Affaires en Afrique centrale (Licence Afrique)

EENI- École Supérieure de Commerce International

L’intégration économique en Afrique centrale et les affaires dans les pays centre-africains I (Licence en affaires interafricaines à distance, quatrième semestre)


Licence en affaires interafricaines

UE - « L’intégration économique en Afrique centrale. Faire des affaires dans les pays centre-africains I » (8 ECTS CECT) - Licence en affaires interafricaines (quatrième semestre)

Faire des affaires en Afrique centrale

L’objectif principal de la formation « Affaires en Afrique centrale et Sahel » est d’offrir une vision globale de l’économie des marchés centrafricains pour développer un plan d’affaires pour l’Afrique centrale.

  1. Apprendre à faire des affaires au Cameroun, au Gabon, en Angola, au Congo, en République centrafricaine, au Burundi
  2. Comprendre l’importance de la CEMAC (Communauté Économique et monétaire de l’Afrique centrale), de la CEN-SAD (Communauté des États sahélo-sahariens) et de la CEEAC (Communauté Économique des États de l’Afrique centrale)
  3. Analyser les opportunités d’affaires et l’investissement direct étranger en Afrique centrale
  4. Analyser le commerce international de l’Afrique centrale
  5. Connaitre les accords de libre-échange de la région
  6. Connaitre les principales femmes et les hommes d’affaires de l’Afrique centrale
  7. Connaitre les plus grands ports et les corridors transafricains de la région de l’Afrique centrale
  8. Élaborer un plan d’affaires pour l’Afrique centrale

Intégration économique en Afrique centrale

Programme de la formation : la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

  1. L’introduction à la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
  2. L’organigramme de la CEMAC
  3. Le Programme économique régional
  4. Les institutions spécialisées de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
  5. L’Union économique de l’Afrique centrale (UEAC)
  6. L’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC)
  7. La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC)
  8. La Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques
  9. La Commission internationale du bassin Congo-Oubangui-Sangha
  10. Les projections économiques par pays : le Cameroun, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad
  11. Les douanes de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
  12. Le tarif douanier des pays membres de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
  13. Les régimes douaniers
  14. Les modèles de déclarations
  15. Le système Sydonia

Les buts de la formation « la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) » :

  1. Comprendre les objectifs de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres et les domaines de coopération de la CEMAC
  3. Analyser le processus d’intégration économique et le commerce international entre les pays membres de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)
  4. Comprendre l’union économique et monétaire de la CEMAC ainsi que les régimes douaniers et le système Sydonia
  5. Connaitre le programme économique régional de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (création d’un espace économique intégré en 2025)
  6. Analyser le rôle des institutions affiliées de la CEMAC : BEAC, BDEAC.

La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC).

  1. L’introduction à la Banque des États de l’Afrique centrale
  2. La politique monétaire de la BEAC
  3. La réforme des systèmes et des moyens de paiement de la CEMAC
  4. Le système de gros montants automatisé
  5. Le système de télé compensation en Afrique centrale

Programme de la formation : la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).

  1. L’introduction à la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC)
  2. L’historique et le contexte de la CEEAC
  3. La structure de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale. Ses missions
  4. Les domaines d´intervention de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale
  5. Les organismes spécialisés
  6. La Commission régionale des pêches du golfe de Guinée
  7. La Commission des forêts de l’Afrique centrale
  8. Le pool énergétique de l’Afrique centrale
  9. Les programmes de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale
  10. L’intégration des peuples autochtones
  11. La gestion responsable des zones protégées
  12. Le développement durable et l’intégration
  13. L’intégration par l’agriculture
  14. La gestion intégrée des ressources en eau
  15. Le commerce illicite d’ivoire dans la région de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale
  16. Le développement de l’économie verte en Afrique centrale

Les buts de la formation « la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) » :

  1. Comprendre les objectifs, les fonctions et les organismes spécialisés de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la CEEAC et les domaines de coopération
  3. Connaitre le contexte socioéconomique et les défis du développement des pays de la région de l’Afrique centrale
  4. Analyser le processus d’intégration économique et le commerce international entre les pays membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale
  5. Analyser l’impact du commerce illicite d’ivoire dans la région et le développement de l’économie verte

Programme de la formation : la Communauté Économique des pays des Grands Lacs (CEPGL).

  1. L’introduction à la Communauté Économique des pays des Grands Lacs (CEPGL)
  2. Les organismes de la Communauté Économique
  3. La société internationale d’électricité des pays des Grands Lacs : le Burundi, la République démocratique du Congo, le Rwanda
  4. Le Programme économique régional 2014-2020
  5. L’intégration économique, les investissements, le commerce international et la promotion
  6. Le Forum du secteur privé de la Communauté Économique CEPGL
  7. Le corridor nord

Programme de la formation : faire des affaires en Angola

  1. L’introduction à l’Angola
  2. Faire des affaires à Luanda
  3. L’économie angolaise
  4. Isabel dos Santos (la femme la plus riche de l’Afrique)
  5. Le secteur privé angolais
  6. Le commerce international angolais
  7. Le port de Luanda et le port de Lobito
  8. Les opportunités d’affaires en Angola
    1. Les ressources minérales, les diamants et le pétrole
    2. L’agriculture
    3. Les industries
    4. Le transport et la logistique
    5. Le bâtiment
  9. L’Agence nationale pour l’investissement privé - ANIP
  10. Les investissements directs étrangers en Angola
  11. Étude de cas :
    1. Telecom Angola (*)
    2. Sonangol
    3. L’entreprise nationale du diamant de l’Angola
  12. L’introduction au portugais
  13. L’accès au marché angolais
  14. Le plan d’affaires pour l´Angola

(* Disponible en portugais).

Les buts de la formation « Faire des affaires en Angola » :

  1. Apprendre à faire des affaires en Angola
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en Angola
  3. Analyser les relations commerciales de l’Angola avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange de l’Angola
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché angolais
  6. Étudier le profil des entreprises angolaises

Isabel dos Santos (Angola) : la femme la plus riche de l’Afrique.

  1. L’investisseuse et femme d’affaires angolaise Isabel dos Santos
  2. L’entreprise Unitel internationale et le groupe financier Santoro

Programme de la formation : faire des affaires au Burundi

  1. L’introduction à la République du Burundi
  2. Faire des affaires à Bujumbura
  3. L’économie burundaise
  4. Le commerce international burundais
  5. Les opportunités d’affaires au Burundi
    1. Le tourisme
    2. Le secteur minier
    3. L’agriculture
    4. Les aliments et les boissons
    5. L’industrie et les manufactures
    6. Le transport et l’infrastructure
    7. L’énergie
    8. Les services financiers
    9. La santé
    10. Les TIC
    11. L’immobilier
  6. L’Agence de promotion de l’investissement du Burundi
  7. L’investissement direct étranger au Burundi
  8. Étude de cas : l’Office du Thé du Burundi
  9. L’introduction au swahili
  10. L’accès au marché burundais
  11. Le plan d’affaires pour le Burundi

Les buts de la formation « Faire des affaires au Burundi » :

  1. Apprendre à faire des affaires au Burundi
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Burundi
  3. Analyser les relations commerciales du Burundi avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange du Burundi
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché burundais

Programme de la formation : faire des affaires au Cameroun.

  1. L’introduction au Cameroun 
  2. Les affaires à Yaoundé et à Douala
  3. L’économie camerounaise
  4. Le commerce international camerounais
  5. Le port de Douala
  6. Investir au Cameroun
  7. L’Agence de promotion des investissements du Cameroun
  8. Les opportunités d’affaires au Cameroun
    1. L’agriculture et l’agroalimentaire
    2. Le logement et la construction
    3. Les services professionnels
    4. Le secteur minier
    5. Le tourisme
  9. Étude de cas.
    1. Les Brasseries du Cameroun
    2. Cameroun télécommunications
    3. Le groupe Fadil
  10. L’accès au marché camerounais
  11. Le plan d’affaires pour le Cameroun

Les buts de la formation « Faire des affaires au Cameroun » :

  1. Apprendre à faire des affaires au Cameroun
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Cameroun
  3. Analyser les relations commerciales du Cameroun avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange du Cameroun
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché camerounais
  6. Étudier le profil des entreprises camerounaises

Programme de la formation : faire des affaires en République du Congo.

  1. L’introduction à la République du Congo
  2. Faire des affaires à Brazzaville et à Pointe-Noire
  3. L’économie congolaise
  4. Le commerce international du Congo
  5. Les douanes congolaises
  6. Le port de Pointe Noire
  7. Étude de cas :
    1. Les zones économiques spéciales au Congo
    2. Le terminal Congo
    3. L’industrie pétrolière congolaise
  8. Les opportunités d’affaires au Congo
    1. L’industrie agroalimentaire
    2. Les travaux publics
    3. L’immobilier
    4. Le tourisme
    5. Les télécommunications
  9. L’accès au marché congolais
  10. Le plan d’affaires pour la République du Congo

Les buts de la formation « Faire des affaires en République du Congo » :

  1. Apprendre à faire des affaires en République du Congo
  2. Évaluer les opportunités d’affaires en République du Congo
  3. Connaitre les accords de libre-échange de la République du Congo
  4. Analyser les relations commerciales de la République du Congo avec le pays de l’étudiant
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le marché congolais

Programme de la formation : faire des affaires au Gabon

  1. L’introduction au Gabon 
  2. Faire des affaires à Libreville
  3. L’économie gabonaise
  4. L’industrie au Gabon
  5. Le « Gabon vert » (l’agriculture et l’industrie du bois)
  6. Le secteur tertiaire au Gabon : les transports, les télécommunications...
  7. Le commerce international gabonais
  8. Les ports de Libreville et Port-Gentil
  9. Les investissements directs étrangers au Gabon
  10. Les opportunités d´affaires :
    1. Les télécommunications
    2. Les travaux publics
    3. Les ressources naturelles
    4. La filière bois
    5. Le tourisme...
  11. Étude de cas :
    1. Zain au Gabon
    2. SIGALLI
    3. Prix import
    4. La Compagnie du Komo
  12. L’accès au marché gabonais
  13. Le plan d’affaires pour le Gabon

Les buts de la formation « Faire des affaires au Gabon » :

  1. Apprendre à faire des affaires au Gabon
  2. Évaluer les opportunités d’affaires au Gabon
  3. Analyser les relations commerciales du Gabon avec le pays de l’étudiant
  4. Connaitre les accords de libre-échange du Gabon
  5. Apprendre à élaborer un plan d’affaires pour le Gabon
  6. Étudier le profil des entreprises gabonaises

Nous croyons en Afrique (EENI)

  1. ECTS : Système européen de transfert et d’accumulation de crédits
  2. CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES)

Exemples : L’intégration économique en Afrique centrale et les affaires dans les pays centre-africains I (Licence en affaires interafricaines à distance, quatrième semestre)

Isabel dos Santos : la femme la plus riche de l’Afrique

Faire des affaires au Burundi

Pool énergétique Afrique centrale

Angola Commerce international

Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC)

Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC)

Langue de l’UE « L’intégration économique en Afrique centrale et les affaires dans les pays centre-africains I » de la Licence en affaires interafricaines (quatrième semestre) : Français (ou Anglais Degree Africa Espagnol Grado Africa Portugais Licenciatura Africa)



Université U-EENI La Catalogne est l'Espagne