Affaires et économie africaine (Licence Afrique)

EENI- École Supérieure de Commerce International

L’Afrique : les affaires et l’économie (Licence en affaires interafricaines à distance, deuxième semestre)


Licence en affaires interafricaines

« L’Afrique : les affaires et l’économie » fait partie aussi de la Licence en commerce international (UE optative).

UE - « L’Afrique : les affaires et l’économie » (5 ECTS CECT) - Licence en affaires interafricaines (deuxième semestre)

Afrique affaires et économie

Les objectifs de la formation « L’économie et les affaires en Afrique » sont de connaitre...

  1. L’état de l’économie africaine : les tendances par région, les pays les plus dynamiques, l’influence des prix des matières premières, la politique fiscale, les risques auxquels l’économie africaine est confrontée, les flux des investissements directs, l’aide publique au développement, les recettes fiscales en Afrique, l’impact socioéconomique de l’Ebola
  2. Le rôle de la femme africaine dans l’économie et les affaires (519 millions), l’un des piliers de l’économie africaine
  3. Le profil des vingt-cinq femmes africaines qui mènent la transformation de l’Afrique, comme la présidente de l’Union africaine, Son Excellence la Docteur Nkosazana Dlamini-Zuma ou la femme d’affaires angolaise Isabel dos Santos (la femme la plus riche en Afrique)
  4. Le profil de quarante hommes d’affaires africains qui mènent également la transformation africaine, comme Alhaji Aliko Dangote du Nigeria « l’homme le plus riche de l’Afrique », le soudanais Mohammed Ibrahim, ou le sud-africain Patrice Motsepe
  5. L’État de la gouvernance en Afrique, les indices sur la façon de faire des affaires, le climat des affaires, l’état de la corruption, les tensions civiles ou l’important Indice Ibrahim de la gouvernance africaine
  6. Comprendre le concept de « Marchés pionniers ou pré-émergents en Afrique » en relation avec les opportunités d’investissement en Afrique et l’environnement des affaires

Programme de la formation - L’économie africaine :

  1. L’introduction à l’économie africaine
  2. Les perspectives macroéconomiques de l’Afrique
  3. Étude de cas : l’épargne, l’investissement et la croissance en Afrique
  4. Les tendances économiques par région
    1. Les pays de l’Afrique de l’Ouest et de l’Est : les régions de plus grande croissance
    2. L’Afrique centrale
    3. L’Afrique australe
    4. L’Afrique du Nord
  5. L’influence des prix des produits fondamentaux, l’inflation, les politiques fiscales et monétaires
  6. Étude de cas : la politique fiscale en Afrique et les cycles d’affaires
  7. Les risques qui affectent à l’économie africaine
  8. L’investissement direct étranger en Afrique.
    1. Les récepteurs principaux (pays et secteurs)
    2. Les sources de l’IDE en Afrique
    3. Les investissements intra-africains
    4. Le portefeuille des investissements pour l’Afrique
  9. Les apports financiers extérieurs vers l’Afrique
  10. L’Aide officielle pour le développement
  11. Les revenus tributaires en Afrique
  12. Étude de cas :
    1. Les répercussions socioéconomiques du virus Ebola en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone
    2. L’évolution historique de l’économie africaine

Programme de la formation : le rôle de la femme africaine - les femmes d’affaires africaines

Les femmes sont l’un des piliers du développement économique de l’Afrique. Elles fournissent environ 70 pour cent de la main-d’oeuvre agricole et elles produisent 90 pour cent de toutes les nourritures (OCDE).

Le Centre africain pour le genre.

  1. L’introduction au Centre africain pour le genre (ACG) de la Commission économique pour l’Afrique (CEPA)
  2. La femme en Afrique
  3. L’Observatoire des droits de la femme africaine
  4. Le rapport sur les femmes africaines
  5. L’indice de développement et des inégalités entre les sexes en Afrique
  6. Étude de cas : Son Excellence docteure Nkosazana Dlamini-Zuma, ex-Présidente de la Commission de l’Union africaine

Les droits des femmes en Afrique.

  1. L’introduction aux droits des femmes en Afrique
  2. Le protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatifs aux droits de la femme en Afrique
  3. Les programmes de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) sur le genre et le développement
  4. Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD)
  5. La Déclaration solennelle pour l’égalité de genre en Afrique

Les femmes africaines lauréates avec le prix Nobel, chef d’État ou présidents.

  1. Wangari Maathai (Kenya)
  2. Ellen Johnson Sirleaf (présidente du Libéria, prix Nobel de la paix)
  3. Leymah Gbowee (Libéria)
  4. Son Excellence docteure Joyce Banda (ex-présidente du Malawi)
  5. Catherine Samba-Panza (présidente intérimaire de la République centrafricaine)

Programme de la formation : les principales femmes d’affaires africaines.

  1. Isabel dos Santos (Angola) : la femme la plus riche de l’Afrique
  2. Folorunsho Alakija (la femme d’affaires nigérienne la plus riche)
  3. Cheryl Carolus (Afrique du Sud)
  4. Hajia Bola Shagaya (l’une des femmes d’affaires les plus riches de l’Afrique)
  5. Divine Ndhlukula (Zimbabwe)
  6. Mimi Alemayehou (Éthiopie / États-Unis)
  7. Tara Fela-Durotoye (Nigeria)
  8. Minoush Abdel-Meguid (Égypte)
  9. Adenike Ogunlesi (Nigeria)
  10. Bridgette Radebe (Afrique du Sud)
  11. Sibongile Sambo (Afrique du Sud)
  12. Wendy Appelbaum (Afrique du Sud)
  13. Iman (Somalie)
  14. Amina Odidi (Nigeria - Canada, scientifique et femme d’affaires)
  15. Rapelang Rabana (Afrique du Sud)
  16. Monique Katebe Musonda (Zambie)
  17. Amini Kajunju (République démocratique du Congo)
  18. Folake Folarin-Coker (Designer de mode nigérienne)
  19. Irène Charnley (Afrique du Sud)
  20. D’autres femmes d’affaires africaines importantes

Programme de la formation - Les hommes d’affaires africains.

1- Les africains les plus riches.

2- Le Nigeria :

  1. Alhaji Aliko Dangote (l’homme d’affaires le plus riche de l’Afrique et philanthrope. Fondateur du Groupe Dangote)
  2. Théophile Yakubu Danjuma (Politique, homme d’affaires et philanthrope)
  3. Tony Elumelu (directeur de la banque « United Bank for Africa », Afro-capitalisme)
  4. Tunde Folawiyo (homme d’affaires et philanthrope)
  5. Mike Adenuga (le deuxième homme le plus riche du Nigeria, fondateur de Globacom, philanthrope)
  6. Olufemi Otedola (Fondateur de Forte Oil)
  7. Adewale Tinubu (Fondateur de « Oando Energy Resources »)
  8. Orji Uzor Kalu (directeur de SLOK entreprise faitière)
  9. Docteur Alhaji Muhammadu Indimi (Fondateur de « Oriental Energy Resources »)
  10. Jim Ovia (banquier, le troisième le plus riche du Nigeria)
  11. Abdulsamad Rabiu (banquier nigérien)
  12. Hakeem Belo-Osagie
  13. Oba Otudeko

4- L’Afrique du Sud :

  1. Patrice Motsepe (chef d’entreprise et philanthrope sud-africain)
  2. Cyril Ramaphosa (chef d’entreprise et politique sud-africain)

5- Le Soudan :

  1. Mohammed Mo Ibrahim (homme d’affaires soudanais) : l’une des cent personnes les plus influentes à l’échelle mondiale
  2. Oussama Abdul Latif (homme d’affaires soudanais)

6- L’Égypte :

  1. Onsi Sawiris (homme d’affaires orthodoxe égyptien)
  2. Hassan Abdalla (banquier et homme d’affaires égyptien)
  3. Mohammed Mansour (homme d’affaires égyptien)
  4. Tarek Talaat Moustafa (homme d’affaires égyptien)
  5. Ahmed Mekky (homme d’affaires égyptien)

7- L’Éthiopie :

  1. Cheikh Mohammed Hussein Ali Al-Amoudi (homme d’affaires et philanthrope saoudien - éthiopien)

8- Le Kenya :

  1. Naushad N. Merali (chef d’entreprise kényan)
  2. Bhimji Depar Shah (homme d’affaires kényan)

9- Le Maroc :

  1. Othman Benjelloun : l’homme le plus riche du Maroc
  2. Mohammed Hassan Bensalah (chef d’entreprise marocain)
  3. Miloud Chaabi (homme d’affaires marocain)
  4. Anas Sefrioui (homme d’affaires marocain)
  5. Aziz Akhannouch (homme d’affaires et politique marocain)
  6. Ali Wakrim

10- L’Algérie :

  1. Ali Haddad (chef d’entreprise algérien)
  2. Issad Rebrab (homme d’affaires algérien)

11- La Tunisie :

  1. Mohammed Ali Harrath (homme d’affaires tunisien)

12- Le Zimbabwe :

  1. Sifiso Dabengwa (homme d’affaires zimbabwéen)
  2. Strive Masiyiwa (homme d’affaires zimbabwéen )

13- La Tanzanie.

  1. Mohammed Dewji (homme d’affaires tanzanien)
  2. Said Salim Awadh Bakhresa (homme d’affaires tanzanien)
  3. Reginald Mengi (homme d’affaires tanzanien)

14- L’Angola :

  1. André Action Diakité Jackson

Programme de la formation : Faire des affaires et gouvernance économique en Afrique.

  1. L’introduction à la gouvernance politique et économique en Afrique
  2. Le rôle de l’Union africaine, de la Banque africaine de développement et de la Commission économique pour l´Afrique
  3. Le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs - NEPAD
  4. Les indices « faire des affaires en Afrique »
  5. La gouvernance démocratique en Afrique
  6. Les tensions civiles en Afrique
  7. Les conflits armés en Afrique
  8. La gouvernance économique en Afrique
  9. L’environnement des affaires en Afrique
  10. La corruption en Afrique
  11. Les flux financiers illicites en Afrique
  12. Le groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest
    1. Le groupe de l’Est et du Sud de l’Afrique contre le blanchiment d’argent
    2. Le Forum sur l’Administration Fiscale africaine
  13. L’Indice Ibrahim de gouvernance africaine

Programme de la formation : les marchés pionniers (frontaliers) en Afrique

Le Nigeria : le premier marché pionnier (frontalier) du monde.

  1. L’introduction aux marchés pionniers en Afrique
  2. Le contexte africain
  3. Les classes moyennes émergentes en Afrique
  4. La réduction des conflits en Afrique
  5. Le développement humain
  6. L’intégration régionale de l’Afrique
  7. L’amélioration de l’environnement des affaires en Afrique
  8. L’Afrique n’est pas une région hostile aux investissements
  9. Qui investit en Afrique ?
    1. Les pays émergents
    2. Pourquoi les investissements devraient-ils affluer vers l’Afrique ?
  10. Les secteurs : les ressources naturelles et les télécommunications
  11. Le plus grand marché de travail mondial

L’Afrique : le prochain continent émergent. Pourquoi faire des affaires en Afrique ?

  1. Quelques raisons pour faire des affaires en Afrique.
  2. La population africaine
  3. Le nouveau rôle des femmes africaines
  4. La profonde transformation socioéconomique de l’Afrique
  5. L’émergence des femmes et hommes d’affaires africains
  6. Le commerce intra-africain et l’intégration régionale en Afrique.
  7. Le besoin d’infrastructures
  8. Une meilleure gouvernance en Afrique.
  9. L’Afrique et le marché mondial.

Afrique prochain continent émergent

Nous croyons en l’Afrique

  1. ECTS : Système européen de transfert et d’accumulation de crédits
  2. CECT = Crédit d’évaluation capitalisable et transférables (CAMES)

Exemples : L’Afrique - les affaires et l’économie (Licence en affaires interafricaines à distance, deuxième semestre)

Indice Ibrahim gouvernance Afrique

Marchés pionniers africains

Alhaji Aliko Dangote (l’homme le plus riche de l’Afrique)

Investissements en Afrique

Bridgette Radebe (chef d’entreprise sud-africaine)

Afrique environnement des affaires

Patrice Motsepe homme d’affaires sud-africain

Croissance économique Afrique

Langue de l’UE « L’Afrique : les affaires et l’économie » de la Licence en affaires interafricaines (deuxième semestre) : Français (ou Anglais Bachelor's Degree Africa Espagnol Grado Africa Portugais Licenciatura Africa)



Université U-EENI