EENI-École d'Affaires

Organisations africaines d’intégration (Licence Afrique)

EENI- École Supérieure de Commerce International

Les organisations économiques et d’intégration africaines (Licence en affaires interafricaines à distance, troisième semestre)


Licence en affaires interafricaines

UE - « Les organisations économiques et d’intégration africaines » (5 ECTS CECT) - Licence en affaires interafricaines (troisième semestre)

Programme de la formation : la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

  1. L’introduction à la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  2. Les principales institutions de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  3. L’histoire de la Communauté de développement de l’Afrique australe
  4. Le traité de la SADC (1992)
  5. Le profil économique de la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) : l’Angola, le Botswana, la République démocratique du Congo, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, l’Île Maurice, le Mozambique, la Namibie, les Seychelles, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la République unie de Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe
  6. Les plans stratégiques de la SADC
  7. Le développement économique en Afrique australe
  8. Le commerce international dans la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
    a- La libéralisation du commerce
    b- Les douanes et la facilitation des échanges
    c- La politique de concurrence
    d- Les obstacles non tarifaires
    e- Le commerce des services
    f- Le Programme de développement commercial de la Communauté de développement de l’Afrique australe
  9. Le Plan de développement stratégique indicatif régional (RISDP)
  10. La direction du commerce international, l’industrie, les finances et l’investissement
  11. Le processus d’intégration dans la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
    a- La zone de libre-échange de la SADC (2008)
    b- L’union douanière (2010)
    c- Le marché commun (2015)
    d- L’Union économique et monétaire (2016)
    e- La monnaie unique (2018)
  12. Le Programme de soutien à l’intégration économique régionale de la SADC
  13. Les infrastructures et les services dans la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe
  14. Le transport dans la région de la SADC
    a- Le transport maritime, les ports et les voies navigables
  15. Les TIC et les télécommunications
  16. Le tourisme
  17. L’alimentation, l’agriculture et les ressources naturelles
  18. Le hub de l’Afrique australe pour le commerce
  19. Le protocole contre la corruption de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  20. Les accords de libre-échange de la SADC
    1. L’accord de partenariat économique Union européenne-SADC (appliqué à titre provisoire)
    2. L’accord Inde-Union douanière de l’Afrique australe
    3. L’accord avec l’Association européenne de libre-échange (AELE)

(Information disponible uniquement en anglais : 11 c-e, 12, 14, 18, 19).

Les buts de la formation « la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) » :

  1. Comprendre les objectifs et les institutions affiliées de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la SADC et les domaines de coopération
  3. Analyser le processus d’intégration économique : la zone de libre-échange de la SADC, l’Union douanière, le Marché commun, l’Union économique et monétaire et la monnaie unique
  4. Analyser le commerce intra-SADC
  5. Connaitre le Plan de développement stratégique indicatif régional de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  6. Connaitre les accords de libre-échange de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)

L’accord de libre-échange Union européenne-Communauté de développement de l’Afrique australe

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)
  2. La libéralisation du commerce international

L’accord commercial préférentiel Inde-Union douanière de l’Afrique australe (SACU)

  1. L’accord commercial préférentiel Inde-Union douanière de l’Afrique australe
  2. Le commerce international entre la République de l’Inde et l’Afrique du Sud

Programme de la formation : la Communauté est-africaine (EAC) - Communauté de l’Afrique de l’Est

  1. L’introduction à la Communauté est-africaine (EAC) : le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda
  2. Le régime du commerce de la Communauté est-africaine
  3. Les dispositions les plus importantes du traité
  4. Les organismes de la communauté
  5. La structure et les attributions du Secrétariat de la Communauté est-africaine
  6. La création de l’union douanière
  7. La création d’un marché commun
  8. La coopération monétaire et financière
  9. Le traité pour l’établissement de la Communauté est-africaine
  10. La Banque de développement de l’Afrique de l’Est
  11. L’accord de partenariat économique intérim Union européenne-Communauté de l’Afrique de l’Est (en négociation)

Les buts de la formation « la Communauté est-africaine (EAC) » :

  1. Comprendre les objectifs et les fonctions de la Communauté est-africaine
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres et les domaines de coopération parmi la Communauté est-africaine
  3. Analyser le processus d’intégration économique (union douanière et marché commun) et le commerce international entre les pays membres de la Communauté est-africaine
  4. Connaitre le rôle de la Banque de développement de l’Afrique de l’Est

Contenu disponible en anglais :

  1. L’économie et le commerce international dans la région de l’EAC
  2. Investir dans les marchés de la Communauté est-africaine
  3. L’indice du climat des affaires dans les marchés de la Communauté est-africaine
  4. Le développement de partenariats stratégiques
  5. Le marché commun de la Communauté est-africaine
  6. L’administration des douanes
  7. La libéralisation du commerce
  8. Les aspects liés au commerce
  9. Les programmes de promotion des exportations
  10. Les zones économiques spéciales
  11. Les régimes d’exemption
  12. Les dispositions générales
  13. Le tarif extérieur commun de la Communauté est-africaine

L’accord de partenariat commercial et d’investissement Communauté est-africaine (EAC) - États-Unis.

  1. L’introduction à l’accord de partenariat commercial et d’investissement entre la Communauté est-africain et les États-Unis
  2. Les objectifs de l’accord de partenariat
  3. Le commerce international entre les pays de l’EAC et les États-Unis

Programme de la formation : le Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA).

  1. L’introduction au Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
  2. Le processus décisionnaire du COMESA
  3. Les étapes d’intégration du COMESA
    1. La zone de libre-échange du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    2. L’union douanière du COMESA
    3. Le marché commun
    4. La communauté économique
  4. La facilitation du commerce au Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    1. Les procédures simplifiées transfrontaliers pour les petits commerçants
    2. L’élimination des obstacles non tarifaires
    3. Le régime régional de garantie du transit sous douane. Le Carnet RGTD
  5. L’économie de la région du COMESA.
    1. Le commerce international du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA)
    2. Le commerce intra-COMESA
    3. Le commerce des services
    4. Les investissements dans la région du COMESA
    5. L’industrie
    6. L’énergie
  6. L’agriculture de la région du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    1. Le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine
    2. L’Alliance pour le commerce des produits de base en Afrique orientale et australe
    3. Le Programme d’harmonisation des mesures sanitaires et les phytosanitaires
  7. Les infrastructures dans la région du COMESA.
    1. La facilitation du transport
  8. Les technologies de l’information et de la communication
    1. La Loi type sur la cybercriminalité
    2. La Loi type sur les transactions électroniques
  9. Les institutions et les agences du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
    1. La Banque de la ZEP (Zone d’Échanges préférentiels)
    2. La Compagnie de réassurance du COMESA
    3. L’Agence d’investissement régional du COMESA
    4. L’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique
    5. La Fédération des associations nationales des femmes entrepreneurs du COMESA
    6. Le Conseil des opérateurs économiques du COMESA

Les buts de la formation « le Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA) » :

  1. Comprendre les objectifs, les fonctions et les institutions du Marché commun de l’Afrique australe et orientale (COMESA)
  2. Connaitre l’économie de la région du COMESA
  3. Analyser les étapes d’intégration du COMESA : la zone de libre-échange, l’union douanière, le marché commun et la communauté économique COMESA
  4. Évaluer les avantages pour les pays membres du Marché commun de l’Afrique orientale et australe
  5. Connaitre les programmes de facilitation du commerce et du transport du COMESA
  6. Analyser le rôle des institutions affiliées : la Banque de la ZEP, AIRC, la Compagnie de réassurance du COMESA, ACA.
  7. Connaitre l’Initiative du bassin du Nil, la Commission de l´Océan Indien et la Communauté Économique des pays des Grands Lacs

L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - COMESA.

  1. L’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - pays COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe)
  2. Le commerce international entre les États-Unis et les pays du COMESA
  3. Les avantages de l’accord-cadre sur le commerce et l’investissement (TIF) États-Unis - COMESA

Programme de la formation : l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC.

  1. L’introduction à l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  2. Le cadre institutionnel
  3. Les domaines d’intervention
  4. La zone de libre-échange tripartite (ZLE)
  5. La facilitation du commerce
  6. La facilitation des transports : le corridor nord-sud
  7. Le développement des infrastructures (*)
  8. Les mécanismes liés au commerce (*)
  9. Les corridors et les infrastructures de la région du COMESA-SADC-EAC
  10. Étude de cas : le mécanisme de rapport, le suivi et l’élimination des obstacles non tarifaires (*)
  11. Vers la zone de libre-échange continentale africaine

(* Uniquement disponibles en anglais).

Les buts de la formation « l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC » :

  1. Comprendre les objectifs (union douanière) et les domaines de coopération de l’accord de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres du tripartite
  3. Comprendre les avantages de la zone de libre-échange tripartite (ZLE)
  4. Analyser les programmes de facilitation du commerce, des transports (les corridors africains...), de l’élimination des obstacles non tarifaires.
  5. Comprendre l’accord tripartite comme une étape vers la zone de libre-échange continentale africaine

Programme de la formation : la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD).

  1. L’introduction à la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)
  2. Les États membres de la CEN-SAD : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire, Djibouti, l’Égypte, l’Érythrée, la Gambie, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Libéria, la Libye, le Mali, le Maroc, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Somalie, le Soudan, le Tchad, le Togo et la Tunisie
  3. La Banque Sahélo-Saharienne pour l’investissement et le commerce international (BSIC)
  4. Le Programme régional de sécurité alimentaire
  5. L’Initiative africaine de la Grande Muraille verte
  6. Le renforcement institutionnel et du partenariat
  7. Les concertations techniques régionales

Les buts de la formation « la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD) » :

  1. Comprendre les objectifs de la Communauté des États sahélo-sahariens
  2. Évaluer les avantages pour les pays membres de la CEN-SAD
  3. Analyser les domaines de coopération et les programmes de la Communauté des États sahélo-sahariens
  4. Connaitre le rôle de la Banque Sahélo-Saharienne pour l’investissement et le commerce

Programme de la formation : L’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA).

  1. L’introduction à l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA)
  2. Les actes uniformes de l’OHADA
  3. Le droit commercial
  4. Le droit des entreprises commerciales
  5. Le droit des suretés
  6. Les procédures simplifiées de recouvrement et des voies d’exécution
  7. Les procédures collectives d’apurement du passif
  8. Le droit de l’arbitrage de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires
  9. L’organisation et l’harmonisation de la comptabilité des entreprises
  10. Les contrats du transport de marchandises par route
  11. Les entreprises coopératives
  12. Le traité relatif à l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires

Les buts de la formation « l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA) » :

  1. Comprendre les objectifs (intégration juridique) de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires
  2. Connaitre les actes uniformes de l’OHADA (le droit commercial, l’arbitrage, le transport...)
  3. Analyser les implications pour les affaires et pour les entreprises
  4. Comprendre le rôle de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires en l’intégration africaine

Nous croyons en Afrique (EENI)

  1. ECTS : Système européen de transfert et d’accumulation de crédits
  2. CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférable (CAMES)

Exemples : les organisations économiques et d’intégration africaines (Licence en affaires interafricaines à distance, troisième semestre)

Union douanière COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe)

Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC)

Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD)

Communauté est-africaine (EAC) Afrique

Commerce international COMESA

Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA)

Zone de libre-échange tripartite COMESA-EAC-SADC

Langue de l’UE « Les organisations économiques et d’intégration africaines » de la Licence en affaires interafricaines (troisième semestre) : Français (ou Anglais Degree Africa Espagnol Grado Africa Portugais Licenciatura Africa)


(c) EENI- École Supérieure de Commerce International