arabe et le français sont les principales langues de la région du G-5 Sahel.

Le G5 Sahel cherche à améliorer les conditions de vie des populations au Burkina Faso, au Tchad, au Mali, en Mauritanie et au Niger, ainsi qu’à promouvoir la démocratie et la bonne gouvernance au Sahel.

Le G5 Sahel a des programmes pour le développement des infrastructures de transport, de l’énergie, de l’hydraulique, des télécommunications ou de la sécurité alimentaire.

Le G5 Sahel se concentre sur les zones transfrontalières et enclavés, avec une faible densité humaine ou avec une faible présence de l’État.

Les communautés économiques régionales africaines liées aux pays du G5 Sahel :

  1. Le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad appartiennent à la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) et au Système de préférences commerciales entre les États membres de l’OCI ;
  2. Tous les pays du G5 Sahel, à l’exception de la Mauritanie appartiennent à :
    1. L’Autorité du bassin du Niger (ABN) ;
    2. L’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA).
  3. Le Burkina Faso, le Mali et le Niger appartiennent à :
    1. La Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ;
    2. L’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).
  4. Le Tchad appartient à :
    1. La Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ;
    2. La Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).
  5. Mauritanie appartient à l’Union du Maghreb arabe (UMA).

Formation online (cours, master, doctorat) : Transport et logistique en Afrique

La logistique liée aux pays du G5 Sahel :

  1. L’autoroute trans-sahélienne (Corridor Dakar-N’Djaména) ;
  2. Le corridor Alger-Lagos (transsaharien) ;
  3. Le corridor Le Caire-Dakar ;
  4. Le corridor Dakar-Lagos ;
  5. Le corridor Tripoli-Windhoek ;
  6. L’autoroute transafricaine N’Djaména-Djibouti ;
  7. Le port le plus proche du Burkina Faso : le port d’Abidjan ;
  8. Le port le plus proche du Tchad : le port de Douala ;
  9. Le port le plus utilisé pour accéder au Mali est le port de Dakar et le port de Cotonou pour accéder au Niger.

La religion principale dans la région du G5 Sahel est l’islam :

  1. Pratiquement toute la population du Mali, de la Mauritanie et du Niger est musulmane ;
  2. Au Tchad, l’islam représente 44 % de la population tchadienne et le christianisme 33 % ;
  3. Au Burkina Faso, 60 % de la population est musulmane ;
  4. Au Tchad et au Burkina Faso, l’influence des religions traditionnelles africaines est très importante.

Les pays du G5 Sahel appartiennent à trois espaces économiques de la civilisation africaine :

  1. Le Burkina Faso, le Mali et le Niger appartiennent à l’espace économique d’Afrique de l’Ouest ;
  2. La Mauritanie à l’espace économique maghrébin ;
  3. Le Tchad à l’espace économique d’Afrique centrale.

Portail affaires africains de l’EENI.

Nous croyons en l’Afrique / Enseignement supérieur à des prix abordables pour les africains (Mali, Niger, Burkina, Sénégal, Togo, Madagascar...)



(c) EENI Global Business School (École d’Affaires) 1995-2022
Nous n’utilisons pas de cookies
Remonter en haut de la page